Survivre, Vincent Hauuy

Le livre :  Survivre de Vincent Hauuy – Paru le 19 mars 2020 chez Hugo Roman dans la  collection Hugo Thriller. 19.95 €. (424 pages) ; 22 x 15 cm

4ème de couverture :

2035

La Terre est en sursis : les catastrophes climatiques se multiplient, les sociétés sont en ébullition et les réserves d’eau potable se raréfient. Le survivalisme prend de l’ampleur. Survivre devient à la fois un défi et une obsession. C’est aussi le thème et le nom du grand jeu télévisé que lance le milliardaire Alejandro Perez, magnat des intelligences artificielles.

Dans l’énorme complexe construit ad hoc dans l’Idaho, le lancement de Survivre s’annonce spectaculaire. Mais lorsqu’un agent de la DGSE infiltré dans l’organisation de Perez disparaît, son frère, l’ex-journaliste Florian Starck, se décide à intégrer l’émission. Et découvre un envers du décor aussi mystérieux que terrifiant. Car la promesse d’un grand divertissement dissimule un objectif beaucoup plus sombre. Dès la première épreuve, le compte à rebours commence. Pour les candidats. Pour Florian Starck. Et pour nous tous.

L’auteur : Né à Nancy Vincent Hauuy est un concepteur de jeux vidéo, romancier et scénariste. Il est titulaire d’un master en information et communication à l’Université de Mets en 2000. Le tricycle rouge, sont premier roman, a obtenu le Prix VSD-RTL du meilleur thriller français 2017. Il récidive avec une nouvelle enquête,  Le brasier, publié en 2018. Dans la toile est paru en 2019. Vincent Hauuy a vécu avec sa famille à Montréal, au Québec, où il a travaillé dans le monde du jeu vidéo, de 2012 à 2018. Il vit maintenant au Portugal.
Extrait :
« J’ai à peine reconnu la capitale. Avant mon exil, volontaire, Paris était déjà en proie à de nombreux soulèvements et avait dû faire face) des vagues migratoires sans précédent. Les conflits avaient rapidement explosé, bien plus violents que les épisodes des gilets jaunes ou encore qui la fronde populaire de 2028. Et comme le reste de la France, la ville était désormais sous loi martiale. »

L’accroche de Miss Aline :

Survivre, Vincent Hauuy

Le monde a changé. La nature prend sa revanche et oblige l’homme, pour sa survie,  à revoir ses priorités, ses besoins, etc.

Florian, survivaliste, se tient à l’écart de la civilisation depuis 4 ans. Il s’accroche bien malgré lui à cette vie. Il va devoir sortir de sa torpeur lorsque survient l’appel de Claire, sa sœur,  lui annonçant la disparition de leur frère  Pierrick.

Pierrick avait été embauché par Alejandro Perez milliardaire et instigateur d’un divertissement international sur le thème de la survie. La sélection des candidats a été faite par un algorithme secret. Des coachs du monde entier sont venus superviser les  20 participants. Pierrick à soumis le nom de Florian.  Il a en charge  Zoé, jeune afro-américaine de 16 ans. Au vu de son dossier ce n’est pas la meilleure candidate.

Beaucoup de monde gravite autour de Florian. Un chercheur  lui fera des révélations sur son frère avant de se suicider ; Sofia la psychiatre de l’émission ; Chloé I.A qui a validé sa candidature ;  les coachs parfois prêt à tout pour faire gagner leur candidat.

Florian va avoir fort à faire pour mener à bien l’enquête, aider Zoé à passer les épreuves et comprendre ce que cache cette émission.

2035 c’est déjà à nos portes. 2035 c’est la carte géopolitique qui change, la nature qui reprend ses droits et l’individu qui  va  à sa perte. 2035 c’est le « attention » qui est inévitablement arrivé.

Quel contraste ce livre où Vincent Hauuy nous dévoile deux mondes. La terre qui vit avec cette tique qu’est l’être humain accroché à elle jusqu’à s’en  faire éclater la panse. La nature épuisée, spoliée qui se rebelle. Catastrophe naturel en chaine, dérèglement climatique… Et de l’autre un univers contrôlé, robotisé. Les I.A prenant de plus en plus de place. Des drones abeilles suffiront-ils à sauver l’humanité ?

Etrange lecture que ce roman d’anticipation, lu en apnée, prenant mon temps parfois avec un sentiment de mal être. Parce que ce roman fait écho à une actualité sans cesse remise en avant : le réchauffement climatique, la disparition des espèces notamment des abeilles qui aura de lourdes conséquences pour l’humanité.

Dés les premières pages, Vincent Hauuy capte mon attention. Déjà avec son personnage de Florian qui promène sa souffrance comme une seconde peau. Comme dans chaque roman les protagonistes sont bien travaillés, fouillés, analysés. Ensuite par le récit en lui-même qui ne peut que trouver écho en chacun de nous et nous amener au questionnement. Enfin par une intrigue maitrisée de bout en bout. Un récit qui va aller crescendo vers plus d’action, plus de révélations et vers une fin incroyable.

Je remercie les Editions Hugo Thriller pour ce SP au plus près de la réalité.

20 réflexions sur “Survivre, Vincent Hauuy

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s