Un petit jouet mécanique de Marie Neuser

Le livre : Un petit jouet mécanique de Marie Neuser. Paru le 15 mai 2015 en poche chez Pocket. 5€95. (179 p.) ; 18 x 11 cm

4e de Couv :

Il ne faut jamais revenir au temps maudit de son enfance.

En ouvrant la maison d’Acquargento, désertée vingt ans plus tôt, c’est tout l’été de ses 16 ans qui brûle la mémoire d’Anna : l’aridité du soleil corse, l’omniprésente menace des guêpes, l’indifférence des parents, l’ennui moite de l’adolescence… et l’arrivée surprise d’Hélène, sa cagole de soeur aînée, bébé au bras, plus égoïste et méchante que jamais. Plus dangereuse surtout. Cet été-là, Anna en était convaincue, Hélène jouait avec la vie de sa propre fille.

Paranoïa, jalousie de petite soeur ou pressentiment d’un drame annoncé ?

 

L’auteur : Marie Neuser, agrégée d’italien, enseigne, vit et écrit à Marseille, sa ville d’origine. Ses deux premiers romans. Je tue les enfants français dans les jardins et Un petit jouet mécanique ont reçu un très bel accueil critique. L’année 2015 et la sortie de Prendre Lily l’ont consacrée parmi les auteurs français à suivre.

 

Extrait : 
Bizarre comme les itinéraires restent gravés en nous. Dès notre débarquement, au petit matin argenté sur Bastia, les choses se sont remises en place dans mon regard comme si ces vingt ans n’avaient pas existé. Pierre conduisait et moi, tassée sur le siège près de Youri, je redisais silencieusement bonjour à chaque maison, chaque village, chaque serpent de côte que je retrouvais, inchangés, avec vissée tout au fond la crainte qu’ils me fassent du mal. Comme quand on renoue avec un vieil ami qui un jour vous a trahi ; on a envie de se laisser aller à l’affection tout en sachant que la confiance s’est émoussée et qu’un jour peut-être on en souffrira encore.
Moi jusqu’à cette année quand ma mère parlait d’Acquargento je faisais toujours la même chose, les mains pressées sur les oreilles je refusais d’entendre.
Je me concentre sur Youri en espérant qu’il n’aura pas mal au cœur.

 

La Kronik d’Eppy Fanny

Un petit jouet mécanique de Marie NEUSER

aux Éditions Pocket

J’ai fait la connaissance de Marie Neuser lors du salon de LISLE Noir. Après nos échanges j’ai eu envie de découvrir son univers et suis repartie avec ce roman.

L’histoire :

Une maison familiale en Corse, la seule maison debout du village d’Acquargento. L’acquisition de cette maison, alors qu’Anna à 9 ans l’enivre. Cette chambre rose, telle une bonbonnière. La petite Anna l’a aimée cette maison près de la plage. Cette maison que ses parents se sont évertués à retaper au fil des ans, à encombrer aussi, de toutes les vieilleries de leur quotidien et qui finissent immanquablement à Acquargento. Mais l’adolescence arrive, et Anna, du haut de ses 16 ans souhaite d’autres vacances. Elle ne sait pas encore que cet été va tout chambouler.

Vingt ans se sont écoulés et Anna revient à Acquargento avec son compagnon et son fils. Va-t-elle être capable d’aimer et de pardonner à ce lieu ? Les souvenirs de cet été affluent, déclenchés par la vue du petit canard mécanique au duvet râpé, qui dormait depuis toutes ces années au fond d’un placard.

20 ans plus tôt …Un été d’ennui. Anna voudrait être ailleurs. Heureusement elle a ses livres, le Rock, le cinéma et la peinture. Son père, lui, s’entête à monter des murets en pierres sèches, afin de ceindre la terrasse et organiser un jardin défiant la pente. Jardin où sa mère sème légumes et fleurs. Mais aussi des parents qui ne se parlent pas. Un père qui boit trop. Une mère qui se réfugie dans la musique.

Puis il y a Batti, le berger. Lui qui connaît Acquargento par cœur. Il en est la mémoire.

Ce lieu se mérite. Il est âpre. Brûlé. Sauvage. Si les gens ont fui ce village il y a des raisons.

Il y a aussi la crainte du feu. Le lieu est loin de tout, et un incendie serait le pire.

Mais cet été-là ce n’est pas le feu qui va tout dévaster, mais le retour au bercail de cette sœur aînée, cette inconnue, méchante comme une teigne, qui, au mieux ignore Anna, au pire la blesse. Les mots sont des armes terribles. Hélène, cette sœur qui a maintenant une petite fille, Léa, cette nièce que ni Anna ni ses parents n’ont revue depuis un an.

Et c’est pour cette petite fille que les bras s’ouvrent, comme la porte d’Acquargento. Car les rancunes sont là. Voilà Anna, l’ado rebelle, la gothique, sous le charme de la petite fille qu’elle ne quitte guère des yeux. Acquargento est un lieu dangereux. L’été les guêpes sont partout, omniprésentes et leur vrombissement ne cesse qu’à la nuit noire.

Hélène a une attitude étrange. Elle devient hystérique au moindre bobo de sa fille, mais n’est pas pour autant attentive à la fillette au quotidien.

Extrait P.77 : « Pourquoi donc Hélène ne donnait-elle pas son traitement à Léa ? Puis c’est le souffle de la raison qui s’est engouffré, après tout, Hélène est infirmière, elle devait avoir de ces produits entamés et ce sont eux qu’elle administre à Léa, ils doivent être dans la chambre.  »

Voilà qu’Anna veille au plus près à la sécurité de sa nièce et la tension entre les sœurs est au maximum. Car et si…

Simple divagation d’une ado ou réalité, dans cette famille où chacun est replié sur lui-même.

Ce récit va crescendo, cette petite Anna avec son regard critique, acerbe sur ce qui l’entoure. Sa différence, sa solitude, des éléments supplémentaires pour alimenter son intuition, ou bien son imaginaire ?

Un livre bouleversant avec un personnage central : la Corse. A chaque page les odeurs et les couleurs sont là et assaillent le lecteur. Et toute cette beauté accentue le drame qui se déroule sous nos yeux.

J’ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman que je vous recommande.

#MarsAuFéminin

8 réflexions sur “Un petit jouet mécanique de Marie Neuser

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s