Madame B, Sandrine Destombes

Le livre : Madame B de Sandrine Destombes – Paru le 05 mars 2020 chez Hugo Roman – collection  Hugo Thriller. 19.95 € –  (336 pages) ; 21 x  14 cm

 4ème de couverture :

Blanche Barjac, Madame B, est nettoyeur de profession. Malfaiteurs, tueurs à gages et meurtriers, tous font appel à elle pour qu’il ne reste plus une trace de leurs crimes et délits. Après plusieurs années passées à s’imposer dans ce monde d’hommes, Blanche est devenue une professionnelle respectée dans ce milieu si particulier. Digne héritière de son beau- père qui l’a formée, elle est reconnue pour son efficacité, sa discrétion et son savoir-faire.

Si après chacune de ses interventions Madame B garde un indice comme « assurance-vie », elle n’est pas la seule à accumuler les preuves compromettantes.

En menant l’enquête sur le maître-chanteur qui la persécute et la fait douter chaque jour un peu plus de sa santé mentale, Blanche revient sur son passé et réalise que malgré les nettoyages, toutes les taches ne sont pas effacées. Et que chaque acte entraîne des conséquences.

L’auteur : Née en 1971, Sandrine Destombes vit à Paris et travaille dans la production d’événements. Madame B est son septième thriller. Avec Les jumeaux de Piolenc (traduit en six langues), elle a remporté le Prix VSD RTL 2018 du meilleur thriller français, présidé par Michel Bussi.

 

 

 

Extrait :
« Blanche avait dû faire ses preuves. Accepter des missions sous-tarifées, effectuer des besognes qui sortaient normalement de son champ d’action. La route avait été longue jusqu’à ce que nul ne remettre son travail en question. Aujourd’hui, elle était une référence sur le marché… »

L’accroche de Miss Aline :

Madame B, Sandrine Destombes

Blanche est la meilleure dans son domaine. En quinze ans de carrière, pas un seul faux pas.  Personne ne nettoie comme elle.

Adrien à la retraite, le meilleur en son temps, lui a tout appris. Il a  prit  soin d’elle en souvenir de l’amour qu’il portait à sa mère. Elle a  une confiance absolue en son mentor et protecteur.

Et voilà que la machine déraille. Mission échouée. Impossible !  Elle ne peut pas perde son plus gros client. Allez Blanche réfléchit ! Sa mémoire lui jouerait-elle des tours, si tôt ? Impossible les tests n’ont rien révélés. Alors qui cherche à  lui nuire ? Pourquoi ? Comment ? Les réponses se trouvent bien plus près d’elle qu’elle ne le pense !

Le dernier roman de Sandrine Destombes m’a été remis en main propre, le jour de sa sortie,  lors du « déjeuner du jeudi » organisé par Collectif Polar. Sandrine a voulu un thriller sans force de l’ordre, sans médecin légiste, etc. Challenge relevé. Madame B est une réussite.

Dés le départ, je m’attache à Blanche. Plus  j’en apprends sur elle et plus j’éprouve de l’empathie  à son encontre. Elle est à la fois forte et fragile. Forte, qualité et pas des moindres   pour exercer ce métier de « nettoyeur » et faire reconnaitre sa qualité professionnelle. Fragile  craignant d’être atteinte du mal qui a rongé sa mère et l’a conduite au suicide. Par certain côté elle est naïve dans sa confiance. De part son métier, elle devrait savoir que l’individu peut être retors et cruel.

J’ai pris plaisir à suivre son enquête et à regarder avec elle ce qu’il y avait dans le garde mangé ! L’auteur n’hésite pas à la malmener et moi avec. Les indices se révèlent  parfois être des chausse-trappes. Remettre le travail sur la table et revoir les faits. Les rebondissements sont toujours inattendus apportant une nouvelle orientation à l’enquête.

J’ai beau suivre, Sandrine me laisse bouche bée avec son  mot « fin ». Non, je ne n’avais pas imaginé cette fin là. C’est juste incroyablement déstabilisant.

L’auteur décortique les relations familiales. Le côté psychologique des personnages est très travaillé.  Ce roman m’ouvre au questionnement : quel est mon rapport aux autres ?  Quelles sont les conséquences de mes propres actes ? Introspection.

J’ai été ravie de cette lecture, pur moment de plaisir  comme toujours. Sandrine Destombes, nous livre un thriller captivant.  C’est parfaitement maitrisé et tordu à souhait.

Je remercie les Editions Hugo Thriller  ainsi que  Sandrine Destombes  pour ces excellents moments : le déjeuner du jeudi et ce roman atypique.

10 réflexions sur “Madame B, Sandrine Destombes

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s