Tel père, telle fille – Fabrice Rose

Le livre : Tel père, telle fille de Fabrice Rose. Paru le 16 janvier 2020 chez Robert Laffont dans la collection La Bête Noire. 16€90; (291 p.) ; 20 x 13 cm

4e de couv

Un braqueur en cavale.
Sa fille en danger de mort.
Le casse de l’été.
Visite au parloir de la maison d’arrêt de Fresnes. Alexandra, vingt-quatre ans, exige de son père l’impensable : qu’il abandonne sa vie de braqueur et devienne le père dont elle a toujours rêvé. Mais comment résister à une existence dopée à l’adrénaline ?
Deux mois plus tard, Marc Man s’évade. Contrairement aux apparences, pour Alexandra, c’est un coup de chance : quand Marc apprend qu’elle est menacée par une bande de racketteurs fous dangereux, il organise une chasse à l’homme d’une rare férocité. Et, tant qu’à faire, il monte un casse spectaculaire.
Dans la canicule d’août, chacun révèle sa vraie nature et les cadavres commencent à s’aligner.

 » Plongez dans les ténèbres avec ce père prêt à tout pour sauver sa fille !  » Olivier Marchal.

À propos de l’auteur  : Fabrice Rose est né en 1953, d’un père français, pilote de chasse, héros discret de la Seconde Guerre mondiale, et d’une mère anglaise. Ancien braqueur, il a toujours obéi à ces deux principes légués par son père : « Jamais le sang ne doit couler pour de l’argent » et « La parole vaut l’homme ». Parce que sa fille le lui demandait, il a renoncé à sa vie d’incarcérations et de libertés. Le romancier qu’il est devenu s’est nourri de cette promesse. Sans être autobiographique, cette histoire est un peu la sienne.
Extrait :
Rentré dans la capitale, Ludo s’est mis en mode silence passe-partout. Encore tout excité par son coup d’éclat, il s’est garé et a perquisitionné l’Audi A7 banalisée. C’est plus fort que lui, même en couche-culotte il était rock’n’roll, bref, il a fouillé les vide-poches, la boîte à gants, n’y a rien trouvé d’intéressant, pas même une paire de menottes. Il aurait bien embarqué le scanner, le gyrophare et la plaque « Police » du pare-soleil, mais à quelques mètres de là une gardienne d’immeuble l’observait en balayant son trottoir : le soupçon mitrailleur des concierges, Ludo connaît. Il est sorti de la bagnole, résolu à s’éloigner, mais s’est ravisé, a ouvert le coffre et a découvert une tour informatique, deux bonbonnes de gaz, du fil électrique, un truc bizarre genre poudre blanche dégageant une odeur âcre et un sac à dos. À l’intérieur, des liasses d’euros comme il n’en avait jamais vu. Ni une ni deux, il s’en est emparé et s’est éloigné sans forcer le pas, allant jusqu’à se retourner pour saluer la concierge qui, plus soupçonneuse qu’un contrôleur de la SNCF surprenant un ecclésiastique la soutane en vrac et une nonne troussée dans un compartiment couchettes, ne l’a pas lâché des yeux.

Le petit avis de Kris

Tel père, telle fille – Fabrice Rose

L’anarchiste Ludovic Nolan s’évade au volant d’un véhicule de police contenant l’argent saisi lors de l’arrestation d’un islamiste. Il cache le butin chez sa petite amie, Alex. Le groupe terroriste retrouve Ludovic, l’enlève et le torture. Il reste muet mais un message sur son portable le trahit. Marc Man, prisonnier en cavale et père d’Alex, apprend que sa fille est en danger. Premier roman.

Un polar bien ficelé, bien imagé, montrant côté gendarmes et côté voleurs mais pas que. L’amour d’un père pour sa fille, Alex, prêt a tout pour elle sauf à changer de vie.

Se déroule en parallèle le casse imaginé par le papa et la course de 2 terroristes à la recherche d’un magot atterri dans les mains de Alex par « inadvertance »

Une écriture vivante, rythmée qui rend cette histoire très agréable à lire.

Un Excellent moment.

Merci à Glenn pour m’avoir permis de découvrir cette nouvelle forme de polar.

10 réflexions sur “Tel père, telle fille – Fabrice Rose

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s