Francis Rissin de Martin Mongin

Le livre : Francis Rissin de Martin Mongin. Paru le 21 août 2019 aux éditions Tusitala. 22€. (611 p.) ; 19 x 14 cm

4e de couv :

« Il faut laisser les créatures Imaginaires vivre leur vie de leur côté, sinon elles mêlent leurs pensées aux vôtres, elles prennent progressivement le contrôle de votre esprit. Le nom de Francis Rissin m’a poursuivi tout au long de mon existence. »

De mystérieuses affiches apparaissent dans les villes de France, seulement ornées du nom de Francis Rissin. Oui est-il ? La presse s’interroge, la police enquête, la population s’emballe. Et si Francis Rissin s’apprêtait à prendre le pouvoir, à sauver la France ?

Martin Mongin signe un premier roman vertigineux. Une enquête paranoïaque sur l’insaisissable Francis Rissin en onze récits qui lorgnent tour à tour vers le roman policier, le fantastique, le journal intime, le thriller politique. Avec une maîtrise rare, l’auteur tisse sa toile comme un piège qui se referme sur le lecteur et ses certitudes, au coeur de cette zone floue où réalité et fiction s’entremêlent.

 

L’auteur : Martin Mongin est né en 1979. Il est professeur de philosophie, et passionné de politique. Depuis dix ans, il a signé plusieurs articles (notamment au Monde diplomatique) et publié divers essais politiques sous des noms d’emprunt. En parallèle, il a toujours écrit de la fiction, imprimant ses ouvrages à quelques dizaines d’exemplaires pour ses proches.

 

Extraits :
« Nicolas Sirac essaya de se rappeler comment les événements s’était enchaîné ces dernières 24 heures, comment il s’était retrouvé embrigadé malgré lui dans cette histoire à l’issue plus qu’ incertaine. »
« Ça faisait bientôt un an que les affiches étaient apparues aux quatre coins de l’Hexagone. Pendant tout ce temps, les Français les avais eues régulièrement sous les yeux, et il faut bien dire quelles avaient commencé à faire leur petit effet, qu’elles avaient commencé à infuser des idées mauvaises dans leurs cerveaux déjà ruinés par les ondes électromagnétique et les nanoparticules »
« LOUANGES  A TOI FRANCIS RISSIN
FRANCIS RISSIN PREND PITIÉ DE NOUS « 
« Dieu merci, Francis Rissin était sain et sauf, et la bombe n’avait pas fait de victimes dans l’assemblée. »
Ce qui s’est passé ensuite ? Les souvenirs se précipitent dans ma tête. Ce que je peux vous dire, c’est que j’ai sorti mon revolver. Il a levé son bras, j’ai tiré, j’ai tiré tout de suite, il ne m’aurait pas raté, je le sais, si je lui avais laissé une chance. Je l’ai tué, enfin je crois que je l’ai tué, je crois qu’il est mort, un trou fumant entre les deux yeux.
À la fin de l’entretien, le journaliste lui avait demandé s’il avait entendu parler de cet homonyme qui habitait à l’autre bout de la France, dans un village reculé du Massif Central – ce type qui s’appelait aussi Francis Rissin. Le Bécu lui avais répondu : « jamais de la vie ! » Alors comme ça, il avait un homonyme ? Elle était bonne, celle-là ! Un homonyme ! Il faut dire qu’il ne s’était jamais vraiment posé la question. Il avait toujours cru qu’il était le seul Francis Rissin sur Terre.

Le post-it de Ge

Francis Rissin de Martin Mongin

Attention ÉNORME COUP de COEUR

 

Des affiches électorales au nom de Francis Rissin fleurissent subitement sur les murs de France. Ce candidat inconnu fascine peu à peu la population et il apparaît, pour certains, comme l’homme providentiel. Bientôt la police enquête pour démasquer l’insaisissable personnage. Ce roman entremêle onze histoires dans un jeu de piste. Premier roman.

Nous voici dans un roman inclassable, un roman à la croisée des genres. Un livre choral où chacun nous livre ses pensées. Une histoire ingénieuse. Une fable originale, une métaphore de notre monde moderne. Francis Rissin n’a rien de commun avec ce que vous avez pu lire jusqu’à présent. C’est pour moi le livre de 2019.  Un livre intelligent qui nous rend intelligent. Et dire que c’est un premier roman, à peine croyable !

Francis Rissin c’est … Un roman qui résonne avec la crise politique qui a agité la France ces derniers mois, et analyse la fascination des Français pour les figures politiques paternalistes.
Francis Rissin c’est ….Un texte jouissif, qui happe le lecteur dès les premières pages et ne cesse de remettre en cause ses certitudes jusqu’à la dernière ligne.

