Le Chant de l’assassin – R.J. Ellory

Coucou mes polardeux,

Ce matin je  vous proposais mon post-it sur le chant de l’assassin de Roger Jon Ellory,

Ce soir c’est Kris qui vous offre son petit avis.

Et aux vues de ces deux billets je crois pouvoir dire que nous avons eu le même ressenti.

Mais je vous laisse découvrir tout cela


Le livre : Le chant de l’assassin de R.J. Ellory. Traduit de l’anglais par Claude et Jean Demanuelli. Paru le 23 mai 2019 chez Sonatine Editions. 22€. (491 p.) ; 22 x 14 cm
4e de couv :

Tout le monde a un secret.

  1. Condamné pour meurtre, derrière les barreaux depuis plus de vingt ans, Evan Riggs n’a jamais connu sa fille, Sarah, confiée dès sa naissance à une famille adoptive. Le jour où son compagnon de cellule, Henry Quinn, un jeune musicien, sort de prison, il lui demande de la retrouver pour lui donner une lettre. Lorsqu’Henry arrive à Calvary, au Texas, le frère de Riggs, shérif de la ville, lui affirme que la jeune femme a quitté la région depuis longtemps, et que personne ne sait ce qu’elle est devenue. Mais Henry s’entête. Il a fait une promesse, il ira jusqu’au bout. Il ignore qu’en réveillant ainsi les fantômes du passé, il va découvrir un secret que les habitants de Calvary sont prêts à tout pour ne pas voir divulguer.

Avec ce retour aux sources qui évoque par bien des aspects Seul le silence, R. J. Ellory nous livre un roman magistral, d’une puissance émotionnelle rare. Un de ses plus humains, un de ses plus sombres aussi.

À propos de l’auteur  : R. J. Ellory est né en 1965 à Birmingham. Le chant de l’assassin est son onzième roman publié en France.

 

 

 

Le petit avis de Kris

Le Chant de l’assassin – R.J. ELLORY

Sonatine, 23 mai 2019 – 496 pages

1972. Evan Riggs est en prison depuis plus de vingt ans, condamné pour meurtre. Il n’a jamais connu sa fille, Sarah, confiée dès sa naissance à une famille adoptive. Lorsque son compagnon de cellule, Henry Quinn, sort de prison, il lui demande de la retrouver pour lui donner une lettre.

Triste d’avoir du quitter Henry, Evie, Rebecca, Grace, un peu moins Carson mais sans lui, point d’histoire !

La plume riche de RJ ELLORY a frappé encore une fois . Chaque roman est une claque magistrale qui nous transporte dans cette Amérique méconnue et nous avale en quelques pages.

La vie de Evan, Carson et Rebecca dans ce monde rural aurait pu être banale et convenue mais RJ sait nous mener là où il l’a décidé et nous démontrer que tout ne se passe pas toujours de la façon prévue.

Du noir dont jaillira la lumière car la vie est ainsi faite et heureusement.

Excellent du début à la fin.

10 réflexions sur “Le Chant de l’assassin – R.J. Ellory

  1. J’ai adoré ce livre pour son écriture, comment aurait-il pu en être autrement ? Pour avoir abordé ce nouveau sujet avec autant de génie dans la construction du chemin parcouru par cet homme empli d’une « mission » en laquelle il croit fermement. J’ai aimé ce chemin, me demandant à chaque détour ce qui allait arriver. Un sacré auteur, et ce n’était pas mon premier livre. J’ai comme d’habitude aimé ce messager, et l’auteur qui une fois de plus est resté fidèle à son style particulier. Seul le silence reste à ce jour mon livre préféré.

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s