Saia, Guillaume Madelpuech

Le livre : SAIA de Guillaume Madelpuech. Paru le 04 mai 2019 chez Kephas  9.99 € -(242 pages pour la version numérique)

 4ème de couverture :

La troisième guerre du Golfe aura-t-elle lieu ? Un attentat contre un centre de recherche en intelligence artificielle du titan de l’internet Nohôs, à Dubaï, menace d’entraîner toute la région dans un redoutable engrenage géopolitique. Une course contre la montre s’organise sur fond de guerre informatique, de crise financière et de manœuvres diplomatiques et militaires.

Sophie, brillante chercheuse en intelligence artificielle, Hamad, pilote de F-16 émirien et Zac, jeune banquier New Yorkais arriveront-t-ils à démêler le vrai du faux, et à empêcher l’inévitable ?

Un thriller politico-militaire qui jette une lumière originale sur les relations entre GAFA et grandes puissances, et qui propulse le lecteur au coeur des arcanes du pouvoir et face aux plus grands défis de notre temps…

L’auteur : Guillaume Madelpuech a 37 ans et vit actuellement à Paris, après une expérience à New York. Il est consultant en économie internationale dans un cabinet de conseil en stratégie. SAIA est son premier roman.

 

 

 

 

Extrait :
« Dans un crissement sourd, le Gulfstream toucha le tarmac de la piste. Sophie se sentit plaquée contre sa ceinture tandis que l’avion décélérait de toute la puissance de ses rétro-réacteurs. Quelques secondes encore et le grondement des moteurs se calma, tandis qu’elle sentait l’avion virer, à bonne allure, vers le terminal.
Construit pendant la seconde guerre mondiale, afin de former en masse les pilotes de l’US Navy, l’aéroport de Redding, près de Shasta Lake, rendu depuis lors à la vie civile, avait un air de petit aérodrome endormi de province.
Le lac Shasta était un lac de barrage, lové au pied des premiers contreforts de la chaine des Cascades, aux confins de la Californie et de l’Oregon ; une région magnifique, vierge et sauvage, qui faisait le bonheur des randonneurs. Parmi ceux-ci, au début des années 80, Jeffrey Wolfe, alors jeune étudiant à Stanford qui, tombé sous le charme, s’était promis d’en faire un jour son fief. Trente années plus tard, Jeffrey Wolfe avait tenu cette promesse muette qu’il s’était faire à lui-même. Il y avait construit un complexe palatial aussi vaste que discret, composé de villas, de jardins et de pavillons, entouré d’une nature idyllique. »

 

Le petit billet de Fanny Louise :

Saia, Guillaume Madelpuech

Saia m’a fait passer un très bon moment. Si vous aimez les thrillers sur fond d’espionnage, de nouvelles technologies et de géopolitique alors vous allez adorer également.

Ce roman va à cent à l’heure, vous êtes entrainés dans les pas de l’héroïne Sophie Bessac, qui recrutée par un richissime homme d’affaires, est amenée à collaborer à l’enquête mise en place pour découvrir les motivations d’un attentat ayant eu lieu à Dubaï et durant lequel son père a été assassiné. Durant cette enquête Sophie va devoir apprendre à jouer avec les règles de la diplomatie internationale et des enjeux politiques cachés, alors même que le monde se retrouve victime d’une gigantesque cyber-attaque qui cherche à paralyser le monde entier.

Qui sont ces hackers ? Qui sont ces terroristes ? Quel lien existe-t-il entre tous ces protagonistes ?  Qui a intérêt à semer le trouble entre les nations et peut être risquer un nouveau conflit mondial ?

Ces questions Sophie Bessac va se les poser et nous allons vivre avec elle au rythme de ses découvertes. L’ennemi n’étant peut-être pas celui que l’on croit…

Ce premier roman est une réussite. L’auteur a pris le parti d’une écriture où la part belle est faite aux dialogues et cela donne beaucoup de dynamisme à l’histoire.

Les termes utilisés sont souvent très techniques (le contexte s’y prête) et peut parfois donner au lecteur l’impression de plonger dans un langage totalement inconnu, mais passé la surprise des premiers chapitres, la lecture reste finalement très fluide et cela ne nuit aucunement au roman.

Je remercie les éditions Kephas de m’avoir fait découvrir cet auteur et ce roman passionnant.

 

 

 

Une réflexion sur “Saia, Guillaume Madelpuech

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s