Colère en Louisiane de Ernest J. Gaines

Colère en Louisiane de Ernest J. GainesColère en Louisiane de Ernest J. Gaines. Traduit de l’américain par Michelle Herpe-Voslinsky. Paru le 2 mai 2019 chz Liana Levi dans la collection Piccolo. 11€. (251 p.) ; 18 x 12 cm .

4e  de couv :

Dans la chaleur moite du bassin du Mississippi, un coup de fusil vient ébranler la plantation Marshall. Le Cajun Beau Boutan a été abattu devant la porte du vieux Mathu, Noir indépendant et fier, que tout accuse du meurtre. Pour sauver du lynchage celui qui l’a élevée, la fille du propriétaire, Candy Marshall, se déclare coupable. L’enquête du shérif Mapes agira comme un puissant révélateur des conflits et solidarités entre communautés – Noirs, Cajuns, Blancs, Créoles – du Sud profond.

« La force des romans de Gaines est la fidélité avec laquelle ils font entendre la voix de ceux qui n’ont pas d’histoire. »

GÉRARD MEUDAL,Libération

 

 

L’auteur : Ernest J. Gaines est né en 1933 dans une plantation de Louisiane. À neuf ans, il y ramasse des pommes de terre pour 50 cents par jour. À quinze, il rejoint la Californie et commence à lire avec passion, en regrettant que « son monde » ne figure pas dans les livres. Il décide d’écrire pour le mettre en scène et s’affirme vite comme un des auteurs majeurs du « roman du Sud ». Le National Book Award, décerné en 1994 à Dites-leur que je suis un homme, ainsi qu’une nomination pour le prix Nobel de Littérature en 2004, récompensent l’ensemble d’une oeuvre magistrale. est considéré comme un des auteurs majeurs du « roman du Sud » des États-Unis. Il a reçu le National Book Award en 1994 pour Dites-leur que je suis un homme et il a été nominé pour le prix Nobel de littérature en 2004.
Extrait :
Par peur de souffrir un peu dans ma chair, j’ai battu mon propre frère avec une tige de canne même pareil que les Blancs.

Le post-it de Ge

 

Ernest J. Gaines Colère en louisiane

Colère en Louisiane de Ernest J. Gaines

Dans le bassin du Mississippi, le Cajun Beau Boutan est abattu d’un coup de fusil devant la porte du vieux Mathu, Noir indépendant et fier. Tout l’accuse mais Candy Marshall, la fille du propriétaire de la plantation, se déclare coupable afin de sauver celui qui l’a élevée. Le shérif Mapes mène l’enquête tout en tentant de démêler les conflits et les solidarités.

Quelle bonne idée ont eu les éditions  Liana Levi de rééditer une nouvelle fois Colère en Louisiane de Ernest J. Gaines de.

J’avais découvert ce fabuleux roman du sud de l’Amérique il y a 25 ans. Je l’ai relu il y a quelques semaines avec autant de bonheur et d’émotion. Et en ce mois de novembre 2019, j’apprends que son auteur vient de décédé. Quelle perte pour la communauté noir américaine et bien au-delà de cette communauté afro américaine pour toute l’humanité entière.

Il a longtemps été le porte-parole de la littérature du sud des États-Unis. Et Colère en Louisiane en est une des plus belles preuves

Colère en Louisiane est  un roman brûlant de passion. Sorte de negro spiritual sur fond de polar par l’un des auteurs majeurs de la littérature noire américaine.

Une intrigue policière dans une grande propriété rurale du bassin du Mississippi.

Un roman choral. Ou chaque protagoniste entonne sa litanie des souffrances, des humiliations, de la bassesse de l’espèce humaine.

Il a des communions dans ce livre, de la grandeur d’âme, de l’humanité à tous les étages. Quand toute la communauté se mobilise contre l’injustice. Quand chacun est prêt à donner sa vie pour l’autre.

L’action se déroule en Louisiane à la fin des années 1970 mais elle aurait tout aussi bien pu se dérouler cent ans plutôt, ou de nos jours.

Il y est question de tensions entre Blancs et Noirs.

Et en refermant ce livre, on est bien honteux de constater que les rapports de force m’en guère changer dans ce sud-américain.

Sur un rythme lent,  Ernest J. Gaines joue sa partition et je vais garder longtemps en mémoire ces vieux noirs qui clament leur culpabilité pour mieux mettre en avant celle de la société des blancs. Et proclamer ainsi leur innocence même face à la pire des injustices.

Quand un être humain est sous le joue d’autres hommes.

À lire absolument.

Vous pouvez aussi vous rué sur Dites leur que je suis un homme du même auteur. Frissons et colère là aussi garantis

 

 

10 réflexions sur “Colère en Louisiane de Ernest J. Gaines

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s