Lire c’est libre, le salon 2020, mon petit retour

Lire c’est libre, le salon 2020, mon petit retour

Le Samedi 25 janvier 2020 se déroulait la sixième édition du Salon littéraire Lire c’est libre à la mairie du 7ème arrondissement de Paris.

Une quarantaine d’auteurs était présents.

Et si il y en avait pour tous les goûts et toutes les passions, les littératures policières, elles étaient vraiment bien représentées. Aussi avec quelques ami(e)s, je me suis rendu sur les lieux.

 

Lire c’est livre c’est mon premier salon de l’année. Et c’est avec des amis très chers que je m’y rends. Et oui le matin même nous étions déjà ensemble à mon Kawa littéraire.

 

Mais ça c’est une autre histoire que je vous raconterai bientôt promis. En attendant nous filons vers le 7e nos sandwichs sous le coude pour ne rien perdre de notre après-midi.

On arrive en avance, on s’installe devant la mairie du 7e et là on a la chance de voir arriver nos auteurs préférés, du coup on discute un brin avec eux. Et puis arrive aussi d’autres lecteurs et tout cela se mélange à merveille.

 

Une fois sur place commencent les discours, suivi de la photo des auteurs et gentils organisateurs

 

Voilà le salon peut démarrer.

Les auteurs sont installés dans deux salles de part et autre de ce grand escalier. Du coup je file sur celle de droite.

Ma première rencontre et quelle rencontre…

Avec la patronne j’ai nommé Danielle Thiery

Inutile que de vous dire que je suis fan de Danielle

A coté de Danielle, Jacques Expert

Et ensuite un petit coucou à un homme à la double personnalité. Enfin là je salue Ian Manook

Le mec m’épate, il a toujours le t-shirt au nom de son nouveau roman

 

J’enchaîne avec Samuel Delage, trop contente de le revoir. Et en plus il m’explique qu’il bosse sur plein de projet à la fois. Tout ce qu’il faut pour ce super actif.

 A coté de lui Cédric Cham

Une toute première rencontre, son premier salon parisien.

Juste un mot, découvrez les romans incroyables d’émotions de Cédric.

 

Arrive deux auteurs dont j’ai aimé le premier roman mais bêtement j’ai oublié de le leur dire

Gwenael Le Guellec avec l’impressionnant Armorican Psycho

Nicolas Druart avec Nuit blanche

Allez on dit bonjour au auteurs copain qui sont là

Solène Barowski et Laurent Malot

 

Bon il est temps d’aller suivre la table ronde mené par mon ami David

Le polar dans les dédales du temps

Avec trois auteurs fabuleux, Bernard Miner, Fabrice Papillon et Bernard Prou.

 

Ils nous ont régalé durant un peu plus d’une heure.

David a su, comme à son habitude mettre, en avant les points communs qui relient ses trois histoires

 

Bref ce fut un débat passionnant

Merci Messieurs

Maintenant c’est l’heure du goûter, je suis venue avec trois couronnes des rois, alors distribution pour tout le monde.

 

Les plus gourmands

Avec aussi la team Hugo.

Bernard Pirel et deux de ses auteurs, Sandrine Destombes et Roy Braverman

Bernard Pirel que je rencontrais pour la première fois a du me prendre pour une folle, je n’ai pas réussi à me présenter, j’avais oublié mon nom mais heureusement il m’a reconnu et moi aussi je savais qui il était.

 

Le matin j’avais eu la fève et la couronne, il ne fallait trouver un roi

Et ce fut fait

C’est Niko Tackian qui en a fait les frais

 Bon j’avais le roi il me fallait aussi le fou.

Voilà qui est mieux

Bon allez, il est temps de faire la photo blogueur.

Rhaaaaa, mais impossible de tous les avoir en même temps.

Certains sont déjà repartis, d’autres sont dans la file d’attente devant un auteurs, n’est -ce pas Jean Paul

 

 

Hé, mais oh ! Vous dormez là ou bien

 

Ben voilà c’est mieux

 

Bon il est temps de passer dans le salon de gauche

Il y a encore quelques auteurs que je veux saluer ou voir

 

 

Christian Rauth dont j’ai vraiment beaucoup aimé les deux romans.

Sans oublier Anne Laure Morata

Et enfin notre compaire Nils Barrellon.

Cela faisait un bail qu’on ne s’était pas revus ! Toujours le même, le m^me humour, il ne change pas, j’adore

 J’ai vu aussi le père Nicolas Duplessier  mais j’ai pas de photo. Enfin si sur la photo de groupe

Et il va déjà être l’heure de se quitter

Non encore une dernière photo avec Maud

Maud qui m’oblige à aller voir un jeune auteur avec un tout premier roman

Marin Fouque avec qui j’accroche bien tout de suite. En plus il a eu lui aussi une fève lors de ma distribution de galette…

Maintenant je voudrais remercier les organisateurs pour tout cela et les auteurs pour leur disponibilité.

Je dis merci aussi à Maud du blog Les lectures de Maud. Et merci à la charmant lectrice et blogueuse  de Amicalement Noir à qui j’ai piqué quelques photos pour illustrer mon petit reportage.

Voilà, c’est fini cette fois. Mais c’est certain, même si malheureusement cette 7e édition de Lire c’est Livre est la dernière comme nous l’a annoncé sa présidente, il y aura des suites à toutes ces belles rencontres.

A bientôt mes polardeux pour d’autres aventures

Ah j’allais oublier, ce salon c’est aussi ..; Culturellement Dingue

La preuve

32 réflexions sur “Lire c’est libre, le salon 2020, mon petit retour

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s