Le Nantais de Carl Pineau

Le livre :  Le Nantais de Carl Pineau – Paru le 05 juin 2020 chez Lajouanie – collection Roman policier mais pas que – Le prix broché 18 € – epub 9.99 € (288 pages) ; format  13 x 19 cm

 

4ème de couverture :

Nantes, à l’aube des années 2000.
Greg Brandt, enquêteur retraité, s’occupe de sortir des drogués de l’enfer…
Cette mission dérange les dealers, le milieu nantais et certains cadres de la Crim’.
Une jeune policière est assassinée, puis c’est aux proches de l’ancien flic que l’on s’attaque.
Raison de ce déchaînement de violence : soixante-dix kilos d’héroïne volés au 36, quai des Orfèvres…

 

L’auteur : Né à Nantes en 1966, Carl Pineau commence très tôt à fréquenter la vie nocturne de la ville. Il est encore très jeune lorsqu’une discothèque l’embauche pour animer les soirées. Les lieux culte nantais deviennent pour lui un univers familier.
À 21 ans, il quitte le monde de la nuit et reprend des études.
Nantes est sa ville de cœur. Pourtant, en 2009, avec sa femme et ses deux enfants, il décide d’aller voir le monde pour réaliser son rêve d’enfant : écrire.
La famille se fixe d’abord au Québec, où Carl suit les cours de création littéraire de l’université de Laval et entame L’Arménien, et marque le début de la collection Nuits Nantaises.
Depuis 2015, la tribu habite en Thaïlande, où Carl continue d’écrire. Après avoir terminé sa trilogie, Malecón, thriller politico-financier situé entre Paris et Cuba, sortira en 2021.
Il est lauréat du Prix des Auteurs Inconnus 2017

son site : http://carlpineau.fr/

Extraits :« 
– Vous êtes séparés ?
 – A vrai dire, j’en sais rien. Elle est libre, elle vient dormir à l’appart quand elle veut. Elle a sa chambre. Je ne cherche pas à savoir ce qu’elle fait en dehors du boulot.
 – A côté d’elle, les méduses sont des animaux affectueux.
 – Des mollusques, ai-je précisé, les méduses sont des mollusques. »
« J’ai décelé une pointe de méfiance dans son regard, comme s’il craignait que je l’humilie en résolvant l’enquête. Il y avait chez Joss une malignité sans véritable intelligence, une habitude à raisonner pour son intérêt qui correspondait à ma vision du nouveau bâtiment qu’on allait construire : du tape-à-l’œil, de la technologie au service du manque d’intuition. Le vase communiquant entre des garnements des rues et des cerveaux lobotomisés par les jeux vidéo, des romans d’aventure d’Alexandre Dumas et de Joseph Conrad contre les warrior games. »

 

 

La chronique jubilatoire de Dany

Le Nantais de Carl Pineau

Les nuits nantaises : une trilogie

Tome 1 : la guerre de la nuit à Nantes dans les années 80

Tome 2 : la guerre des mafias des années 90

Tome 3 : toujours à Nantes, dix ans plus tard nous retrouvons notre flic cassé, Greg, en retraite, qui a décidé de sauver la jeunesse nantaise de la drogue. C’est lui le narrateur cette fois, désabusé et pugnace cependant. Il va agir comme auxiliaire de police, se faisant épauler par ces indics d’hier.

Un troisième opus qui m’a semblé plus violent que les précédents et qui boucle cette trilogie de belle manière par un épilogue contemporain. Un dénouement qui ne laisse certes aucune place à la perspective d’un tome 4 mais qui a presque des allures de feel-good … Oh j’ai dit « presque » il ne faut pas croire que Carl Pineau a quitté le monde du thriller et ses codes. Tout y est dans ce Nantais pour vous faire frémir !

Fort de son expérience, l’auteur décrit les dessous de la vie nantaise, mais l’action aurait pu se dérouler dans n’importe quelle zone urbaine. On y voit surtout l’ambition des jeunes loups se confronter aux vieux briscards, on y trouve aussi quelques belles marques d’amitié et d’amour.

Les femmes tiennent une place particulière dans ce monde plein de testostérone …les femmes de la vie de notre Greg sont fortes et faibles à la fois, souvent victimes, la vraie vie quoi !

Finalement des personnages très réalistes faute d’humanisme pour certains et qui poussent à l’empathie pour d’autres.

Bref, j’ai aimé ce troisième volet ainsi que l’ensemble de cette trilogie.

Question ordinaire … faut-il avoir lu les deux premiers tomes pour entamer la dernière étape ? Sans doute est-ce préférable, mais si d’aventure vous croisez le tome 3 sans connaître l’auteur, allez-y tout de même, les rappels indispensables à la compréhension y sont … vous remonterez le temps plus tard !

Je remercie les éditions Lajouanie et l’auteur pour leur confiance

 

 autre extrait :

« – Si on m’avait prédit qu’un jour je te soignerais, j’aurais juré sur ma tombe que ça n’arriverait jamais.

 – On vit avec des préjugés qui nous poussent à haïr l’autre.

 – Ses yeux ont retrouvé leurs pétillements durs.

 – Personne ne changera ça, parce que la haine est ancrée chez certains hommes. Vous portez votre crucifix dans les boursoufflures de vos orgueils de mâles. Tout ça ne serait pas grave si ça n’atteignait pas vos proches »

4 réflexions sur “Le Nantais de Carl Pineau

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s