Le journal de Julia – Simone Gélin

Le journal de Julia – Simone Gélin. Paru le 21 mars 2013 chez Anne Carrière.19€. (320 p.) ; 21 x 14 cm

4e de couv : 

En 2003, à bord d’un cabriolet Alfa Romeo des années 1970, Nino et son grand-père Emilio, un immigré espagnol ayant combattu le régime franquiste, sillonnent la France du Pays basque aux routes de Provence. Ils sont décidés à rendre justice à leur manière. Le journal de Julia, la mère de Nino, accompagne leur voyage. Avant de mourir de chagrin, Julia y avait relaté les événements dramatiques qui ont foudroyé sa passion pour Lucio, le père de Nino, et brisé sa vie. Accusé par erreur du meurtre d’une fillette, condamné par une justice hâtive, Lucio a été condamné à mort et guillotiné. Vingt-sept ans plus tard, peut-on demander des comptes à la justice ? Jusqu’où le grand-père et le petit-fils peuvent-ils aller ? Quelle réparation peuvent-ils en attendre ? Un roman d’amour et de haine où se mêlent action et émotion.

L’auteur : Simone Gélin est née en 1953, ellevit au Cap-Ferret. Elle a déjà publié de nombreux  livres dont :  La Fille du port de la lune (roman finaliste du prix VSD du polar, 2010), Le Banc de l’injustice (roman nominé au festival du film policier de Liège, 2011), Entre chiens et loups (Prix de la nouvelle au salon d’Hossegor, 2012).
Extrait : 
Enfin, il s’assit sur la frontière. Le vertige. Du haut de son promontoire, il sillonnait l’Espagne, survolait la chaîne, les cimes, et s’enfonçait dans les vallées. Sous les rayons de l’après-midi, l’automne chatoyait. Grenats, jaunes safranés, pourpres, vermeils, ocres ensoleillés trouaient d’or, de cuivre et de sang la masse vert sombre des sapins, mais le flanc de montagne, aspergé de lumière, modelé par la palette de couleurs, pouvait bien essayer de rivalise avec une toile impressionniste , Emilio ne se donnait pas la peine de monter jusqu’ici pour contempler le paysage Il venait nourrir sa mémoire, au cas où la camarde s’amènerait un soir sans lui avoir envoyé de préavis. Il voulait partir en se souvenant de la patrie et aussi de tous ceux qu’il avait vu tomber de ce côté des Pyrénées. Il voulait pouvoir jusqu’au bout se rappeler les visages de ces hommes qui avaient accepté, le sourire aux lèvres, de faire le sacrifice de leur vie. Ne jamais oublier leur courage incommensurable. 


Le petit avis de Kris 

Vingt-sept ans après la mort de Lucio, son fils Nino et son père Emilio entament un périple du Pays basque à la Provence pour tenter de lui rendre justice, lui qui fut condamné à mort et guillotiné pour un crime qu’il n’avait pas commis. Un journal les guide dans leur périple, écrit par Julia, celle qui l’aimait et qui était présente au moment du drame.

L’histoire est un éternel recommencement !! Ce roman est aussi un excellent rappel de ce qui s’est passé en Espagne sous Franco, j’avoue avoir appris beaucoup de choses sur la guerre d’Espagne, Guernica et la mort de tant d’innocents. Tout en restant un roman, l’auteure nous entraîne dans cette période agitée, sans résistance de notre part.

Et comme toujours, la communauté occidentale fermera les yeux pour pouvoir ensuite dire « plus jamais ca » !

Et puis il y a surtout L’histoire de Julia, de Lucio, d’Emilio et de Nino. Et là, on commence a entrevoir le sujet du journal, la terrible erreur judiciaire, celle qui décimera une famille, dommages collatéraux comme on dit aujourd’hui.

L’auteure a su me captiver du début à la fin et franchement, après « Né d’aucune femme » je craignais la comparaison, eh bien je peux vous dire que dans un autre registre, j’ai vraiment apprécié cette lecture. Bravo, Simone, vraiment !!

7 réflexions sur “Le journal de Julia – Simone Gélin

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s