Papote d’auteur : Isabelle Villain était avec Christian Guillerme

Papote d’auteur :

Isabelle Villain était avec Christian Guillerme

 Dans deux jours sort le second thriller de Christian Guillerme, Urbex Sed Lex.  

Aussi pour l’occasion Isa notre nouvelle flingueuse est allé lui poser quelques questions histoire de faire un peu plus connaissance avec ce nouvel auteur du polar français.



Isa : Bonjour, peux-tu te présenter en quelques phrases.

Avec plaisir. Je suis né à Clichy-la-Garenne en région parisienne. J’ai trois grands enfants, je vis en  Seine-et-Marne et je travaille sur La Défense. J’ai longtemps été musicien dans des groupes de « metal », avant de bifurquer vers l’informatique et le poste que j’occupe actuellement,  designer fonctionnel  digital, pour le leader mondial de l’assurance.  J’écris seulement depuis février 2016, mais tout s’est enchaîné très vite pour mes deux premiers thrillers, La corde de mi et Urbex Sed Lex.

 

Une passion autre que la lecture?

Oui, la musique ! Une autre de mes grandes passions, la toute première à vrai dire, celle qui continue à me faire vibrer au gré de mes découvertes !

Un groupe de musique?

Le groupe par lequel j’ai commencé la basse, Iron Maiden. Celui du cœur, mais il y en a tellement d’autres ! En ce moment, Sixx A.M. et Dynazty principalement.

Un roman?

J’en citerai spontanément 2,  Le vieil homme et la mer, de E. Hemingway et 22/11/63 de S ; King.

Un écrivain?

  1. King. Un conteur né, une façon incroyable de manier les mots, et une bibliographie qui force le respect, que l’on aime ou pas !

Une boisson?

2… Le whisky, single malt, et les bonnes bières.

Ton livre de chevet?

Je n’en ai pas vraiment, ça change tout le temps.

Une accroche, une punch line pour donner envie de découvrir Urbex sed lex

Et si pour une nuit, l’enfer devenait votre maison ? Venez l’explorer avec Urbex Sed Lex !

Le sujet de l’urbex est une thématique très originale dans le polar. Comment l’idée t’est-elle venue?

Très simplement car j’adore cette pratique, même si je n’ai jamais eu l’occasion de la mettre en œuvre…mais ça devrait changer. C’est un monde qui m‘a toujours fasciné, surtout les très grands sites, que je me représente comme des géants abandonnés.  Je suis d’ailleurs étonné que cette thématique ne soit pas plus exploitée dans le roman noir en général… mais c’est tant mieux, j’aime faire partie des défricheurs !

NDLR : l’urbex

Quelle partie du métier d’Ecrivain préfères-tu ? Recherches, réflexion, écriture, relecture, rencontre salons dédicaces.

Incontestablement la phase d’écriture, faire vivre mes personnages. Mais j’adore également la rencontre des lecteurs lors des salons et dédicaces. Quel plaisir de parler des émotions ressenties à la lecture de mes mots, c’est extrêmement enrichissant !

Un coup de cœur?

L’écriture.

Un coup de gueule?

La mort programmée de dizaines de petites maisons d’édition et de librairies suite à la crise sanitaire du Covid-19.

Un dernier mot?

Un grand merci à mes fidèles lecteurs pour leur soutien depuis le début de l’aventure, et bienvenue à tous ceux qui viendront me découvrir avec Urbex Sed Lex !

 

Le livre : Urbex sed lex de Christian Guillerme. Paru le 18 juin 2020 chez Taurnada dans la collection Le tourbillon des mots. 9€99. (256 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couv : 

Contre une belle somme d’argent, quatre jeunes passionnés d’urbex sont mis au défi de passer une nuit dans un sanatorium désaffecté.
Ils vont relever le challenge, mais, une fois sur place, ils vont se rendre compte qu’ils ne sont pas seuls dans cet immense endroit abandonné…
Et très vite comprendre qu’ils n’auraient jamais dû accepter cette proposition.
JAMAIS !

 

 

 

Vous pourrez retrouvez l’avis d’isa sur Urbex sed lex le 18 au matin dans nos page bien sur !

 

6 réflexions sur “Papote d’auteur : Isabelle Villain était avec Christian Guillerme

  1. Haha ! Je n’écris pas, mais à force de voir de l’urbex en photo, ce que j’adore, j’avais échafaudé des histoires dans ma tête. 😀
    Il n’y a plus qu’à lire pour se faire peur, surtout dans un tel endroit où j’ai vu un reportage télé à donner froid dans le dos. Ne fut ce qu’imaginer…. vous m’intéressez Mr. l’auteur. 😉

    J'aime

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s