« Marc vous donne des nouvelles » épisode 5 : Regarder le noir.

La double Chronique

Aujourd’hui est un jour important pour nous au Collectif Polar. Aussi 2 Flingueuses vont venir vous parler de leur lecture commune

En effet aujourd’hui sort le recueil de nouvelles « Regarder le noir ». Et c’est notre ami Yvan Fauth qui tient la baguette de chef d’orchestre de cet ouvrage de douze nouvelles noires réunies par le thème de la vision.

Alors aujourd’hui ce sera double plaisir, à point c’est tout !

« Marc vous donne des nouvelles » épisode 5 : Regarder le noir.

 

Souvenez-vous, Marc nous disait ceci dans l’épisode 1 :

« Les nouvelles sont bonnes mes amis du papier imprimé, alors pourquoi vous n’en lisez pas plus que ça ? Du mondialement connu Stephen King, qui est un maître dans l’exercice, au presque aussi célèbre Nick Gardel, en passant par Franck Thilliez ou Karine Giebel, presque tous vos auteurs préférés se livrent occasionnellement à cet exercice. Certes c’est une manière différente d’aborder l’écriture, mais les plus créatifs arrivent à concocter des merveilles. Et croyez-moi, en tant que lecteur vous n’allez pas être lésé dans votre lecture. Elles sont courtes, mais distillent autant de plaisir que des longues. »

Vous pouvez retrouvez l’épisode 1 de « Marc vous donne des nouvelles » ICI 

L’épisode 2 de Marc nous donne des nouvelle Là

 le 3e épisode ICI

Le 4e enfin là aussi

Aujourd’hui Marc nous embarque dans une autre aventure, un autre épisode

 

« Marc vous donne des nouvelles » épisode 5 : Regarder le noir.

Sous la direction de Yvan Fauth était sorti l’an passé un premier livre de nouvelles. Douze auteurs, qui avaient pour consigne d’écrire sur un thème unique, l’ouïe. Ce recueil de nouvelles était une véritable réussite, il est pour moi un de mes préférés. Les auteurs avaient été hyper créatifs, et tous, dans leur propre univers, ont réussi des histoires passionnantes et très diverses.

Pour notre plus grand bonheur ce projet n’est pas resté sans suite. Regarder le noir est né, et c’est, la vue, qui est cette fois, le thème imposé aux auteurs. Comme dans le premier volume, 12 auteurs et 11 nouvelles. Quelques nouvelles têtes, et d’autres déjà présents la première fois.

Vous les connaissez tous, vous avez lu leurs romans, vous connaissez leur univers, vous les aimez. Alors il faut découvrir leur talent dans ces récits courts, car ils vont vous surprendre. J’ai lu les livres de tous les auteurs présents dans cet opus. Pour certains d’entre eux, ils sont plusieurs, j’ai même lu l’intégralité de leur œuvre. Connaissant leur univers habituel, je ne m’attendais pas à être bluffé de la sorte. Ils savent sortir de leur zone de confort, avec une telle facilité que chaque histoire est un voyage d’une originalité folle. Je veux leur dire un grand bravo sincère à tous, car ce deuxième volume est un rare moment de plaisir, du début à la fin. Pour être entièrement honnête, et on le doit quand on fait des retours de lecture, il y a une histoire, une seule, que je n’ai pas su apprécier. Mais c’est un ressenti bien personnel, elle plaira forcement à beaucoup d’autres personnes.

Celui qui ouvre le bal, c’est Olivier Norek. Je vais juste me contenter de dire deux choses sur cette nouvelle. C’est d’une noirceur abyssale, et c’est mon coup de cœur dans ce livre. Magistral.

Julie Ewa m’a happé dans une histoire terriblement touchante, qui m’a laissé avec un sentiment d’injustice terrible.

Fred Mars montre que parfois les lieux qui prônent la légèreté, peuvent être extrêmement sombres.

Claire Favan et sa vision de notre monde dans quelques décennies nous fera t’elle réfléchir à nos actes d’aujourd’hui ?

Réné Manzor m’a emporté, en quelques pages, dans une histoire très cinématographique. J’ai adoré

Amélie Antoine propose une histoire qui nous montre à quel point l’indifférence peut être toxique. Je suis fasciné par la maitrise de l’auteure, qui fais passer autant d’émotion avec une telle facilité.

Fabrice Papillon nous embrouille l’esprit dans un récit ou la folie supprime nos repères.

Gaelle Perrin-Guillet sort de sa zone de confort, et signe une nouvelle troublante qui m’a fait penser à du Kafka.

R.J.Ellory une histoire à l’ambiance à la Ghost writer particulièrement réussie.

Johana Gustawsson livre ici une histoire terriblement oppressante qui ne laisse aucune place à la lumière.


Le livre :  Regarder le noir sous la direction d’Yvan Fauth Paru le 11 juin 2020  aux éditions Belfond. 19€50. (288 pages) ; 14cm x 22cm

4ème de couverture :

LES GRANDS NOMS DU THRILLER METTENT NOS SENS EN EVEIL

Barbara Abel, Amélie Antoine, R.J. Ellory, Julie Ewa, Claire Favan, Karine Giebel, Johana Gustawsson, René Manzor, Fred Mars, Olivier Norek, Fabrice Papillon, Gaëlle Perrin-Guillet.
Douze auteurs prestigieux de noir sont ici réunis et, si chacun a son mode opératoire, le mot d’ordre est le même pour tous : nous faire ouvrir grand les yeux au fil de récits qui jouent avec les différentes interprétations de la vision.
Dans ces nouvelles, ils ont donné libre cours à leur noire imagination pour créer une atmosphère, des personnages inoubliables et une tension qui vous happeront dès les premiers mots… et jusqu’à la chute. Éclectique et suprenant, ce recueil renferme onze expériences exceptionnelles de lecture.

N’ayez pas froid aux yeux, venez Regarder le noir.

Les auteurs : Barbara Abel, Amélie Antoine, R.J. Ellory, Julie Ewa, Claire Favan, Karine Giebel, Johana Gustawsson, René Manzor, Fred Mars, Olivier Norek, Fabrice Papillon, Gaëlle Perrin-Guillet nous proposent douze nouvelles noires réunies par le thème de la vision et tout cela sous la baguette de l’ami Yvan Fauth.

 

 

 

7 réflexions sur “« Marc vous donne des nouvelles » épisode 5 : Regarder le noir.

  1. Marc ne parle pas des nouvelles de Barbara Abel et de Karine Giebel, serait-ce l’une de ces nouvelles qui ne l’a pas emporté ?

    Dans « écouter le noir », une nouvelle m’avait moins emballée aussi, ce qui est minime comparé au coup de pied que la première m’avait procurée. Elle me hante toujours, d’ailleurs.

    Aimé par 2 personnes

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s