Guerre des Loups de Henri Loevenbruck.

 

Le livre : La Moïra l’Intégrale, Tome 2 La Guerre des Loups de Henri Loevenbruck. Paru le 27.08.2001 aux éditions Bragelonne. 15€. (304 pages) ; 24 x 15 cm

4ème de couverture :

La destinée d’Aléa se complique. L’île entière semble dépendre de ses actes. Et tous sur l’île veulent mettre la main sur la jeune fille : Maolmordha, qui lance à ses trousses un mystérieux guerrier revenu d’entre les morts ; le Conseil des druides, plus impliqué encore depuis le décès de Phelim ; le Grand-Druide Finghin, qui cherche à la protéger ; le comte Feren Al’Roeg, avide de la convertir… Même Imala, la louve blanche, à la tête d’une meute grandissante, semble suivre Aléa. Aléa, la fille de la terre. Aléa, qui a accepté son destin de Samildanach. Aléa, entre les mains de qui résident l’avenir et les souffrances de milliers de vies humaines et animales. Car la guerre est proche et gronde…

L’auteur : Henri Loevenbruck est né à Paris en 1972. Il est écrivain, anthologiste, journaliste et traducteur. Il est l’auteur de plusieurs scénarios pour le cinéma et d’un thriller haletant, Le Testament des Siècles. Avec La Moïra, il met en scène un univers mythologique et naturaliste proche de celui que peint Le Seigneur des Anneaux, dans lequel se révèle sa passion pour les loups, dont il a étudié les mœurs.

 

 

 

 

Extraits :
« Ce licence. Ce silence continue. Comme si le monde de Djars’était arrêté. Ou comme si personne d’autre que moi était là. 
Pourtant… 
Je sens ta présence. Je te sens près de moi. Il faut que j’avance. Que je défasse le vide autour de moi. Si je me perds dans Djar, je me perds partout. Je dois lutter. Pour Erwan. Et pour toi. 
Imala. »

 

Les Lectures de Maud  pour la journée Fantastique de Collectif Polar

Guerre des Loups de Henri Loevenbruck.

Aléa découvre peu à peu ses pouvoirs, leurs puissances et son aura. Parallèlement de nombreux ennemis se dressent face à elle, la peur, le pouvoir, la politique et les territoires sont des données qu’il va falloir qu’elle intègre le plus rapidement possible.

Sa rencontre avec Imala va s’avérer cruciale car la louve va s’avérer une alliée redoutable. Apprendre à faire confiance, lutter et voir ses amis disparaître sont d’autant de jonglages qu’il va falloir maîtriser le plus rapidement possible, malgré son très jeune âge.

On voit qu’elle va acquérir très rapidement une maturité qui va lui permettre de prendre des décisions et de découvrir son propre chemin. Elle prend peu à peu conscience de la charge qui l’attend. Elle sait qu’elle doit rester vigilante afin de ne pas tomber entre les griffes de personnes qui pourrait soit à la détruire pour lui prendre le Samildanach, ou de se faire manipuler à des fins tout à fait désastreuses. Pour beaucoup, elle commence à incarner l’espoir d’un changement. Son apprentissage, elle le prend à bras le corps et soutenue par ses amis, elle devient de plus en plus confiante, son charisme grandit et pourquoi ne réussirait-elle pas à lever une armée afin de maintenir la paix ?

La guerre et les conflits entre les royaumes mettent à mal la légère stabilité et quiétude. Tout va très vite, les alliances, vengeances et conquêtes, chacun se bât mais pas forcément pour les mêmes raisons, mais elles peuvent démontrer la place des envies de chacun des comtes ou responsables.

Les druides et leur suprématie va également être en danger. Leur comportement peut parfois en effet surprendre, ils sont les seuls à maîtriser la magie et le savoir mais sont-ils pour autant totalement désintéressés du pouvoir politique ?

L’auteur signe ici un excellent deuxième volet qui nous emporte au cœur de ce monde qui a sur certains aspects des aspirations de probable réalité. L’humain est mis en avant, de part son courage mais aussi sur les sacrifices qu’il est capable de faire au service du collectif et d’une vie meilleure pour tous. Les différences croyances se mènent la vie dure tant chacun est persuadé d’être suprême. La nature et les paysages sont aussi très bien décrits et ce voyage est un parfait moyen de découvrir un autre univers mais aussi de retrouver le plume de l’auteur toujours aussi addictive et attractive.

Je lis la version intégrale, mais si vous découvrez cette saga en livres individuels il me semble indispensable de lire dans l’ordre L’Enfant et la LouveLa Guerre des Loups, La Nuit de la Louve.

 

13 réflexions sur “Guerre des Loups de Henri Loevenbruck.

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s