Gonelore Tome 1 : Les Arpenteurs de Pierre Grimbert

Le livre : Gonelore Tome 1 : Les Arpenteurs de Pierre Grimbert. Paru le 15 Mai 2013 Aux Editions Octobre – Collection La Croix des Fées –19.00€. 320 pages. 15 x 24 cm. Réédité en poche  le 18 Août 2016 Aux Éditions Mnemos – Collection Hélios –10.90€. (364 p.) ; 18 x 11 cm

4ème de couverture :

Pour la plupart des gens, le monde de Gonelore est si vaste que seul un menteur oserait prétendre avoir visité tous ses royaumes. Et, d’ailleurs, il faudrait être fou pour se lancer dans un pareil voyage : trop de créatures redoutables hantent les territoires délaissés par les hommes, et aucune arme d’acier ne réussit à repousser ces monstres ! Il existe pourtant une confrérie d’individus de taille à relever ces défis. On les appelle « les Arpenteurs ». Pisteurs, guides et guerriers, ils sont aussi des érudits en quête permanente de connaissances, sur cet univers aux multiples facettes… Pendant des siècles, ils ont lutté contre les débordements des forces élémentaires, repoussant le danger loin de la surface du monde. Puis, le calme revenu, leurs rangs se sont éclaircis, et on les a presque oubliés… Mais une fois encore, les bêtes sont revenues pour semer la terreur. Et cette première vague semble annoncer un chaos tel qu’on n’en a jamais vu. Ni même imaginé dans les pires cauchemars. Pour les derniers Arpenteurs, le temps est venu de reprendre les chemins. Et, surtout, de former une armée de nouveaux élèves. En espérant que cela sera suffisant…

L’auteur : Après un bac scientifique, il fait ses études supérieures à Lille et à Bordeaux, se spécialisant dans la branche des « métiers du livre ». Il travaille ainsi comme bibliothécaire, puis comme infographiste dans diverses entreprises de la métropole lilloise, où il réside pendant sept ans.
En 1995 il commence l’écriture de « Six héritiers », premier tome de la tétralogie de fantasy « Le secret de Ji ». Le cycle, édité par les éditions Mnémos, remporte en 1997 le « Prix Julia Verlanger », décerné par la Fondation de France, ainsi que le « Prix Ozone », décerné par les lecteurs de Science-Fiction magazine.
En 1998, Pierre Grimbert décide de quitter la vie salariale pour se consacrer entièrement à ses histoires et s’installe en Normandie. Il est approché par les éditions Bayard et Degliame pour la création de séries de romans pour la jeunesse : Dragonia et les Aventuriers de l’Irréel. Dix titres sont parus au total, récompensés par quatre nouveaux prix.
Il a créé en 2004 sa propre maison d’édition, les Éditions Octobre, en collaboration avec son épouse, l’écrivain Audrey Françaix.
Pendant la même période, Pierre Grimbert travaille aussi en tant que scénariste de jeu vidéo, auprès de Hydravision Entertainment. Avec « Le Sang du Jal » (2006), Pierre Grimbert ferme une première décennie d’écriture et entame la deuxième avec « le Prophétionnel ».
Il se consacre désormais essentiellement à l’écriture de livres pour enfants. La série « Les Aventuriers de l’Iréel » constitue sa première expérience en ce domaine.

Extraits :
« — Bien sûr, aujourd’hui, les choses ont changé, reprit le pisteur. La dernière grande invasion des chimères remonte à plus de trente ans, et la plupart des nations pensent ne plus avoir besoin des Arpenteurs. Certains souverains ont toujours considéré la confrérie comme un caillou dans leur chaussure, presque une menace pour leur règne… Une fois la paix rétablie, ils se sont empressés de nous oublier, et de convaincre les paysans d’en faire autant. Qui tient vraiment à voir des porteurs de baudrier traîner dans ses campagnes, de toute manière ? Certains pensent même que c’est notre présence qui attire les monstres ! Alors, qui serait assez fou pour pousser ses enfants dans cette carrière ? Laissons la confrérie disparaître d’elle-même ! Quand tous les Arpenteurs seront morts, les chimères ne franchiront plus le Voile !»

Les Lectures de Maud :

Gonelore Tome 1 : Les Arpenteurs de Pierre Grimbert.

Version lue : Poche

Gonelore pourrait être le paradis où il fait bon vivre. Pourtant ce monde traverse une crise sans précédent, le calme apparent ne laisse rien présager sur les funestes jours à venir.

Sohia et Vargaï, Arpenteurs professeurs, reviennent avec leurs nouvelles recrues, mais savent qu’au-delà de leur apprentissage. Ils sont garants de leur survie. De nombreuses embûches les attendent.

Paré de leur baudrier, ces jeunes élèves vont pendant cinq ans tout mettre en œuvre afin d’acquérir les techniques et connaissances et ainsi faire face aux chimères et draconides qui rendent régulièrement visite à leur Monde.

Jona, jeune rescapé est un personnage très intéressant, amnésique, personne ne sait d’où il vient. Pourtant, certaines de ses attitudes vont surprendre plus d’une fois ses camarades.

Sans tourner autour du pot j’ai adoré ce premier volet de la saga. Je suis conquise par l’écriture, les différentes descriptions qui immergent le lecteur totalement dans l’histoire. La présentation des personnages et le rôle de chacun est très bien préparée. On leur découvre pour les situer mais il reste à la fois intriguant et énigmatique.

Que se soit dans le monde réel et fantastique, les complots, la quête de pouvoir, dans toute communauté « la politique » peut prendre le pas sur la sécurité.

Les apprentis d’un côté, l’ennemi de l’autre, enfin il faut quant même décrypter car au sein des défenseurs, tout le monde ne se bat pas forcément du même côté.

Il me tarde de me plonger dans la suite afin d’en apprendre un peu plus, le twist final de cet opus tient absolument en haleine et suspend le temps.

63 réflexions sur “Gonelore Tome 1 : Les Arpenteurs de Pierre Grimbert

  1. Haha ! Je lui enverrais bien les Roux de ma Compagnie des Glaces comme combattants. Ils ont des armes du temps de la terre avant l’explosion de la lune et qui se sont adaptés, d’autres sont maintenus en état d’esclaves pour l’instant. (6ème livre) 😉

    Aimé par 2 personnes

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s