Du bleu dans la nuit, Jean-Charles Chapuzet

Le livre : Du bleu dans la nuit de Jean-Charles Chapuzet. Paru le 27 mai 2020 aux éditions Marchialy. 19€ ; (233p) ; 14 x 20 cm

4ème de couverture :

« Que les choses soient claires, l’affaire Mona-Lisa est la plus importante de ma carrière. » Le Patron

C’est l’effroi à Jarnac lorsque la petite Mona Lisa est kidnappée un soir de février 2004. Tous les hommes de la gendarmerie locale se mobilisent, et même au-delà, la section de recherches de Bordeaux. Ils ne le savent pas encore, mais ce fait divers va devenir l’affaire la plus importante de leur vie.

Quatorze ans plus tard, le Patron, directeur d’enquête de l’affaire, et plusieurs gendarmes se souviennent : le dispositif mis en place, la coopération entre la brigade locale et la gendarmerie de Bordeaux, la garde à vue d’un suspect – interminable jusqu’à l’ultime rebondissement –, les retentissements médiatiques et politiques de l’affaire.

Du Bleu dans la nuit est la chronique heure par heure de cette journée sous tension où se joue la vie d’une fillette, l’histoire des coulisses de l’enquête, mais aussi un récit social sur la campagne française.

L’auteur : Jean-Charles Chapuzet à 44 ans, il a été journaliste au Figaro. Il possède un doctorat d’histoire. Il est passionné d’œnologie. Il est né en 1976 et vit en Charente-Maritime. Historien, écrivain et amateur de vin, il devient journaliste et écrit pour Sud Ouest et L’Express. Il a été le scénariste des BD À l’aveugle (2013, Glénat) et L’Affaire Zola (2019, Glénat). Du bleu dans la nuit est son deuxième récit aux éditions Marchialy après Mauvais plan sur la comète (2017).

 

 

Extrait :
Le procureur s’avance jusqu’à la plus haute marche et, sous les imposantes colonnes de style néoclassique, délivre les chefs d’inculpation retenus en précisant à la presse que ce n’est pas une conclusion définitive. Dans tous les cas, Denis Besson encourt perpète.

L’arrêt sur image de Marc :

Du bleu dans la nuit, Jean-Charles Chapuzet

Du bleu dans la nuit est un livre à la présentation soignée. La couverture, les premières pages, la calligraphie et la mise en page, tout cet ensemble font qu’il est agréable de le tenir, et bien entendu de le lire. C’est assez rare pour le signaler.

Ce livre peut se lire comme un roman de fiction, pourtant il relate l’histoire vraie de l’enlèvement de Fanny, à Jarnac en 2004. J’ai eu la sensation de lire un rapport de police, et même si j’ai été un peu déstabilisé quelques pages, très vite je me suis laissé aller au rythme de l’histoire. Ce n’est pas qu’un enchaînement de faits. L’auteur à eu la bonne idée, et l’intelligence de placer chaque chose dans son contexte. Le suspense est présent en permanence. On oublie par moment qu’on est dans le reportage, pas dans une fiction de roman noir.

Pour moi qui ne suis pas adepte de livres dans le style journalistique, j’ai passé un très bon moment de lecture. Les quelques 200 pages sont englouties rapidement.

Merci aux éditions Marchialy de m’avoir envoyé ce livre, j’espère que vous serez nombreux à vouloir le découvrir.

7 réflexions sur “Du bleu dans la nuit, Jean-Charles Chapuzet

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s