Sans queue ni tête, Nick Gardel

Salut mes polardeux

Aujourd’hui sort le nouveau roman de Nick Gardel.

Aussi pour l’occasion nous vous proposons une double chronique + une interview de notre auteur chouchou.

Car chez Collectif Polar mais pas uniquement nous avons adoré Sans queue ni tête.

Alors ce matin pour nous parler de ce titre évocateur nous recevons une invitée de marques en la personne de Sandrine Destombes. Elle va en effet nous donner son avis sur le dernier roman de Nick.

Mamie Danièle quand à elle viendra ce soir papoter avec l’auteur et nous offrira son retour de lecture dans quelques jours.

Et foi de Porte Flingue, ce Sans Queue ni Tête est sans doute le meilleur Nick Gardel de tous les temps. A ne surtout pas manquer.



Le livre : Sans queue ni tête de Nick Gardel. Paru le 13 mars 2020 aux éditions Friends Only. 18€. (242 pages) ; 13 X 20 cm.

4e de couv :

Quand les intempéries font remonter à la surface un cadavre, c’est toujours des soucis pour la police.
S’il est décapité, ça ne facilite pas les choses. Alors, si en plus il n’est pas identifié du bon sexe, là, c’est carrément le désastre !
Deux flics, aux antipodes de l’enquêteur habituel, vont tenter de démêler cette affaire qui va se révéler plus surprenante et dangereuse qu’il n’y paraît.

Le dernier né des romans de Nick Gardel revenu d’entre les morts.

L’auteur : Si Desproges revêtait ses plus beaux atours pour agacer la libido d’un Exbrayat ayant viré sa cutie, le résultat de telles amours coupables aurait sans doute donné une calamité biblique comme l’est Nick Gardel. Ni Rasta ni danseur de Tango, le type s’ingénue à valser avec les mots. Son quadrille lexical n’a aucun sens, mais il lui arrive de lorgner du côté des aînés illustres. Ça tombe bien, il est né dans les années 70, élevé par des tontons, biberonné au Bébel magnifique ou marginal et il balance des mandales comme Lino.
Chez lui, point de nostalgie, le verbe se mâchonne avec des pâtes et des potes, entre Brassens et Thiéfaine. Le noir et le polar n’ont qu’à bien se tenir, c’est avec le sourire qu’il les alambique. Le roman de gare y retrouvera au moins ses lettres de noblesse.

 

Extrait :
Avoir raison ça ne vous rend pas étanche à la connerie ambiante.
Georges Meunier le sait. Cela fait des années qu’il prophétise dans le vent, qu’il vitupère sous la pluie.
Pourtant, là…si ça continue, il ne lui restera que les yeux pour pleurer.

 

L’humeur de Sandrine

Sans queue ni tête, Nick Gardel

Je suis fan des écrits de Nick Gardel, je ne m’en suis jamais cachée. Pourquoi ? Parce que son écriture me fait du bien !! Même quand ses descriptions sont glauques, et elles peuvent l’être, croyez-moi, je sais que la noirceur sera contrebalancée par l’humanité de ses personnages, par leur façon de voir le monde et de l’exprimer. Quand je lis Nick, je pense au mythique monologue de Paul Meurisse dans le 2ème souffle de Melville, aux dialogues d’Audiard, aux amitiés de Sautet et aux situations cocasses de Tom Sharpe. de l’humour sans nostalgie car Nick reste ancré dans notre réalité avec des sujets forts de notre société.
Ce livre aurait dû sortir dans toutes les bonnes librairies. Les aléas de la vie en ont décidé autrement. Mais il n’est pas dit que vous ne pourrez pas en profiter. Si, comme moi, vous aimez découvrir de nouveaux univers, lancez-vous !
Vous pouvez d’ores et déjà le commander en vous adressant directement à l’auteur, ou en vous rendant sur son site. Et pour les plus timides, il vous reste le clic sur la grande plateforme marchande qui ne connait pas la crise…

 

Et le site de l’auteur pour la commander c’est ICI

4 réflexions sur “Sans queue ni tête, Nick Gardel

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s