Nécromania, Jean-Sebastien Pouchard

Le livre : Nécromania de Jean-Sebastien Pouchard. paru le 16 octobre 2018 chez Les Editions Livresque. 9€90. (96 pages), 13,5 x 21.5 cm

4e de couv : 

Après tout, je m’en fous. Ils veulent me connaître ? Je vais tout déballer. Je vais salir leurs conventions et leur foutue morale qu’ils tentent de respecter. J’écris… Tout ! Parce que ce n’est pas à moi qu’ils vont faire croire qu’ils n’ont jamais mis les pieds en dehors de la ligne. Que celui qui n’a jamais couché avec l’immoralité me jette la première pierre. Bordel, je conchie ces prédicants. Ils vont bientôt porter un jugement sur ce que je suis alors que pour la plupart d’entre eux je leur rends service. Mes actes jugés au grand jour cachent leur perversité qu’ils n’osent affronter parce que cela ne correspond pas aux valeurs qu’ils défendent. Mais ils n’en restent pas moins des hommes et lorsque la pression est trop forte, ils sont prêts à tous les débordements. C’est pour leurs actes déviants, que je représente au grand jour, qu’ils veulent me punir. Mais contrairement à eux, j’assume d’être un salopard.

En bonus, découvrez les cinq portraits de meurtriers cités dans cette nouvelle par Jean-Sébastien Pouchard

L’auteur : Jean-Sébastien Pouchard est devenu auteur en écrivant des poèmes sur son environnement et sur ce qu’il ressent face à l’actualité.
Après un recueil de poésie intitulé « Musique de l’âme » il publie son premier roman policier, « Jeu de morts » (2017) aux éditions de l’Armançon, dont l’action se déroule à Dijon en Bourgogne. »Nécromania » (2017) est sa première nouvelle parue aux éditions livresque en octobre 2018. Suivront, Jeu de Morts : Les Enquêtes d’Arthur Vaillant, tome 1 et « Scellés »  une nouvelle aventure de ses héros Mathilde et Arthur à Dijon et aux États-Unis. Et Son troisième thriller, « R.E.S.E.T » est un one-shot sur le thème du huis clos.
Extrait : 
C’est ma première fois en prison. Il faut bien un début à tout dans la vie. Je savais que je risquais de m’ennuyer, mais pas à ce point. C’est gris, c’est bruyant et surtout ça pue le désespoir. Je ne suis pas à ma place, ici, mélangé à la lie. Je ne suis pas innocent, tant s’en faut, mais je sais ce qu’ils font aux mecs comme moi en taule. Heureusement pour l’instant, j’ai la chance d’être « séparé » du reste du cheptel. Mais pour combien de temps ? Faut dire que les juges, les psys, les journalistes, les familles veulent savoir. Et vite ! Mon procès est programmé pour demain et ils veulent tous comprendre. Parce que pour eux, je représente ce qu’il y a de plus abject, de plus vil, ils me protègent derrière ces barreaux, seuls remparts face à la frénésie des autres prisonniers.

 

L’accroche de Miss Aline

Nécromania, Jean-Sebastien Pouchard.

On est accroché dès le début de cette nouvelle au rythme soutenu et au contenant surprenant voire déroutant.
Le personnage fascine par sa façon de voir les choses et surtout de se positionner par rapport aux autres . Il ne se sens pas déviant. Il est lucide sur ce qui va lui arriver, il bouscule.
Le thème de la nécromancie n’est pas souvent abordé pour ne pas dire jamais . Sur le choix du thème l’auteur dit (je cite) : « effectivement la nécromancie est un sujet tabou. L’amour est universel et je voulais sortir des sentiers battus ».

Cette nouvelle se lit bien et vite, elle amène aussi un questionnement sur comment peut on en arriver là ? Comment le vit on de l’intérieur ?

Vous pouvez découvrir Jean Sébastien Pouchard dans son autre roman « jeu de morts » . Bon moment de lecture assurée.

Un dernier mot pour remercier Monsieur Pouchard pour l’échange en interview live hier. Moment instructif et convivial.

Bonne lecture .

2 réflexions sur “Nécromania, Jean-Sebastien Pouchard

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s