Le top 10, 2019 des flingueuses, #4 par Maud

Le top 10, 2019 des flingueuses, #4 par Maud

Comme l’an dernier, en cette fin d’année j’ai demandé aux Flingueuses de me faire un petit classement des lectures qui les avaient marquées en 2019.

Et voici leur résultat.

Le top 10, 2019 des flingueuses

#4 par Maud


Voici mon TOP 7 dans l’ordre de lecture

(pas de hiérarchie)

Le Premier Rôle de Guillaume Demichel

« Une enquête sous les feux de la rampe mettant en scène le principe « du jeu du chat et de la souris ». L’auteur signe ici un excellent premier roman qui frôle le coup de cœur !!! Un récit très méticuleux qui embarque le lecteur aussi bien aux côtés des enquêteurs que du coup de John. Des personnages très bien travaillés qui donne au lecteur un aspect visuel, voir cinématographique, des situations décrites. Les textes fouillés, précis retranscrivent à la perfection l’atmosphère : tendu côté enquêteur et jubilatoire côté tueur. Un montage très audacieux et très bien mené. L’inspiration des films est faite avec beaucoup d’effeuillage, qui laisse au premier plan : cette intrigue très bien ficelée, un suspense maintenu jusqu’à la fin, très inattendue. Ne sont-ils pas tous acteurs dans ce scénario ? »

La Faim et la Soif de Mickaël Koudero

« Je l’attendais avec impatience cette sortie. Je me suis laissée totalement emportée, aspirée et soufflée par la plume incisive, directe et rythmée de l’auteur. Cette intrigue très bien menée nous emmène dans le sordide le plus profond et fait remonter à la surface les conséquences du passé très habilement saupoudrés tout au long de cette lecture. J’en ai pris plein la figure comme on dit, la nausée n’était pas loin : les mots m’ont à la fois repoussée et attirée. Vouloir connaître la vérité est devenue aussi pour moi une manière de comprendre cette période méconnue. Savoir comment de telles atrocités ont peut-être existé a aussi accompagné ma lecture. Je salue la façon très brillante de l’auteur d’avoir su à la fois maintenir le suspense jusqu’au bout et nous décrire ces différentes pages historiques tout en bousculant le lecteur. Même après la  chute ou la mort de certains dictateurs, comment leur endoctrinement perdure à travers les décennies ? »

Sex Doll de Danielle Thiery

« Une plume que j’affectionne toujours autant, une fluidité et un rythme envoûtants. Les pages se tournent d’elles-mêmes impossible de s’arrêter. L’enquête est minutieuse, ciselée, sans fausse note. Le lecteur est tenu en haleine jusqu’au bout. Aucun temps mort, j’ai été happé par ce récit qui nous tourmente autant que les différents protagonistes. Les personnages sont vivants, poignants, et nous immergent totalement au milieu de cette enquête. Je salue la prouesse de l’auteur avec cet épisode qui soulève également de manière à la fois pudique et démonstrative le problème de la prostitution qui sévit dans tous les milieux sociaux et montre sans leçon de moral ni jugement que ce fléau mute avec les évolutions technologiques et les moyens. J’ai adoré ce livre que je recommande vivement !!! N’ayant pas encore lu tous les épisodes du Commissaire Marion, je vais les reprendre sous peu !! Bonne découverte et lecture »

L’Irlandais de Maurice Gouiran

« Coup de et aussi un Coup de Poing

Coup de : Une enquête menée par Clovis d’un côté, journaliste d’investigation, qui avait fait plusieurs reportages en Irlande du Nord dans les années 80. Plus traditionnel, deux flics essaient de retrouver le meurtrier de ce peintre irlandais assassiné à Marseille. En apparence sans histoire, même si son passé reste flou avant qu’il n’arrive en France.

Et là Coup de Poing : En effet, jusqu’à maintenant les conflits de guerre qui ont lieu en Irlande se résumait à ce que j’avais entendu dire : Un conflit entre Catholiques et Protestants. En gros les membres de l’Ira n’étaient que des fanatiques et des terroristes. »

Tuez-Les Tous… Mais Pas Ici de Pierre Pouchairet

« ENTRE COUP DE CŒUR ET COUP DE POING !!! J’HÉSITE ENCORE !!!

