Les liens du sang, Olivia Kiernan

Les liens du sang et  Irrespirable d’ Olivia Kiernan.

Double parution chez Hugo Thriller pour Olivia Kiernan

Coucou mes polardeux, aujourd’hui on vous gâte chez Collectif Polar

Car, ce matin, Miss Aline vous propose non pas une mais deux chronique pour le même prix.

2 avis sur sur les deux premières enquêtes de la commissaire Frankie Sheehan afin de vous faire découvrir une nouvelle autrice irlandaise.

Allez, je ne vous embête plus et je vous laisse découvrir tout cela avec Miss Aline



Les liens du sang  de Olivia Kiernan. Paru le 3 octobre aux Editions Hugo roman dans la collection Hugo Thriller et la série Une enquête irlandaise de la commissaire Frankie Sheehan. 19,95 €, (400 pages) ;  21 x 14 cm

4ème de couverture :

Le crime colle à la peau de la commissaire Frankie Sheehan. Mais à Clontarf, petite station balnéaire proche de Dublin, Frankie n’est pas la seule à être familière avec la mort…

Deux corps sont retrouvés dans l’église de la ville, sauvagement amochés. Un double meurtre qui coïncide étrangement avec la sortie de prison de Sean Hennessy, condamné dix-sept ans plus tôt pour le meurtre de ses parents alors qu’il était encore adolescent. Sean a toujours clamé son innocence ; et c’est cette version des faits qu’il entend défendre dans un documentaire télévisé en préparation. Frankie le pressent : pour découvrir l’auteur du double meurtre de l’église, puis d’un nouvel assassinat tout aussi épouvantable, il va lui falloir comprendre ce qu’il s’est véritablement passé voilà dix-sept ans.

Et percer les mystères qui relient entre eux, par-delà les années, les cadavres de Clontarf

L’auteur : Née en Irlande, Olivia Kiernan vit aujourd’hui en Angleterre. Son premier thriller, Irrespirable, a été traduit dans de très nombreux pays. Les liens du sang, la nouvelle enquête de la commissaire Frankie Sheehan, sort en synergie avec Irrespirable aux Editions Hugo Poche Suspense.

 

Extrait :
«  Fais attention, Frankie. Parfois, quand on regarde de trop près dans la gueule du mal, on peine à détourner les yeux. On se dit qu’en attendant encore un peu, nos yeux vont s’adapter, qu’on va pouvoir voir le fond de cette noirceur, la comprendre. C’est tentant. Addictif. Et pendant qu’on reste planté là, on ne remarque même pas que cette noirceur se referme sur nous et qu’on est en train de disparaître. »

 

 

Irrespirable rééditer en poche le 10 octobre chez Hugo Poche Suspense.  7,60 € ; (432 pages) ; 11 x 18 cm.

4ème de couverture :

Irréversible :

Dublin. Le docteur Eleanor Costello, scientifique respectée, est retrouvée morte chez elle. Suicide ?

Implacable :

A peine remise des coups reçus lors de sa précédente affaire, la commissaire Frankie Sheehan se voit confier l’enquête. La disparition du mari d’Eleanor puis la découverte d’une deuxième et bientôt troisième victime lui prouvent qu’elle est en présence d’un tueur en série. Et que ce tueur aime jouer avec la mort.

Irrespirable :

Victimes consentantes, sites BDSM, « near death expériences », chambres de torture, meurtres filmés et ritualisés : jusqu’à sa confrontation finale avec le tueur, Frankie va s’immerger dans ce que l’âme humaine a de plus noir et de plus pervers.

Un noir absolu, malgré les tâches de bleu de Prusse, ce pigment utilisé par Chagall et que l’on retrouve sur les victimes comme une signature.

  Retrouvez L’accroche de Miss Aline sur Ici ce premier roman Irrespirable 

Extrait :
« Je n’accable pas cette pauvre fille. Ce n’est pas sa faute si elle est morte, pas plus que la souris n’est fautive si le chat a envie de la tuer. Nous ne pouvons empêcher les prédateurs de nous prendre pour des proies, mais nous devons être conscients du phénomène. Si l’assassin n’avait pas partie liée avec la victime, nous ne l’attraperions jamais. Et Dieu sait que c’est déjà difficile. »

L’accroche de Miss Aline :

Les liens du sang  de Olivia Kiernan

 

 

Nouvelle enquête pour la commissaire Frankie Sheehan. Des meurtres bien frais (enfin presque) avec mises en scène. Tueur à série ?  De plus sa belle-sœur lui demande d’étudier le dossier Seàn Hennessy afin de le disculper totalement du meurtre de ses parents et de la tentative de meurtre sur sa sœur. Dix-sept ans de prison peuvent-ils changer un homme ?

Quelque chose titille les pensées de Frankie. Un quelque chose qui ne demande qu’à remonter à la surface.  Deux affaires à des années d’écart peuvent-elles avoir un lien ?

Frankie semble avoir pansé ses blessures et exit le bonzaï qui l’a « aidé » à se reconstruire lors de l’affaire Tracy Ward (Irrespirable). Elle semble plus forte mais pas invincible pour autant. Elle mène son équipe de main de maitre, sans se poser en « chef absolu ». Elle veut chaque membre investie dans cette enquête de fond. Tel un fourmilier il faut fouiller pour trouver de quoi se mettre sous la dent et avancer. La tâche ne sera pas facile d’autant qu’une fois encore Frankie va devoir « jouer » avec sa hiérarchie.

Dans ce deuxième roman, Olivia Kiernan confirme son talent pour l’intrigue bien menée. Elle créait une atmosphère. On ressent les jours gris, pluvieux, venteux. On côtoie des personnages nébuleux, on se méfie de tout et de tous. On sent qu’il y a manipulation mais de qui ? Dans mes déductions vais-je faire le bon choix ?  Pas question de ne pas voir la fin arriver. Raté ! Une  nouvelle fois, l’auteur nous dévoile un final inattendu.

Ce thriller qui ressemble à  une enquête de fond se révèle être un page turner psychologique prenant. Dés lors que l’on parle de l’humain TOUT est envisageable.

Merci aux Editions Hugo thriller pour ce SP.

3 réflexions sur “Les liens du sang, Olivia Kiernan

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s