Trouble Passager de David Coulon

Le livre : Trouble Passager de David Coulon. Paru le 11 avril 2019 chez French Pulp ; 19 € ; 275 p. ; 21 x 14 cm.

4ème de couverture :

Rémi Hutchinson est écrivain, un livre qui a plus ou moins bien marché. Plutôt moins que plus, d’ailleurs … Depuis il tente d’écrire LE best-seller. Sans succès.

Pas facile lorsque l’on se remet de la disparition de sa fille …

Rémi met le doigt dans un engrenage et tombe dans un piège. Il est séquestré par une gamine qui l’accuse de crimes horribles.

Pourquoi lui ? Pourquoi le prendre pour un tel monstre ?
Rémi est absorbé dans une spirale infernale, arrivera-t-il à s’en sortir ?

 

L’auteur : David Coulon est né en 1974. Il est psychologue, et écrit également pour le théâtre, dirige une troupe. Dès son second ouvrage, il est le « coup de coeur » de Franck Thilliez qui le soutient. David anime aussi des ateliers d’écriture. Natif de Toulon, il vit et travaille en Normandie.

 

Extrait :
« Il serait un promeneur, un randonneur dans le village.
Il hésita à laisser un mot à Lucie, puis se rétracta. Cela n’avait aucun intérêt. Il ferait l’aller-retour jusqu’à la Butte au Diable et à 15h30 ou 16 heures, il prendrait la route en sens inverse. Au pire, il serait de retour pour 17 heures. Lucie ne remarquerait même pas son absence.
Il prit ses clefs de voiture, démarra.
Il ne pouvait pas se douter qu’il ne serait pas de retour pour 17 heures.
Ni plus tard dans la soirée.
Ni le lendemain.
Ni les jours suivants.
Que Lucie et Gaspard seraient inquiets, très inquiets. Mais qu’à l’inquiétude succéderaient bientôt le dégoût, la honte, et la haine.
Mais ces sentiments ne s’ancreraient pas aussitôt. D’abord, ils auraient une sensation de chute. Et de vertige. Une sensation terrifiante.
Celle d’avoir côtoyé, toute leur vie durant, un inconnu doublé d’un monstre. »
 

  

La Chronique d’Isabelle

Trouble Passager

David, tu m’as scotché … encore une fois !! Punaise, mais où vas-tu t’arrêter ? Ton écriture est une pépite (ça c’est entre nous 😉 )

Des textes courts, des mots incisifs, percutants.
Un début calme, trop (pour te connaître toi et ton genou 😆), mais quand le Mal arrive, tu te le prends en pleine face, sans comprendre ce qui t’arrive.

Tu joues au-delà du raisonnable sur 2 mots : Bourreau … victime … bourreau … victime … bourreau … victime … bourreau … victime …

Un chef d’œuvre !!!

Je pourrai même reprendre quelques mots de la 4ème de couverture de ton roman « Le Village des Ténèbres » : « Rien à redire, exaltant et parfait ! Isabelle, 30 ans, Meurthe et Moselle » … Mince j’ai pris cher depuis … 6 ans quand même 😂

Accrochez-vous, c’est vraiment costaud à digérer. Prenez beaucoup d’oxygène car vous ne lâcherez pas le livre avant d’en connaître la fin.
David, souhaiterais-tu qu’on devienne victime de ton écriture ?

 

Tag: #bourreau#victime#engrenage

11 réflexions sur “Trouble Passager de David Coulon

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s