Dernier virage avant la nuit de Isabelle Mourguet

Le livre : Dernier virage avant la nuit, Isabelle Mourguet. Paru en mai 2016 chez The BookEditions. 13€ ; (404 p.) ; 11 x 17 cm

4ème de couverture :

« La Presqu’île était un endroit tranquille, jusqu’à ce qu’une femme égorgée soit retrouvée nue devant son domicile, au petit matin. Puis une autre, assassinée de la même manière.

Côté continent, s’étendent les terres de l’intérieur, dévastées par une tempête, où vivent quelques marginaux

Solène Milhaud et Paul Amsler sont entraînés sur les traces d’un homme mystérieux qui suivaient les victimes dans le centre-ville. »

L’auteur :  Isabelle Mourguet vit et travaille à Paris. Dernier virage avant la nuit est son premier roman policier.  L’auteur se présente ainsi : « Tous les chemins mènent à la création. Le mien a commencé par des études de musique. Plus tard, après quelques tournants, je me suis décidée à réaliser mon rêve tenace : écrire. J’ai alors exploré plusieurs styles avant de rejoindre le grand continent du polar, ma terre promise… »

Extrait :
« Partout où il y a des gens, il y a des conversations qui flottent dans l’air. On réussit parfois à les attraper au vol. Ecouter ce qu’ils disent. Partager un moment de leur vie, sans qu’ils le sachent. Ils ne font pas attention. Ils parlent, ou alors ils regardent les magasins, mais ils ne font pas tellement attention aux autres. En ville, les regards ne se croisent pas. On dirait que les promeneurs ne voient pas ce qu’il y a autour d’eux. Ils écoutent de la musique au casque et manquent de se faire écraser… ou alors ils parlent. Ça ne dérangeait pas Arthur, cette impression d’être invisible, mais par moments, ça le rendait mélancolique… »

Le petit billet de Fanny Louise :

 Dernier virage avant la nuit, Isabelle Mourguet

Dernier virage avant la nuit est un roman singulier. Son style est particulier mais je suis malgré tout assez vite entrée cette histoire. Dès les premiers chapitres, l’intrigue se déroule à un rythme soutenu qui entraîne le lecteur vers des contrées assez difficiles à imaginer pourtant, selon moi. Je me suis un peu perdue dans les descriptions des lieux, que j’ai eu un mal fou à visualiser. C’était assez déroutant pour moi, de suivre cette histoire sans arriver à imaginer le lieu de son action.

Mais l’histoire prend le dessus et on suit avec plaisir ce récit qui commence par la découverte d’un meurtre sauvage qui laisse habitants et policiers perplexe quand au mobile.

Le duo d’enquêteurs Solène Milhaud et Paul Amsler démarrent leur enquête de zéro et doivent déployer toute leur énergie à essayer trouver un indice expliquant ce crime atroce. Alors quand un second crime est commis la pression monte et une course contre la montre démarre afin de retrouver ce meurtrier fantôme qui ne laisse que peu d’indice dans son sillage.

On croise dans ce roman une palette de personnages de tous horizons allant du petit bourgeois au marginal au passé trouble en passant par la mère au foyer en quête d’une autre vie. On s’attache vite aux personnages principaux et les personnages secondaires sont pour la plupart attachants également et vraiment bien travaillés. Les personnages et leur psychologie sont vraiment pour moi le point fort de ce roman.

Quand Solène Milhaud se met à suspecter l’un des ses anciens camarades d’école, un garçon particulier et solitaire, l’histoire prend un tournant décisif. Mais tout n’est pas si simple et bientôt l’enquête prend plusieurs directions pour finalement aboutir à une fin qui bien que ne m’ayant pas surprise, est plutôt habile.

Cette histoire originale tient la route et on referme ce livre en ayant la satisfaction d’avoir passé un bon moment.

Merci à Isabelle Mourguet de m’avoir permis de découvrir son roman.

3 réflexions sur “ Dernier virage avant la nuit de Isabelle Mourguet

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s