La maison de Léo Rutra

Le livre : La maison de Léo Rutra. Paru le 11 décembre 2017 aux éditions Librinova.

4ème de couverture :

Anne s’enfonce inexorablement dans la dépression. Depuis le soir où son mari n’est pas rentré, sa vie a perdu tout son sens. Elle voudrait quitter son appartement pour se reconstruire, mais c’est au-dessus de ses forces. Heureusement, Élise est là pour prendre le relais et s’assurer que le foyer tienne bon. Rose est une femme indépendante. Après un mariage douloureux, elle a décidé de reprendre sa vie en main en montant une agence immobilière. Tout serait parfait, si seulement elle arrivait à vendre cette maison qui plombe son catalogue. Heureusement, Ricky est à ses côtés pour la soutenir. La maison est à l’écart d’une petite ville, dissimulée dans un bois. Elle est grande et son prix est en-dessous du marché. Elle pourrait être la maison parfaite, si sa mauvaise réputation n’avait pas été ravivée par le drame qui a frappé ses derniers occupants.Depuis, elle est inhabitée.Alors la maison attend, patiemment, le retour de la vie entre ses murs.

 

L’auteur :  Léo RUTRA, Serial Writer d’histoires Feel Good pour psychopathes. Auteur de « Par une fraîche soirée d’Octobre », « Renaissance », « Coup de Poker », « Bienvenue à Po’koncu », « Saint Louis de Gonzague », « La Maison », « 24 heures dans la vie d’un mec », « Une Histoire de Vengeances ». et « Le Fantôme de Pèvnosc ».

 

 

 

 

Extrait :
Le faisceau se coupe une demi-seconde trop tard. La plaque de verre trempé explose sans un bruit. Le temps se suspend un instant. Puis le projecteur se transforme en un éclat vif qui irradie le laboratoire. Le garçon est obligé de se couvrir les yeux, aveuglé.
Tout n’est alors plus que lumière.
Une lumière qui recouvre toute forme, tout son.
Une lumière blanche, splendide, chaude et rassurante.
Une lumière entière.
Une lumière éternelle.
Puis le chaos.

 

 

Les P’tits Papiers de So

La maison de Léo Rutra 

Leo Rutra a un véritable don : celui de raconter les histoires. Dès les premières pages, j’ai été séduite par son style, une écriture fluide, délicate, douce et acerbe à la fois. Je me suis éprise des personnages, Leo sait les rendre si proches de nous, vivants, attachants. On les découvre, on les sent, on les touche, ils sont là, si réels… Les personnages sont si bien développés qu’ils sont comme nos amis.

Venez, entrez donc dans la Maison. Elle saura vous entraîner, vous transporter.

Vous serez émus, parfois. Agacés, souvent. Frissonnants toujours…

La Maison est de ces livres qui transportent avec douceur dans l’esprit tortueux des hommes. Point de gore ici, point de sang (quoi que), mais de la peur, de l’intrigue, de l’inquiétude.

Je ne suis pas adepte du surnaturel, alors il faut le dire, il y en a un peu dans ce roman, mais cela ne m’a nullement gênée, bien au contraire, le roman est si bien écrit qu’on se laisse embarquer….

Une fois entré dans la maison, il sera difficile d’en sortir, pour cela, il faudra trouver la clé….cherchez la bien, elle vous réservera une surprise de taille….

Première lecture de cet auteur pour moi, et il va sans dire qu’il m’a totalement séduite par son style, je recommande sans modération ! C’est sûr, Léo Rutra est bon. Très bon.

J’ai aimé : la prose délicate, les références musicales (parce qu’elles me parlent, ce qui donne une idée de la génération de l’auteur !), la construction de l’histoire dans son ensemble

Allez-y ! Plaisir assuré !

Ps : Prévoir du paracétamol et des antihistaminiques !

2 réflexions sur “La maison de Léo Rutra

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s