Le petit doigt du grand architecte de Louarnig Gwaskell

Le livre : Le petit doigt du grand architecte de Louarnig Gwaskell. Paru le 20 avril 2000 chez Terre de brume dans la collection Granit Noir. 8€25. (309 p.) ; 17 x 11 cm

résumé :

Tu sais quoi ?… Le mec qui a dit « À l’Ouest, rien de nouveau », il connaissait mal la Bretagne ! Moi, j’y circule pas mal et il s’y passe de drôles de trucs… Qu’un huissier se fasse descendre, et cela suffit pour mettre en émoi le tranquille petit monde de la jet-set guimgampaise qui préférerait que le commissaire Semillkof ne cherche pas trop loin. Mais le temps se couvre pour la profession, car l’homme en noir qui sillonne la Bretagne n’aime pas les huissiers, mais alors là, pas du tout. Et tel un funèbre Petit Poucet, il jalonne sa route… Personnellement, je n’y verrais pas tellement d’inconvénients si je n’avais aucun rôle à jouer dans tout ce pastis, mais voilà ! … Mon petit doigt, à moi, me dit que tout cela ne vous paraît pas très clair. Vous aimeriez bien en savoir plus long ? C’est simple, tout est raconté et expliqué dans ces quelques pages… Alors, attention aux balles perdues et accrochez votre ceinture ! …

L’auteur : Louarnig Gwaskell est arrivé à l’écriture par des chemins de traverse, après un parcours électique au cours duquel il s’est familiarisé avec un bon nombre de professions et d’activités diverses. Surtout riche… de son expérience, il a publié son premier roman Le Petit Doigt du Grand Architecte… Et puis il a suivi ce doigt qui lui montrait la direction de sa vocation.

 

Extrait : 
Tu sais quoi ?… Le mec qui a dit « À l’Ouest, rien de nouveau », il connaissait mal la Bretagne ! Moi, j’y circule pas mal et il s’y passe de drôles de trucs…

 

Le post-it de Ge

Le petit doigt du grand architecte de Louarnig Gwaskell

Qu’un huissier se fasse descendre et cela suffit pour mettre en émoi le tranquille petit monde de la jet-set guingampaise qui préférerait que le commissaire Semillkof ne cherche pas trop loin…
Un pamphlet noir un brin anar
Un premier roman culotté et ambitieux
Un polar pas piqué des hannetons comme en dit chez moi.
Il y a aussi le décor qui revêt son importance pour l’amoureuse de la Bretagne que je suis. Et bien il tient toute ses promesses. Il résonne breton comme le nom de l’auteur.
Et que dire de la verve de son auteur, c’est un vrai plaisir de lecture à elle seule
Bref j’ai vraiment aimé ce petit polar.
Et si par le plus grand des hasards vous rencontriez le petit doigt de l’architecte, n’hésitez pas un instant, emparez-vous de lui.

3 réflexions sur “Le petit doigt du grand architecte de Louarnig Gwaskell

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s