Et qui mieux que son auteur peut nous parler de Francis Rissin, hein ? Je vous le demande ! Aussi voici ce que nous dit Martin Mongin sur son premier roman.

« C’est un roman en forme de jeu de piste, ou de chasse à l’homme. Tout au long de ces onze histoires, on est à la recherche de ce mystérieux Francis Rissin, dont le nom apparaît subitement sur des nuées d’affiches électorales placardées sur toutes les façades du pays, sans qu’on sache véritablement ni qui les a collées, ni dans quel but. Alors même que l’homme en question semble définitivement introuvable, ou insaisissable, son apparition produit des effets en cascade, avec un côté « effet papillon ». Et quand on croit l’avoir enfin attrapé ou saisi, le voilà déjà qui s’échappe et s’évanouit dans les airs.
Le texte se présente comme une variation autour du mythe de l’apprenti sorcier, et de la créature qui échappe à son créateur, mais transposé dans la France d’aujourd’hui. Cette créature qui s’incarne progressivement, d’un chapitre à l’autre, n’est plus ni le Golem ni le monstre du docteur Frankenstein, mais cet inconscient collectif de la France elle-même, qui prend peu à peu chair.
Le parti pris du livre, c’est de dire que cet inconscient national prend la forme archétypale de l’Homme providentiel, ou du Sauveur de la nation – en tant qu’elle comporte nécessairement quelque chose de monstrueux. C’est la figure du chef ou du père, avec sa quadruple appartenance aux domaines politique, familial, militaire et religieux. C’est d’ailleurs une forme qui rejoint aussi à bien des égards celle, ultra contemporaine, du super-héros.
En d’autres termes, à quoi ressemblerait l’inconscient de la France, s’il trouvait à s’incarner dans les traits d’un individu ? Si l’inconscient de chaque pays ou de chaque État avait un visage, quel serait celui de la France ? »

 

Ce qui est incroyable aussi c’est que ce texte a été publié par un petite maison d’édition indépendante qui avait à peine 5 ans et qui publie très peu. Et pour ainsi dire pas de littérature francophone contemporaine.  Il a fallu attendre le texte de Grégoire Mongin pour que les éditions Tusitala se lance.

Il faut dire qu’ils tenait là un texte d’une force incroyable. Un fable audacieuse.

Une fois plongé dans le livre, nous somme happés. Martin Mongin  tisse autour de nous sa toile et il nous entraîne dans cette fiction protéiforme et virtuose.

Francis Rissin c’est un texte fascinant, une histoire envoûtante construite comme un puzzle au nombreuses facettes. Il faut oser rentrer dans Francis Rissin, il faut se laisser piéger par ce texte singulier.

Il faut oser Francis Rissin. C’est pour moi le livre de l’année, c’est peut-être même le roman qui m’a le plus marquée ces dernières années.

Je n’ai pas lu Francis Rissin, je l’ai relu et fait lire autour de moi. C’est le livre que j’ai envie d’offrir car il élargi nos horizons. Le roman qui nous rend intelligent. Oui j’avoue je ne suis senti grandie et moins bête après sa lecture.  J’ai fait une seconde lecture de Françis Rissin et j’ai redécouvert ce livre. Un livre que je pourrait couvrir de superlatifs car en plus d’être stimulant il est drôle et jouissif. Un livre qui donne envie de devenir acteur de sa vie, de nous réengagé dans la vie citoyenne. De peser sur notre quotidien et du coup sur notre avenir.

C’est au-delà de la fable politique, c’est l’imagination au pouvoir.

C’est un roman d’une  force, d’une intensité et d’une originalité rare.

Un OLNI, un objet littéraire non identifié.

Alors, s’il vous plait, partez en quête de insaisissable Francis Rissin, tenter de comprendre qui est ce type que d’aucun voit comme un homme providentiel, que d’autres prennent pour un imposteur ou encore le considèrent comme le messie.

Laissez vous porter par ce texte original, brillant, stimulant, inventif, déroutant. Un livre aux multiples facettes et nombreux qualificatifs.

Je vous l’ai dit un énormes coup de cœur.

Et j’espère bien faire venir l’auteur dans ma bibliothèque pour y rencontrer ses lecteurs. Car oui j’ai obligé et j’oblige mes lecteurs à lire ce premier roman magistral.

Et vous qu’attendez-vous pour le découvrir ?

9 réflexions sur “Francis Rissin de Martin Mongin

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s