Le top 10, 2019 des flingueuses, #8 par Eppy Fanny

Le top 10, 2019 des flingueuses, #8 par Eppy Fanny

Comme l’an dernier, en cette fin d’année j’ai demandé aux Flingueuses de me faire un petit classement des lectures qui les avaient marquées en 2019.

Et voici leur résultat.

 


Le top 10, 2019 des Flingueuses

#8 par Eppy Fanny

 

Eppy Fanny m’a proposé 23 livres pour son top 10.

Et voilà ce qu’elle me dit dans son mail :

Hello Geneviève,

Pas taper voici en PJ mon Top 15 (et en fait il y en a plus car il y a des égalités à plusieurs paliers).

Il n’y a pas que du polar. Donc si tu le souhaites tu peux enlever les autres genres.

Pour le format j’ai fait au mieux. J’espère que ça ira.

Des bisous

Sur la première marche un bouquin d’un auteure hors-norme de la littérature de l’imaginaire, Robin Hobb

Puis suivent 10 polars

Et encore de nombreuses lectures…..

Le destin de l’assassin (T6 Le Fou et l’Assasin)

Robin Hobb

1

Ce dernier volet du cycle du Fou et de l’Assassin, est un summum de l’art littéraire de la Fantaisy. Robin Hobb clos ici un cycle et pose définitivement les passerelles qui relient ce cycle aux autres (L’assassin Royal – Les Aventuriers de la Mer – La cité des Anciens)- Une fin en apothéose. Fou je ne t’oublierais pas et je guetterais encore le vol des Dragons et le courant d’Art.

Et le mal viendra 

CAMHUG

2

Un récit qui bien au-delà du roman, excellent, nous interroge sur notre futur et sur des ressources vitales qui se feront de plus en plus rares.

Entre deux Mondes

Olivier Norek

3

Un récit poignant sur le sort des migrans qui ouvrira les yeux, enfin je l’espère, au plus grand nombre, sur cette détresse incomensurable et le manque de moyens criant pour l’apaiser.

Les Démoniaques 

Mattias Köping

3

Un uppercut. C’est fort. C’est violent. C’est aujourd’hui et c’est en France.

L’évangile des ténèbres

JL Bizien

4

Une plongée au cœur de la Corée du Nord, de ses camps qui ne sont pas de vacances. Les ténèbres sont profondes et il est bien compliqué d’en émmerger.

Vindicta

Cedric Sire

4

Des jeunes de banlieu sans avenir. Des mauvais choix. Un casse qui dérape, et une vengeance sans concession. «  Elle se nomme vindicte ; elle n’est pas neutre, et ne vous permet pas de rester neutre. Qui l’aperçoit frissonne du plus mystérieux des frissons . »

Victor Hugo, Les Misérables

Dans la brume écralate

Nicolas Lebel

5

Cette fiction aborde avec brio des sujets d’actualité tel que :

La violence faite aux femmes. Le sort des migrants qui survivent dans des ghettos sur notre sol, de tous ces invisibles qui n’intéressent pas les personnes qui détiennent le pouvoir.Elle nous parle également du passé et de la Roumanie sous Ceausescu.Encore une très belle réussite de Nicolas.

Sang 

Johana Gustavson

5

Johana, dans ce 3ème roman, nous entraine, comme toujours dans le passé, cette fois la guerre d’Espagne est au cœur de son roman, et dans son pays d’adoption, la Suède. Nous retrouvons Emily et Alexis avec plaisir, dans une histoire forte et sombre. Car une enfance détruite ne peut jamais l’être impunément.

Ne la réveillez pas

Angelina Delcroix

6

Ce roman nous parle avec brio de manipulation, de folie, de vengeance. De cet esprit humain capable du pire et où la noirceur a tout englouti. De cet esprit humain qui parfois fuit la réalité pour nous permettre de survivre. De cet esprit humain qui reste si mystérieux. Dans ce 1er roman, il y a déjà beaucoup : idées, personnages, ambiance, pour qu’Angélina rejoigne les plus grandes dames du polar. La matière est là, comme un diamant brut qui n’attend qu’un peu de taille, pour nous éblouir de mille feux.

Tout le monde aime Bruce Willis

Dominique Maisons

7

Cette histoire, c’est celle de Rose Century, 20 ans, comédienne, qui pèse des millions. Elle a tout pour être heureuse. Tout ? Vraiment ? Avec ce roman, Dominique nous dévoile un univers machiavélique où il ne fait pas bon vouloir résister. La La Land n’est pas un rêve pour tout le monde, surtout pour les femmes. Il dénonce ici les violences qui leurs sont faites jusqu’à une totale dépossession.

Je serai le dernier homme

David Coulon

7

Avec ce roman David nous offre un récit d’une noirceur extrême. Il nous parle de villages dortoirs de province, il n’y a pas que la banlieue parisienne concernée. De Sociétés aux ordres des actionnaires qui licencient sans émotion. Des tensions et détresses que cela crée sur les populations. Puis il y a ces meurtres, odieux, miroir d’une Société où seules les « élites » sont à la bonne place. Notre Société.

