L’Empathie, Antoine Renand

Le livre : L’Empathie d’Antoine Renand. Paru en poche le 13 février 2020 chez Pocket dans la collection Thriller. 7, 95€.  488 p.) ; 18 x 11 cm

4 ème de couverture :

L’empathie

« Il resta plus d’une heure debout, face au lit du couple. Il toisait la jeune femme qui dormait nue, sa hanche découverte. Puis il examina l’homme à ses côtés. Sa grande idée lui vint ici, comme les pièces d’un puzzle qu’il avait sous les yeux depuis des années et qu’il parvenait enfin à assembler. On en parlerait. Une apothéose. »

Cet homme, c’est Alpha. Un bloc de haine incandescent qui peu à peu découvre le sens de sa vie : violer et torturer, selon un mode opératoire inédit. Face à lui, Anthony Rauch et Marion Mesny, capitaines au sein du 2e district de police judiciaire, la « brigade du viol ».

Dans un Paris transformé en terrain de chasse, ces trois guerriers détruits par leur passé se guettent et se poursuivent. Aucun ne sortira vraiment vainqueur, car pour gagner il faudrait rouvrir ses plaies et livrer ses secrets.

L’auteur : Né en 1979, Antoine Renand a écrit et réalisé plusieurs courts-métrages diffusés à la télévision. Il est aussi l’auteur de scénarios de longs-métrages, en cours de
production.

 

 

 

 

Extrait : 
Alpha l’observa plus attentivement.
Il avait ressenti quelque chose, déjà, lors de la première interview, diffusée à maintes reprises. Une impression familière, qu’il ne s’expliquait pas. Le flic lui rappelait quelqu’un, sans savoir qui. Et le déclic mit un peu de temps à arriver.
Il épia ses attitudes, sa silhouette, son visage.
Sa transpiration… comme des bouffées de chaleur.

 

Chronique de Flingueuse – l’Avis d’Isa

L’Empathie, Antoine Renand

Antoine Renand est un scénariste et un réalisateur de court métrage, un dingue de cinéma. Je partais donc avec un a priori très positif sur ce premier roman. Je me disais que l écriture allait être visuelle et l’histoire certainement très réaliste. Tout ce que j’aime!
Bilan de ma lecture: un roman bouclé en moins de 48 heures. Des thrillers avec le viol pour thématique, on en a lu des dizaines, mais L’empathie se démarque par sa crédibilité, sa profonde noirceur mais aussi par sa sensibilité. Nous sommes bringuebalés tout au long de cette lecture entre empathie et horreur, entre victimes et bourreaux.
L’intrigue est parfaitement menée mais L’empathie ne se résume pas à une simple enquête policière. Les descriptions des viols sont hyper réalistes, sans concession. Les mots sont justes, jamais glauques. Aucune surenchère. La psychologie des personnages parfaitement étudiée. Luisa, la Poire, Marion, Deborah sont tous complexes et poignants de vérité. Ils ont tous leurs blessures, leurs failles et leurs forces.
La construction du roman avec ses allers retours dans le passé, distillés au compte-gouttes, est intelligente et toujours justifiée.
En bref: j ai adoré ce livre et me suis procurée Fermer les yeux dans la foulée.

9 réflexions sur “L’Empathie, Antoine Renand

  1. Je suis en pleine lecture ! A la moitié du livre, je déduis que tout le roman est principalement construit sur la psychologie des personnages car jusqu’à présent je n’ai pas retrouvé le suspense inhérent aux thrillers habituels. Tout est principalement centré sur les personnages. On ne peut pas dire que je m’ennuie mais j’ai quand meme hâte que l’intrigue bascule. Car je suis sûre que la suite sera renversante !!

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s