Little Rock 1957, l’histoire des neufs lycéens noirs qui ont bouleversé l’Amérique  de Thomas Snégaroff

Le livre : Little Rock 1957, l’histoire des neufs lycéens noirs qui ont bouleversé l’Amérique  de Thomas Snégaroff. Paru le 1 mars 2018 aux éditions  Tallendier. 19,90 € ; (336 pages); 14×20 cm.

Poche paru le 5 septembre 2019 aux éditions 10/18. 8,10 € ; (312 pages); 10×17 cm.

4ème de couverture :

4 septembre 1957, Little Rock, Arkansas, rentrée des classes sous le signe de la fin de la ségrégation scolaire. Les neuf enfants noirs inscrits au lycée jusque-là réservé aux seuls blancs sont encerclés par une foule hystérique. La photographie de l’une des Neuf, Elizabeth Eckford, 15 ans, huée et insultée, fait la une des journaux le lendemain. L’Amérique est bouleversée. Commence alors un bras de fer qui oppose le gouverneur de l’Arkansas Orval Faubus au président des États-Unis Dwight Eisenhower. Thomas Snégaroff, spécialiste des États-Unis, est allé sur place pour enquêter sur cet épisode majeur de l’histoire de la lutte pour l’égalité des droits. Grâce à des témoignages inédits et des archives publiques exploitées pour la première fois, il nous livre un récit captivant et émouvant qui brosse un portrait de l’Amérique d’hier et d’aujourd’hui. Une plongée fascinante dans un pays toujours hanté par la ségrégation raciale.

 

L’auteur :  Agrégé d’histoire, Thomas Snégaroff, né en 1974, est professeur au lycée Marcellin Berthelot de 2001 à 2007 puis devient professeur d’Histoire, de Géographie et de Géopolitique du monde contemporain en classes préparatoires au lycée St Jean à Douai de 2002 à 2012. Depuis 2010, il enseigne aussi des électifs à Sciences Po Paris en français et en anglais. En 2012, Thomas Snégaroff devient directeur de recherche associé à l’IRIS.
Spécialiste des États-Unis, Thomas Snégaroff est fréquemment invité à la télévision et à la radio (BFMTV, France Info, Public Sénat…) pour commenter l’actualité politique américaine.
Il est consultant à la télévision sur les États-Unis et anime également la chronique « L’Histoire en marche » tous les vendredis sur la chaîne TV5 Monde.
Il est également l’auteur du blog « L’Amérique dans la peau » sur Rue89.
En 2015, il décrypte le mythe de Star Wars, qu’il relie à l’histoire américaine.

 

Extrait :
Le père et la fille étaient seuls. Daisy ne parvenait pas à retenir ses larmes. «Ne pleure pas pour mo, Daisy. Je sais, je vais mourir, mais ça me soulager. Daisy approche… Ecoute bien et retiens ce que j’ai à te dire. Tu es pleine de haine…La haine peut te détruire, Daisy. Ne hais pas les Blancs juste parc qu’ils sont blancs. Si tu hais, fais en sorte que ça soit pour quelque chose. Hais les humiliations que nous subissons dans le Sud. Hais la discrimination qui détruit l’âme de chaque homme et femme noirs. Hais les insultes hurlées par les Blancs. Et essaye de faire quelque chose de cette haine, sinon elle n’aura servi à rien »

 

 

Les émotions de lecture de Cécile

Little Rock 1957, l’histoire des neufs lycéens noirs qui ont bouleversé l’Amérique  de Thomas Snégaroff

En 1997, j’ai quitté ma Touraine natale pour un semestre d’études à l’université de Hattiesburg, Mississippi. Les jeunes étudiants français, que nous étions, avions été choqués de constater le manque de mixité entre les étudiants. Cette habitude finalement de vivre, de manger, de faire la fête séparément hérité du passé qui étonnaient autant les étudiants blancs que les
étudiants africain-américains venus des autres états. Une ligne invisible entre les étudiants semblait les empêcher de partager les moments classique de la vie étudiante. 40 ans après les batailles des droits civiques et de la déségrégation scolaire, les cicatrices du passé étaient encore présentes et malheureusement le sont encore en 2020.

Les racines de ce que nous avions constaté, c’est aussi l’histoire de la déségrégation scolaire. Little Rock 1957 de Thomas Snégaroff nous conte celle de l’intégration des neufs premiers lycéens noirs à intégrer un lycée blanc de Little Rock. Rageant, écœurant, étourdissant, on tremble pour eux, on admire leur courage et leur détermination. On rage des insultes, des menaces, des humiliations qu’ils ont subies mais aussi pour leurs soutiens qui ont eu le malheur d’être trop emphatiques. Les conséquences pour chacun des protagonistes de ce premier jour où empêchés par la garde nationale et par la  foule haineuse,  de pénétrer dans le lycée, sont assourdissants. C’est un essai historique, un travail de documentaliste sur les faits, de journaliste sur le recueil des témoignages mais cela se lit comme un roman où les personnages, leurs peurs leurs espoirs, leurs doutes prennent vie devant nos yeux. Terriblement efficace dans sa construction comme dans son écriture,  un livre, un essai, une nécessité à mettre entre toutes les mains.

2 réflexions sur “Little Rock 1957, l’histoire des neufs lycéens noirs qui ont bouleversé l’Amérique  de Thomas Snégaroff

  1. Dans « Sweet Sixteen », on parle aussi de cette affaire, j’étais tombée de ma chaise en lisant que le président de l’époque avait envoyé des gars de la Easy Compagnie pour protéger les lycéens Noirs. Je ne m’en remettrai jamais, sans aucun doute.

    Je note ce roman là pour prolonger les émotions ressenties dans l’autre roman.

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s