La fureur Nichols de Jérémy Sérano

La double Chronique

Aujourd’hui encore deux flingueuses ont lu le même livre.

Aussi nous font-elle partager leur retour sur cette lecture commune.

Chacune leur tour, Sylvie ce matin et Dany sans doute dans le journée ou demain matin, elle nous offriront leur regard sur ce premier roman

Ont-elle toutes les deux le même avis, ça reste à voir.

Alors découvrons le avec ce premier avis

celui de Sylvie K.


  Le livre : La fureur Nichols de Jérémy Sérano Paru le 26 juin 2019 en auto-édition 10€ (292 pages) ; 14,5 x 22 cm – epub 2,99 €

4ème de couverture :

« Vous êtes des bâtards ! Crevez tous les deux ! Je vous hais ! » Caroline du Sud. Été 1992. Orpheline, Sandy Nichols vit chez son oncle et sa tante. Elle a 17 ans. Victime d’une éducation violente, chaque jour elle cache un profond mal-être. Lorsque Sandy rencontre le dur à cuire Flavio Ramirez, pour la toute première fois de sa vie, elle se sent en sécurité. Très vite, une idylle va naître entre eux. Quelque temps après, l’adolescente disparaît dans des circonstances soulevant de nombreuses questions.

EST-ELLE TOUJOURS VIVANTE ?

 

 

 

L’auteur : Jérémy Serano à 37 ans et est originaire d’Aix en Provence. Dès son plus jeune âge, il a eu un goût assidu pour l’écriture et le cinéma de genre. Il a réalisé plusieurs courts-métrages pendant de nombreuses années, signant lui-même les scénarios. Il a continué à écrire, essentiellement des nouvelles, qui ont été publiées sur le net en 2014.Il affectionne dans l’écriture de pouvoir créer tout un monde. Donner vie à des personnages, les faire évoluer au sein d’une intrigue réfléchie. Grand amoureux du cinéma américain et de la littérature policière, il publie, à 37 ans, son premier roman, La Fureur Nichols (2019). son site : https://www.jeremyserano.fr/

 

 

Extrait : 
« Bonsoir madame, fit Sandy d’une voix enrouée par l’angoisse. Une ambiance lourde planait dans l’air. Janice lui jeta un regard glacial en se levant de son fauteuil. Le colosse entra aussitôt dans la pièce. La situation allait se compliquer. Du haut de ses un mètre quatre-vingt- dix, Douglas avait toujours joué sur sa robustesse pour impressionner sa nièce. Depuis toute jeune, il l’a toujours terrifiée. Aujourd’hui, dit-il ta tante et moi avons appris une merveilleuse nouvelle de notre adorable petite Sandy sans compter celle de la semaine dernière où nous apprenions que tu sortais avec un animal. Et tu penses bien quelle agréable surprise j’ai eue quand je t’ai vu mettre ta langue dans la bouche de ce black.».

 

Chronique d’une flingueuse : L’avis de Sylvie K

La fureur Nichols de Jérémy Sérano

Merci à Jérémy pour l’envoi de son livre et pour sa confiance.

L’histoire débute par Douglas Nichols qui traque Flavio va le tuer et……….retour en arrière. Début de l’histoire.

Sandy Nichols est jolie, très jolie et quand Flavio tombe amoureux d’elle il n’a de cesse que la rendre heureuse. Il ne sait pas que de son côté Sandy orpheline vit un véritable calvaire en proie à ses deux tuteurs qui la martyrise.

Flavio ado rebelle et inconscient veut la sortir de cet enfer mais Sandy disparaît.

On entre dans la vie d’ados au lycée juste avant les vacances d’été ; quatre copains qui ont les soucis de leur âge, surpoids et complexe pour l’une, persécutions pour l’autre, découverte de la sexualité pour les garçons. Quand cet univers et leur insouciance volent en éclats et basculent dans la noirceur. D’une part entre l’histoire d’ado amoureux sous le soleil de Caroline du Sud et la violence exacerbée qui joue avec nos nerfs, le tout donne suspens et intrigue bien menés.

Les personnages sont bien identifiés, je mets un bémol sur celui de Sandy qui aurait pu être approfondi, je m’explique, il m’a manqué ses émotions -au début du récit- comme s’il fallait vraiment qu’elle cache tout, Jérémy me dira…… car ses émotions font jours sur la fin.

Quand aux deux Thénardier juste envie de les étrangler. Au niveau des personnages pari réussi !

J’ai beaucoup aimé la fin non pas surprenante mais travaillée on sent que Jérémy a vraiment souhaité emmener son lecteur au bout de l’histoire.

Un premier roman intense, rythmé avec une écriture cinématographique, une plongée réaliste en Amérique, le tout très prometteur. Je vous invite à le découvrir et rdv pour le prochain !

10 réflexions sur “La fureur Nichols de Jérémy Sérano

  1. Voilà un bon moment que je l’ai lu d’une traite. J’ai donc oublié de noter des extraits happée par l’histoire. De fureur, c’est bien de cela qu’il s’agit pour tous les protagonistes de l’histoire. Personne n’y échappe, mais pas pour les mêmes raisons. Lorsque j’ai fermé le livre, j’ai fait ouf finit la fureur !
    Sans être originale un livre qui porte très bien son titre. C’est pas drôle du tout.

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s