Et les vivants autour – Barbara Abel

Le livre : Et les vivants autour de Barbara Abel – Paru le 05 mars 2020 chez Belfond dans la collection Thriller. 19 € ;  (448 pages) ; 14 x 22 cm

 4ème de couverture :

Voilà quatre ans que l’ombre de Jeanne plane sur eux.
Comme s’ils n’avaient plus le droit de vivre pour de vrai tant qu’elle était morte pour de faux.
Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier est en suspens. Quatre ans que l’existence de chacun ne tourne plus qu’autour du corps de Jeanne, vingt-neuf ans. Un corps allongé sur un lit d’hôpital, qui ne donne aucun signe de vie, mais qui est néanmoins bien vivant. Les médecins appellent cela un coma, un état d’éveil non répondant et préconisent, depuis plusieurs mois déjà, l’arrêt des soins. C’est pourquoi, lorsque le professeur Goossens convoque les parents et l’époux de Jeanne pour un entretien, tous redoutent ce qu’ils vont entendre. Ils sont pourtant bien loin d’imaginer ce qui les attend. L’impensable est arrivé. Le dilemme auquel ils sont confrontés est totalement insensé et la famille de Jeanne, en apparence si soudée, commence à se déchirer autour du corps de la jeune femme…

Après Je sais pas et Je t’aime, le nouveau thriller de Barbara Abel dissèque à la perfection la psychologie et les émotions en montagnes russes des personnages qui gravitent autour du corps de Jeanne, inerte et si présent à la fois.

L’auteur : Née en 1969, Barbara Abel vit à Bruxelles, où elle se consacre à l’écriture. Pour son premier roman, L’Instinct maternel (Le Masque, 2002), elle a reçu le prix du Roman policier du festival de Cognac. Aujourd’hui, ses livres sont adaptés à la télévision, au cinéma, et traduits dans plusieurs langues. Et les vivants autour est son treizième roman.

 

 

 

Extrait
– De quoi voulez-vous que ça parle ? D’amour, bien entendu !
– Bien entendu, répète-t-elle en hochant la tête.
Micheline sourit. Elle connaît la passion qui unissait sa fille à Jérôme. Jeanne disait souvent que son cœur n’avait commencé à battre que le jour où elle avait rencontré Jérôme. Jérôme disait toujours que le jour où il avait vu Jeanne pour la première fois, son cœur s’était arrêté. Entre eux, ce fut le coup de foudre, le vrai, celui qui n’existe que dans les romans. Celui que les mots ne peuvent décrire. Celui qui ne se raconte ni ne s’explique. Celui qui se vit

 

Les P’tits Papiers de So

Et les vivants autour – Barbara Abel

La famille, Barbara Abel, ça la connait. Elle a cette faculté de nous plonger en immersion dans la vie familiale, on en devient l’un de ses membres.

La famille, « Groupe formé par des parents et leurs enfants » et par extension, les conjoints des enfants.

Et les vivants autour, c’est le portait de Gilbert et Micheline, les parents bourgeois, Jeanne et Charlotte les filles, et leurs conjoints Jérôme et Guillaume.

Une famille somme toute classique. En apparences.

Tout gravite autour de Jeanne, plongée dans le coma depuis 4 ans ; arrive le moment où il faut prendre une décision. Cette décision, va déchirer cette famille, qui abrite de nombreux secrets.

Le titre du roman « Et les vivants autour » est particulièrement bien choisi, car il s’agit de cela, que font, que doivent faire ceux qui restent ?

Barbara Abel soulève bien des questions. Et vous, qu’auriez-vous fait ? Choisir la vie ? Mais à quel prix ? La mort ? Mais à quel prix ?

Dans ce roman, l’auteure met en lumière un tabou, la question que personne n’ose se poser.

Sur fond de thriller, elle y aborde la question de la fin de vie, de la composition et du poids familial, des convenances, les secrets de famille qui pèsent sur celui qui les ignorent. Elle nous ouvre la porte, celle qu’on referme délicatement derrière soi, derrière laquelle les couples se déchirent, ou pas, s’aiment, ou pas, les enfants rient, ou pas, les parents sont aimants, ou pas.

L’amour est au centre, celui des parents pour leurs enfants, l’amour pour son conjoint. De quoi sommes-nous capables ou incapables par amour ?

Une écriture une nouvelle fois maîtrisée, fluide, Barbara Abel nous entraîne dans un tourbillon émotionnel. Une lecture vive, addictive.

14 réflexions sur “Et les vivants autour – Barbara Abel

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s