La machine à brouillard, Tito Desforges

Le livre : La machine à brouillard de Tito Desforges. Paru le  13 février 2020 aux Editions Taurnada. 9,99€ ; (220 p.) ; 18 x 11 cm

4ème de couverture :

Mac Murphy est un soldat d’élite. Mac Murphy est fort. Mac Murphy est dur. Mac Murphy est fou. Mac Murphy trimbale dans sa tête une épouvantable machine à brouillard qui engloutit ses souvenirs, sa raison et l’essentiel de son âme, morceau après morceau. Quand les habitants de Grosvenore-Mine, ce village perdu dans les profondeurs de l’Australie, se hasardent à enlever la fille de Mac Murphy, ils ne savent pas à quel point c’est une mauvaise idée. Une époustouflante plongée dans l’amour d’un père pour sa fille et dans les tréfonds de la démence d’un homme. Inlâchable. Attention : cauchemar.

L’auteur : Après une vie de bourlingue à travers le monde et les mots, amoureux du verbe, Tito Desforges signe aujourd’hui avec brio un thriller sous haute tension.

 

 

 

Extrait :
« Je crois que le brouillard s’est refermé sur moi, colosse aux bras de vapeur épaisse comme un coton, un intérieur de matelas, la bourre d’une poupée pourrie, m’emplissant les narines et la bouche et la poitrine et le cœur, déversant en moi des puanteurs de viandes et de chou à flots, à ruisseaux, à fleuves, à m’en faire vomir, à m’étouffer, à m’engloutir. »

L’accroche de Miss Aline :

La machine à brouillard, Tito Desforges

« Le chemin de Mémoires », il s’agit d’un programme qui allie prise de médicaments et  travail d’écriture. Mac Murphy, ancien soldat d’élite, suit ce programme pour combattre le brouillard qui occupe son esprit. Les médecins lui demandent de se souvenir.

Mac Murphy s’arrête à Grosvenore-Mine avec sa fille Louise. Cette dernière disparait… pour son père c’est la descente aux enfers. Il n’a de cesse de la retrouver.

La machine à brouillard, quel récit étrange qui  captive et  effraie à la fois. On ne peut qu’être fascinée par l’amour de ce père qui va tout braver, tout tenter pour retrouver son enfant. Qui va la chercher comme un fou ! Prêt à retourner la terre entière et détruire toute personne qui se mettra en travers de son chemin. Toucher à Louise s’est signé son arrêt de mort.

Effrayée par ce qui se joue dans la tête de Mac Murphy. Ce brouillard qui arrive toujours au mauvais moment, qui occulte les faits, les changent. Cette lutte incessante pour tenir ce brouillard à distance. Cette pression, cette tension constante combat intérieur et extérieur.

Lorsque le livre arrive, j’en lis une page puis deux…  l’auteur a une façon d’écrire qui captive, je dirais même hypnotise. Il nous place dans la tête de ce soldat à l’esprit persécuté. Lecture chaotique, bouleversement des codes. Parfois la sensation d’être également dans le brouillard.

Où veut-il nous mener ? Que va-t-il faire de Mac Murphy ? La folie, l’amour parental : quel est son principal sujet ? L’amour d’un parent peut-il vous amener à la folie, ou la folie peut-elle déformer l’attachement ?   J’ai imaginé une fin ou plutôt des fins, l’auteur m’en propose une autre que je n’ai pas vu venir.

Une écriture, un récit incroyable, différent, dérangeant, fascinant. J’attends le deuxième roman de Tito Desforges avec impatience et vive curiosité.

Merci aux Editions Taurnada pour ce SP de folie !

5 réflexions sur “La machine à brouillard, Tito Desforges

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s