« Marc vous donne des nouvelles » épisode 2

« Marc vous donne des nouvelles » épisode 2

Souvenez-vous, Marc nous disait ceci dans l’épisode 1 :

« Les nouvelles sont bonnes mes amis du papier imprimé, alors pourquoi vous n’en lisez pas plus que ça ? Du mondialement connu Stephen King, qui est un maître dans l’exercice, au presque aussi célèbre Nick Gardel, en passant par Franck Thilliez ou Karine Giebel, presque tous vos auteurs préférés se livrent occasionnellement à cet exercice. Certes c’est une manière différente d’aborder l’écriture, mais les plus créatifs arrivent à concocter des merveilles. Et croyez-moi, en tant que lecteur vous n’allez pas être lésé dans votre lecture. Elles sont courtes, mais distillent autant de plaisir que des longues. »

Vous pouvez retrouvez l’épisode 1 de « Marc vous donne des nouvelles » ICI

Aujourd’hui Marc nous embarque dans une autre aventure, un autre épisode

« Marc vous donne des nouvelles » épisode 2

Marc donne des nouvelles spécial « 13 à table »

Il y a quelques jours sortait « 13 à table », 6eme édition. Ce recueil de nouvelles dont la totalité des bénéfices sont reversés aux restaurants du cœur, rassemble chaque année des auteurs que vous connaissez tous. Avant de parler du petit dernier je vais faire un petit retour en arrière sur les anciennes éditions.

2015 C’est le titre du recueil qui fait office de thème pour cette première édition.

Le casting est énorme pour ce premier volume, je vous laisse juger par vous-même. Maxime Chattam, Franck Thilliez, Bernard Werber, Guillaume Musso, Pierre Lemaitre, Marc Levy, Françoise Bourdin, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Gilles Legardinier, Jean-Marie Périer, Tatiana de Rosnay, et Éric-Emmanuel Schmitt.

Faire le teasing du livre avec deux nouvelles, le choix c’est avéré compliqué tant elles sont toutes bonnes. Mais il fallait trancher pour ne pas faire un retour trop long et imbuvable.

Bernard Werber, « Langouste blues » :

Quand le narrateur n’est ni plus ni moins qu’une langouste qui se prénomme Bob, sous la plume d’un romancier du talent de Bernard Werber, on se retrouve avec une histoire truculente. « Personnellement, je préfèrerais qu’on ne me mange pas », un plaidoyer pour la survie des langoustes, ou tout du moins pour la survie de Bob…

Maxime Chattam, « Maligne » :

Un homme énorme raconte à son psy qu’il est possédé par une entité, qui le force à manger en permanence. Il est à bout, mais il a trouvé la solution pour se débarrasser de cet ôte très envahissant. La méthode sera radicale, quant à son efficacité, le doute est permis.

2016 Sur le thème de la fraternité :

Pour cette édition quelques nouveaux auteurs viennent remplacer d’autres. Bienvenue à Michel Bussi, Stéphane de Groot, Karine Giebel, l’immense Douglas Kennedy, Nadine Monfils et Romain Puértolas.

Karine Giebel, « Aleyna » :

Une histoire qui se passe dans « ma » ville, Mulhouse. Aleyna est une jeune femme Turque, qui aime un homme qu’elle ne devrait pas aimer. Tout du moins c’est ce que sa famille veut lui faire comprendre.  On n’est pas trompé sur la marchandise, il y a l’ADN de Karine Giebel dans ces pages. C’est peut-être bien la plus sombre de ses histoires d’ailleurs.

Maxime Chattam, « Ceci est mon corps, ceci est mon péché » :

Malgré d’autres nouvelles excellentes, c’est à nouveau Maxime Chattam que je retiens ici. Impossible de ne pas évoquer cette histoire, dans laquelle j’ai trouvé les mêmes sensations fortes qu’en lisant la trilogie du mal. En seulement 34 pages la traque du plus hallucinant sérial killer des USA m’a tenu en haleine. Ce n’est pas le talent de l’auteur qui a parlé, mais son génie.

