Chien de Heaume, Justine Niogret

Le livre : Chien de Heaume,  Justine Niogret. Paru le 27 novembre 2009 Aux Editions Mnémos – Collection Icares.  12.74€. (216 pages.)  ; 24 x 16 cm – Réédité en poche le 8 Octobre 2011 aux Editions J’ai Lu. 5.90€ – (222 p.) ; 18 x 12 cm

4ème de couverture :
On l’appelle Chien du Heaume parce qu’elle n’a plus ni nom ni passé, juste une hache ornée de serpents à qui elle a confié sa vie. La quête de ses origines la mène sur les terres brumeuses du chevalier Sanglier, qui règne sans partage sur le castel de Broc. Elle y rencontre Regehir, le forgeron à la gueule barrée d’une croix, Iynge, le jeune guerrier à la voix douce, mais aussi des ennemis à la langue fourbe ou à l’épée traîtresse. Comme la Salamandre, cauchemardes hommes de guerre… On l’appelle Chien du Heaume parce qu’à chaque bataille, c’est elle qu’on siffle. Dans l’univers après et sans merci du haut Moyen Age, loin de l’image idéalisée que l’on se fait de ces temps cruels, une femme se bat pour retrouver ce qu’elle a de plus cher, son passé et son identité.

L’auteur : Justine Niogret a tout juste trente ans et vit en Bretagne, à deux pas de la forêt de Brocéliande. Amoureuse de la fantasy et du Moyen Age, elle approfondit ses connaissances romanesques et théoriques en pratiquant la forge et l’équitation. Chien du Heaume est son premier roman.

 

Extraits :
«- Quant à ta religion, je veux que tu saches que je ne te hais point pour ceci, car elle n’est guère de ton fait. La fréquentation des saints livres du scriptorium te tournera peut-être les pensées de la façon qu’il faut. Porter les armes est triste chose, surtout pour une femme, et ta laideur n’est pas une excuse ; bien que les hommes au visage malhabile cherchent une épouse, et tu feras œuvre de charité en prenant l’anneau.
– J’ai tout le métal qu’il me faut, petit frère, et de nous deux, c’est encore toi qui portes la jupe. Je ne veux pas te manquer de respect. »

Les Lectures de Maud :

 Chien de Heaume,  Justine Niogret

Chien de Heaume, femme solitaire, guerrière qui vend son bras armé de sa hache pour combattre ou en tant que mercenaire. Elle sillonne ainsi les contrée mais n’a qu’une seule quête personnelle : retrouver son nom, son identité et son histoire. Son physique non avantageux ne lui apporte que du mépris et pourtant elle va faire la rencontre de certaines personnes croisées au hasard qui vont la considérer, lui donner un toit, l’appartenance à un groupe et quelques pistes à suivre.

Chien de Heaume, un caractère bien trempé. Une volonté de fer, un mental d’acier, toujours prête à en découdre si le besoin se fait sentir. Un « rôle d’homme dans un corps de femme », et pourtant n’a-t-elle pas maintes victoires à son actif ? Elle va tête baissée se plonger corps et âme dans sa recherche, quitte à braver certains dangers qui ne viendront pas toujours de là on l’on pense. Le danger est partout lorsque l’on pose trop de questions… Le froid est aussi un ennemi qu’il va falloir apprivoiser ou combattre. Elle va peu à peu s’imposer, se faire respecter, mais à quel prix ?

Une histoire qui m’a de suite conquise, tant par le thème : de la recherche d’identité, que par ce combat de femme seule. Savoir d’où l’on vient pour savoir où aller, à qui se fier et se confier. L’auteur distille au travers de cette histoire une vraie prise de conscience sociétale. Une histoire qui touche, interpelle et entraîne le lecteur aux côtés de Chien, affronter les regards des autres, les embûches, l’aspect religieux et éducatif. Les clichés et les préceptes du rôle de la femme dans la société sont ainsi bien mis à mal et c’est tant mieux. J’ai également beaucoup apprécié le style de l’auteur, clair, dynamique, sans temps mort ; l’humour et les sarcasmes sont également au rendez-vous pour notre plus grand plaisir.

Je suis ravie de savoir qu’il existe une suite à ce livre, Mordre Le Bouclier, que je vais m’empresser de lire !!!

Version  lue : Brochée

Mention : Premier Livre

Grand Prix de l’imaginaire – Roman Francophone – 2010

Imaginales – Roman francophone – 2010

Tags :

11 réflexions sur “ Chien de Heaume, Justine Niogret

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s