Corruption  de Don Winslow

Le livre : Corruption  de Don WINSLOW. Traduit de l’anglais (Etats-Unis)  par Jean Esch. Paru le 7 novembre 2018 aux éditions Harper Collins. 22,90 € ; (592 pages); 14×21 cm. 

Poche paru le 16 octobre 2019 aux éditions Harper Collins poche. 7,90 € ; (560 pages); 10,7×18 cm.

4ème de couverture :

Denny Malone est le roi de Manhattan North, le leader charismatique de La Force, une unité d’élite qui fait la loi dans les rues de New York et n’hésite pas à se salir les mains pour combattre les gangs, les dealers et les trafiquants d’armes. Après dix-huit années de service, il est respecté et admiré de tous. Mais le jour où, après une descente, Malone et sa garde rapprochée planquent pour des millions de dollars de drogue, la ligne jaune est franchie.
Le FBI le rattrape et va tout mettre en œuvre pour le force à dénoncer ses coéquipiers. Dans le même temps, il devient une cible pour les mafieux et les politiques corrompus. Seulement, Malone connaît tous leurs secrets.
Et tous, il peut les faire tomber…

 

L’auteur :  Don WINSLOW est l’auteur de dix-neuf romans traduits en une vingtaine de langues, dont les best-sellers Cartel (Seuil, 2016) en cours d’adaptation au cinéma par Ridley Scott, et La griffe du chien (Fayard Noir, 2007). Il vit en Californie.

 

 

 

 

Extrait :
Les connards de la NRA vous diront que « ce sont pas les armes qui tuent, ce sont les gens ». Oui, se dit Malone, des gens armés.
Certes, vous avez aussi des meurtres à l’arme blanche, des tabassages mortels, mais s’il n’y avait pas d’armes à feu, le nombre d’homicides serait négligeable. Et la plupart des putes du Congrès qui se rendent à la convention de la NRA parfumées et vêtues de fanfreluches n’ont jamais vu un homicide par balle, ni même quelqu’un qui s’est fait tirer dessus.
Les flics, si.
Ce n’est pas joli. Ça ne ressemble pas à ce qu’on voit dans les films. Le bruit et l’odeur non plus. Ces abrutis pour qui la réponse consiste à armer tout le monde, afin que les gens puissent, par exemple canarder dans l’obscurité d’une salle de spectacle, n’ont jamais eu d’arme pointée sur eux, et ils chieraient dans leur froc si ça leur arrivait.

 

 

Les émotions de lecture de Cécile

Corruption  de Don WINSLOW:

Sur ma petite télé noir et blanc, en cachette, je regardais Hill Street Blues sur feu la Cinq tard le soir. Même si la ville de la série n’était pas identifiée comme telle, pour moi jeune ado, cela ne pouvait être que dans New York. Une plongée dans la vie d’un commissariat des hommes en bleu…

Corruption de Don Winslow, plonge dans une unité d’élite de police New Yorkaise et plus précisément dans celle de North Manhattan, miné par les gangs, la drogue et la violence domestique. Les attentats du 11 septembre et les bavures policières aussi sont passés par là.  Corruption, c’est cette schizophrénie d’une population qui les respecte, les craint et les conspue !

Mais c’est surtout la chute des héros, d’un système policier, judiciaire tous corrompus où chacun se sert en fonction de ses ambitions, de ses intérêts ou pour Denny Malone, le roi de la Task Force pour l’intérêt et la sécurité des ses collègues, de ses frères et de son quartier. Il y règne en maître mais la ligne est mince entre la justification d’un maintien d’ordre et l’adoption des méthodes d’un baron de la drogue. Et il franchira cette ligne.

Don Wislow offre une plongée dans ce système qui l’a érigé en héros pour finir par le faire chuter de son piédestal.

Quoiqu’un peu bavard au départ pour démontrer la connaissance de l’auteur des méandres de la police new-yorkaise, Don Wislow est terriblement efficace. Rythmé, addictif, il nous offre un page turner baigné dans la couleur bleu des uniformes  des flics new-yorkais largement tachés du rouge du sang de leurs pertes en hommes comme de leurs propres crimes. Un Hill Street Blues pour l’adulte que je suis devenue 

20 réflexions sur “Corruption  de Don Winslow

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s