Meurtre au café de l’Arbre-Sec de Michèle Barrière

 

 

le livre : Meurtre au café de l’Arbre-Sec de Michèle Barrière. Paru le 3 novembre 2010 chez Lattes. 18€30. (381 p.) ; 21 x 14 cm

4e de couv :

Février 1759. Sur le point de confectionner une glace nouvelle au parfum révolutionnaire, Jean-François Savoisy, tranquille cafetier de la rue de l’Arbre Sec, entend bien surpasser Procope : consécration et félicité lui semblent promises. C’est compter sans son épouse qui, intellectuelle dans l’âme, s’est entichée des auteurs licencieux de l’époque, tels que Voltaire ou Diderot. Lorsque ce dernier lui confie un manuscrit afin d’échapper à ses censeurs, Maïette ne sait pas vers quels dangers elle entraîne sa famille.

Ce qu’elle ignore surtout, c’est que dans l’ombre rôdent deux individus, eux aussi à la poursuite d’un manuscrit…

 

L’auteur : Michèle Barrière est née en1959  dans la Nièvre.  Historienne de l’alimentation, écologiste de la première heure, Michèle Barrière se bat pour la sauvegarde de la diversité alimentaire et des espèces dites «oubliées». Depuis 2004, à l’abri dans sa maison en Normandie, elle écrit le récit de la dynastie Savoisy.

 

 

 

 

Extrait :
Il esquissa un geste désinvolte, mâcha posément avant de répondre :
– Je ne pourrai guère vous éclairer. Je suis arrivé depuis peu dans votre histoire familiale. Je n’ai fait que survoler les autres livres. Et, vous savez, je ne suis guère amateur de cuisine, alors les recettes anciennes… Quoique, laissez-moi vous dire que votre poisson est carrément délicieux avec cette pointe de gingembre, le safran et les fruits secs. Un festival de saveurs ! Je n’ai jamais rien mangé de tel, même dans un restaurant thaï.

 

Le Post-it de Ge

Meurtre au café de l’Arbre-Sec

 

Février 1759. Jean-François Savoisy est sur le point de sortir un nouveau goût de glace et ainsi d’obtenir la consécration qu’il attend depuis longtemps. Mais sa femme Maïette récupère un manuscrit de Diderot pour le cacher, geste qui va les mettre, elle et sa famille, en danger
Dans ce sixième épisode de la saga Savoisy, nous retrouvons avec délice les ingrédients qui ont fait le succès des précédents romans de notre auteur.

Mais avec ce sixième et dernier opus à travers les siècles, l’auteur fait un pari osé : passer du polar historique à un genre fantastique. C’est divertissant, amusant et même étonnant. Chapons, ravioles, pâtés, épices et hypocras ont toute leur part dans cette intrigue où cadavres et caramel font bon ménage et où les rencontres sont pour le moins inattendues.

Alors si vous ne connaissez pas, laissez-vous tenter par l’univers de Michèle Barrière et profitez-en pour lire les précédent…De plus avec une trentaine de recettes à la fin du roman l’auteur nous régale à nouveau.

 

#MarsAuFéminin

11 réflexions sur “Meurtre au café de l’Arbre-Sec de Michèle Barrière

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s