L’aigle de Sang

Marc Voltenauer

8

Ce roman est impossible à lâcher une fois débuté. Marc nous offre une histoire forte faite de légendes, de quête identitaire, de mensonges mais aussi d’amour.Il nous fait voyager dans le temps puisque le récit se déroule de 1944 à 2016. Mais également de la Suisse à l’Île de Gotland, puis jusqu’à Paris. Il nous permet de plus d’en apprendre énormément sur les traditions Vikings, sur l’Estonie et la colonie de réfugiés, fuyant les Russes, installée sur Gotland entre 1944 et 1945. Il parle également de l’idéologie nazie et des victimes qu’elle a provoquées. Ne jamais oublier.

L »abbaye Blanche

Laurent MALOT

9

Laurent nous parle de : Notables véreux, de secte, d’affaires d’Etat. Il y dénonce, de facto, les travers de notre Sté, malade jusqu’aux plus hautes sphères.Il a créé un personnage principal humain, plein de failles liées à ses doutes, ses colères mais dont l’amour pour sa fille est comme un phare.

Sème la mort

Laurent MALOT

9

Une fois encore, la corruption et le pouvoir ont la part belle, la folie aussi. Et les travers de notre société de consommation, cette surproduction orchestrée depuis des décennies, au détriment des utilisateurs et des consommateurs, y sont dénoncés. Tout comme d’autres travers de notre société. Un constat lucide.Un récit passionnant, où les personnages du récit précédent s’étoffent d’avantage et donnent l’envie de les retrouver pour de nouvelles aventures.

Privé d’origine

Jérémy Bouquin

10

Ce roman nous renvoie aux sombres années des Brigades rouges. Nous replonge dans les années 80, en France, sous Mitterrand. Nous parle d’amitiés et de trahisons. Et de racines. Un roman sombre et fascinant où les mots font mouche.

L’homme qui a vu l’homme

Marin Ledun

11

Ce roman est une analyse implacable d’une réalité qui dépasse peu les frontières du Pays Basque. De ces membres de l’ETA et de leurs familles qui font front et face avec courage aux persécutions de deux états complices. Je ne plaide pas ici en faveur du terrorisme, l’auteur non plus. Mais un cadre légal existe et il ne passe pas par la torture et l’intimidation des proches.

De la part d’Hannah

Laurent Malot

11

Les enfants c’est curieux et tenace. Hannah particulièrement. Son fantasque grand-père et le vieux con creveur de ballon sont là pour l’aider. Hannah va faire tomber les murs et mettre au grand jour les secrets enterrés. Et rabattre le caquet à toutes ces vieilles biques ! Ce livre est un délice. Une bulle de tendresse et d’émotion. Hanna on a envie d’être son amie, pour rire et pleurer avec elle, d’affronter le monde à ses côtés.

Le festin du serpent

Ghislain Gilberti

12

Ghislain nous offre un roman fort, parfaitement documenté sur les divers thèmes abordés. Une immersion dans les pires déviances de l’humanité dont le fanatisme qui discrédite une religion entière ; le goût du sang, qui tel une drogue, anime les pires psychopathes ; l’appât du gain ; la déshumanisation des plus faibles… La lecture de ce livre m’a percutée.

L’espoir d’aimer en chemin

Michel Quint

12

L’histoire, c’est celle d’un montreur de marionnettes. Des marionnettes qui sont son seul lien avec sa mère ; cette grande absente. Il a grandi seul auprès de son père. Ses marionnettes ce sont ses confidentes. Ses compagnes de toujours. Et nous lecteurs, nous allons entendre l’histoire de sa vie, ses blessures, mais aussi tous ces instants heureux qui valent de vivre. Des moments cocasses et hilarants. Toute une époque, pas la plus reluisante, refera surface. Et même les salauds peuvent être attendrissants dans certains cas. Tout le monde a droit à une seconde chance.

Dompteur d’Anges

Claire Favan

13

Claire nous offre un récit complexe sur la manipulation et la vengeance. Sur ce que la Sté peut faire d’un innocent. Extrait P.94 : « En prenant ces 3 gosses, Max a le sentiment que la boucle sera bouclée : flic, juge, maton. Il aura frappé au plus juste. »

Les bouches

Nicolas Feuz

14

Ce roman nous immerge totalement en Corse. Ne manque que les odeurs. Une construction implacable, qui parle de mensonges et tout ce dont l’humain est capable pour conserver l’image construite, même si elle l’est sur des mensonges.Une page sur la résistance et la guerre très bien documentée, qui nous replonge dans  cette période où tout n’est ni blanc ni noir.

Les âmes rivales

René Manzor

15

Un magnifique roman qui nous fait voyager de la Louisiane à New-York à travers plusieurs siècles, qui nous confronte à des croyances chamaniques et qui nous parle avant tout d’amour. Un amour qui ne veut ni mourir ni renoncer et qui reviendra… encore.

Un Kimono pour linceul

Jean-Michel LEBOULANGER

15

Cette histoire c’est celle de Gutxi, un ancien terroriste basque. Ce livre nous entraîne dans un japon fascinant qui nous happe totalement, avec ses traditions et sa corruption. Car les yakuza sont partout. Jusqu’au sommet gangrené. Il nous parle aussi d’une ethnie minoritaire, les Aïnous*, une passerelle entre deux continents.

16 réflexions sur “Le top 10, 2019 des flingueuses, #8 par Eppy Fanny

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s