JE SAIS QUE J’AI FINI CE LIVRE LES TRIPES À L’AIR, ÇA C’EST UNE CERTITUDE.

L’auteur soulève également des questions existentielles à notre sécurité. Des points déposés par-ci, par-là, nous amènent, même dans le cadre d’une fiction, à nous poser pas mal de questions… J’ai frissonné, j’ai été assez secouée par certaines évocations. Certains clichés sont également tombés, principalement sur le profil des jeunes qui partent, leurs raisons peuvent être très diverses et pas seulement religieuses. Estomaquée, également, par la puissance de certaines personnes dans l’ombre qui peuvent à elles seules décider de vie ou de mort, ou à l’échelle nationale de certaines implications. Quand on est enfant, on a peur du noir, en tant qu’adulte se sont les ombres qui nous donnent le plus d’effroi !!! Je crois que je vous ai tout dit, à vous de lire ! Ah, si, j’allais oublier comme l’auteur n’épargne pas ses lecteurs, un épilogue à couper le souffle ! »

J’irai Tuer Pour Vous d’Henri Loevenbruck

« L’auteur allie très bien et avec brio les alternances de récits et de données politiques ou géopolitiques afin que le lecteur comprenne la situation de l’époque. Principalement la relation de la France avec L’Iran, le Liban et la Syrie. Mais aussi les relations entre les Services et le Pouvoir. Parfois pendant ma lecture, j’ai été gêné par ce que j’ai appris, peut-être trop jeune ou trop naïve. Cette lecture m’a confortée sur mon avis de me plonger régulièrement dans des récits avec des bases de réalités. Apprendre en lisant est à la fois poignant et agréable. J’avoue que la nausée m’est montée sur la manière dont la crise des otages a été géré afin d’en faire de la récupération électorale. Ce livre m’a malmenée, bousculée, fait perdre pied sur certaines pensées que je pouvais avoir et m’a également subjuguée. Bravo à l’auteur d’avoir sur me transporter dans le temps, dans l’espace et de m’avoir fait passer par tant d’émotions (colère, fascination, dépit). Bravo à tous ces Hommes, ces Marc qui œuvrent dans l’ombre afin que nous vivions dans un monde meilleur.

L’affaire Rainbow Warrior, plusieurs fois citée m’a rendue curieuse j’irai me documenter sur cet autre sujet. Ma volonté actuelle, connaître hier pour mieux comprendre aujourd’hui. »

 

La Disparue de Saint Maur de Jean-Christophe Portes (tome 3)

« J’ai beaucoup apprécié retrouver la plume de l’auteur et l’ambiance de cette période. Beaucoup de faits ou d’usages sont ici soulevés. Victor a quitté l’emprise de son père mais son tuteur ne serait-il pas non plus garant de la liberté qu’il lui octroie pour le servir lui et ses intérêts personnels. Sont également évoqués la période toujours trouble qui a suivi la Révolution et la mise en place des nouvelles réformes et changement. Le contexte géopolitique avec les frontières menacées par les différentes armées, la position du Roi et de la Reine.

Je trouve que Victor grandit devient plus mature dans son rapport aux autres. Sa relation avec le jeune Joseph qu’il a recueilli ou vis-à-vis d’Olympe. L’effet miroir lui renvoie une image qu’il ne voulait pas. Il prend conscience de ses attitudes et se demande quel genre d’Homme il souhaite devenir ? »

 

 

CLASSEMENT : y a un ex-aequo 

1°) J’irai tuer pour vous

2°) Tuez les tous… mais pas ici

2°) L’Irlandais

3°) Sex Doll

4°) La Faim et La Soif

5°) Le Premier Rôle

6°) La Disparue de Saint Maur

28 réflexions sur “Le top 10, 2019 des flingueuses, #4 par Maud

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s