2017 L’anniversaire est le thème de cette troisième année.

Des auteurs qui partent, des auteurs qui arrivent. On accueille pour leur première apparition Caryl Férey, Agnès Martin-Lugand, Bernard Minier, Yann Queffélec.

Caryl Férey, « Le voilà, ton cadeau »

Une banque pas comme les autres, le coffre 403, un braqueur déterminé, et des commanditaires à la loyauté douteuse. Le tout pour un cadeau qui peut devenir rapidement encombrant.

Marc Levy, « Accords nus »

Quand on est un homme, une telle rencontre ne se produit qu’une fois dans la vie. Une rencontre empreinte d’attente et d’espoir. Des sentiments qui bouleversent, qui nouent l’estomac. Quand on est un homme, il n’y a qu’une seule femme sur terre capable d’éveiller toute la panoplie des sentiments encrés au plus profond de nous. Cette femme il ne faut pas la chercher, elle viendra un jour, sans qu’on s’y attende, et le doute ne sera plus permis.

2018 un thème sur les liens d’amitiés.

Le nouveau cru de 13 à table s’annonce une nouvelle fois très bon. Maxime Chattam toujours présent, Michel Bussi qui revient. Chez les nouveaux auteurs, Adelaïde de Clermont-Tonerre, Giacometti & Ravenne, Christian Jacq, Marcus Malt et Laïla Slimani font leur apparition.

Michel Bussi, « Je suis Li Wei »

Un mail étrange sorti des spam, qui donne naissance à une amitiés improbable. Quand un jour, le silence des mails sans retour s’installe, Abby décide de chercher la vérité sur ce qui semble n’avoir été qu’une grande farce.

Françoise Bourdin, « Tant d’amitié »

Un homme trouve un texto ambigu entre son meilleur pote et sa femme. Cette dernière trouve régulièrement des prétextes saugrenus pour s’éclipser. N’importe quel homme commencerait à se poser des questions. Faut-il vraiment douter de leur loyauté ?

2019 pour la cinquième édition, on fait la fête.

Et oui après les quatre premières années de 13 à tables, c’est 3.4 millions de repas supplémentaires que les restaurants du cœur ont pu servir. Grâce aux lecteurs de ce recueil de nouvelles.  Philippe Besson, Philippe Jaenada, Véronique Ovaldé et Alice Zeniter rejoignent cette nouvelle édition.

Giacometti & Ravenne, « Nuit d’ivresse »

Attention quand on boit trop, et surtout quand on ne sait pas ce qu’il y a dans le verre. S’endormir dans ces conditions est risqué, les cauchemars guettent. D’ailleurs, cauchemar ou réalités, faire la différence n’est pas toujours aisé.

 

Leïla Slimani, « La fête des voisins »

Une femme qui ne connait rien de plus que l’appartement dans lequel son mari la séquestre. Quand elle a de la chance les volets ne sont pas complètements fermés et elle peut voir ses voisins aller et venir au gré de leurs occupations. D’ailleurs la fêtes des voisins va arriver, quel bonheur ça serait de pouvoir y participer.

2020 les auteurs vous emmènent en voyage.

Pour la première fois Maxime Chattam n’est pas présent. C’est une année paire, donc nous retrouvons Michel Bussi. Quant à Françoise Bourdin, elle est présente pour la sixième fois. Bienvenue aux nouveaux, Adeline Dieudonné, Yasmina Khadra, Nicolas Mathieu, et Camille Pascal.

Adeline Dieudonné, « Chelly »

Nicolas passe son temps à se plaindre, à raconter des anecdotes sans importances sur son travail, tout en mangeant des chips au paprika à même le paquet. Chelly lui a bien demandé plusieurs fois de manger ses chips dans une coupelle. Il aurait peut-être été bon de l’écouter.

Romain Puértolas, « qui veut la vie de Romain Puértolas »

Une anecdote qui foisonne de moments hilarants. Prenez soins de suivre les recommandations, avant d’aller manger dans un restaurant que vous ne connaissez pas.

8 réflexions sur “« Marc vous donne des nouvelles » épisode 2

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s