Le Tanneur de Borya Zavod

La journée Fantastique de Collectif Polar

Aujourd’hui journée spéciale sur notre blog.

En effet vous allez avoir droit à une double chronique. Et plus si affinité…

Maud et Ge ont lu le même bouquin. Et elles vous offrent chacune à leur tour leur retour de lecture. Ce matin c’est Maud qui ouvrira le bal et en début de soirée, Ge vous entraînera dans un after débridé.

Entre les deux, Ge, à nouveau vous proposera une petite pose en vous dévoilant son avis sur le derniers tomes d’une tétralogie flamboyante.

Alors accrochez-vous ça va dépoter chez Ge et ses Flingueuses

Allez c’est parti avec « La Lecture fantastique de Maud »

 

Le livre : Le Tanneur de Borya Zavod. Traducteurs : Jérémy Bouquin et Stanislas Petrosky.Paru le 19 Octobre 2017 Aux Editions L’Atelier Mosécu – Collection Slash –9.17€. 160 pages. 19,5 x 12,3 cm.

4ème de couverture :
Un futur proche, trop proche… Elle a pris le pouvoir, elle a ruiné la France. Le pays est sous la tutelle de la Russie. Plus de police, ou si peu. Il ne reste que les gangs de motards pour faire régner un semblant de loi. Dans ce monde post-apocalyptique, Tonton tanne. Il tanne la peau humaine, prélève les « patchs ». Jusqu’au jour où un drôle de zig vient lui proposer un marché : tanner une pièce de collection. Une œuvre magistrale. Mais d’autres gangs sont aux aguets pour s’approprier la pièce unique. A côté de Borya Zavod, Mad Max c’est un Bisounours sur un karting.

L’auteur : Borya Zavod est un ancien mercenaire serbe. Borya a torturé et tué pour survivre, mais peut-être aussi par plaisir. C’est dans la furie des combats qu’il a menés qu’il puise son imagination pour écrire. Ceci explique peut-être la violence de ses textes. Des romans sans espoir sur l’avenir de l’humanité. Au détour d’une soirée fortement arrosée, il croise Jérémy Bouquin et Stanislas Petrosky. Les deux auteurs sont fascinés par l’homme et ses récits. Ils décident de le traduire et de faire ses textes en France.

 

Extraits :
«Mon patient est un beau bébé, un balèze même. L’énergumène est bâti comme un colosse. Il est allongé sur une table Rustica. Le genre de modèle qu’on trouve dans une ferme, pas de la merde comme chez Ikéa ou Conforama. Là, on a droit à la table billot de bois, montée sur quatre pieds gros comme les cuisses d’un taureau. De la table de champion. Le madrier qui ne bouge pas quand on cogne dessus.»

 

Les Lectures fantastique de Maud :

Le Tanneur de Borya Zavod

Une histoire qui se veut dans un futur plus ou moins proche et totalement apocalyptique. La France est ruinée et est gérée par les Russes. Le troc est de retour et par la même occasion des groupes de malfrats, s’organisent et l’ensemble de la population essaie de survivre dans ce climat de violence et de pauvreté. Tonton est le patron d’un groupe de biker, sa spécialité tanneur de peau. En effet, il prélève les peau ou les tatouages, les tanne et en fait des œuvres uniques.

Une commande bien particulière va faire basculer leur quotidien, beaucoup d’argent à la clé. Tanner une peau d’une personne décédée depuis 10 ans et conserver dans un congélateur.

A partir de là, la machine va s’emballer, le groupe va être confronter à des adversaires violents, redoutables qui ne reculeront devant rien pour faire échouer Tonton.

Une réelle course contre la montre commence, en effet le corps étant en phase de décongélation, il faut le retrouver au plus vite afin que la peau ne pourrisse pas. Ils vont aller jusqu’au bout, où leur enquête va les mener ?

Un livre que je salue pour son originalité, il avait piqué ma curiosité. J’ai apprécié découvrir ce premier roman, où l’amitié, la notion de clan et la famille sous à l’honneur. Une violence sous entendue, présente car les protagonistes essaient de survivre et ne pas se faire évincer par les groupes adverses. Une plume directe et sans fioriture, à la fois douce et rustre m’a totalement emportée. Un livre court et intense, un condensé qui saura également vous séduire.

Je remercie Delphine, du blog Mes Evasions Livresques pour le prêt de ce livre.

Version  lue : Brochée

 

13 réflexions sur “Le Tanneur de Borya Zavod

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s