Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 5

Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 5

 

L’idée avait le mérite d’être simple : liquider son auteur-vedette pour transformer en best seller son dernier manuscrit totalement délirant.

Geneviève V. n’avait plus qu’à trouver le bon tueur. Mais à jouer avec le feu on risque de se cramer les doigts, et tout le reste. L’éditrice n’avait pas prévu de croiser la route de son ancien tortionnaire ni de réveiller le Jaguar. Dans l’ombre un concurrent sadique attend son heure…


 

Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 5

Par Elsa Marpeau

Faust

 

Elsa Marpeau

 

De prime abord, il ne ressemblait à rien. Il était ce qu’on appelle « entre deux âges », comme si, à ce point précis de son existence, il n’existait réellement nulle part. Il souffrait d’une calvitie prononcée mais il avait conservé une couronne de cheveux poivre et sel. Ce furent ses yeux bleus, vides, un peu glaçants, qui décidèrent Geneviève.

Jusque-là, elle avait tâté le terrain auprès des aspirants auteurs mais elle n’avait pas dévoilé son jeu. Mais lui… Plus elle le regardait, plus elle ressentait un malaise. Pouvait-on deviner l’assassin à son apparence physique ? C’était le pari de nombreux médecins au 19e siècle. Le criminologue italien Cesare Lombroso déterminait les « criminels nés » d’après leur crâne, l’écartement de leurs yeux, la forme de leurs oreilles et de leurs dents.

Chez l’aspirant auteur qui lui faisait face, il y avait plus que cela. Presque un pressentiment. Elle flairait l’odeur du sang, celui des crimes impunis, des rêves de vengeance.

Il s’appelait Elias Armand, il tenait la pompe à essence à la sortie d’un patelin dont elle avait oublié le nom. Elle l’avait rencontré pendant un festival de polars, où elle accompagnait Claude France. Elias Armand s’était planté devant son écrivain vedette et lui avait demandé une dédicace. Mais pas sur un livre, sur la couverture photocopiée d’un de ses romans. Claude France et elle en avaient ri, lorsqu’Elias était parti. Ils s’étaient moqués de sa radinerie. Quel culot, de faire perdre le temps de Claude France sans même lui acheter un ouvrage !

Elias avait mis longtemps à s’en aller. Il s’était planté devant Claude et lui avait parlé du manuscrit qu’il avait écrit. Il lui avait raconté l’histoire. Malgré elle – réflexe professionnel – Geneviève avait tendu l’oreille. C’est que l’histoire, contrairement à ses attentes, n’était pas si mauvaise. Elle était même étrangement convaincante. Pourtant, Geneviève en avait vu et entendu, des hommes et des femmes qui racontaient des histoires insipides – la leur, le plus souvent. Mais Elias ne tombait dans aucun des pièges habituels aux débutants. Déjà, il ne parlait pas de lui, ni de sa vie. Il avait inventé un monde, un vrai. Une dystopie, où une femme tueuse se vengeait de celles et ceux qui l’avaient humiliée. Cette histoire, Claude France – le bon Claude France, celui qui savait encore écrire – aurait pu la rédiger.

« J’ai une proposition à vous faire », dit-elle.

Avant de se lancer, elle se demanda brièvement si elle n’était pas en train de lancer une machine infernale, qui se retournerait violemment contre elle. Elias ne disait rien. Il attendait. Il la regardait. Il ne semblait absolument pas pressé.

5 réflexions sur “Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 5

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s