Blessures invisibles – Isabelle Villain

Aujourd’hui c’est …  La Fausse Double Chronique…

Où quand 2 flingueuses vous donnent leur point de vue sur un roman d’un(e)même auteur(e)

 Et qu’en plus ce roman est celui d’une nouvelle flingueuse et qu’il ne le savent pas encore…

Ce matin c’est Jean Paul qui nous livrait son avis sur Mauvais genre d’Isabelle Villain

 En cet fin d’après-midi  c’est au tour de Sylvie K de nous présenter sa chronique d’un autre polar d’Isa.

Je vous laisse découvrir tout cela

Allez place la chronique d’une flingueuse


Le livre : Blessures invisibles, Isabelle Villain.   Paru le 9 janvier 2020 aux Editions Taurnada. 9,99 € ; (253 pages) ; 11 x 18 cm

4ème de couverture :

Le major Maraval est retrouvé mort à son domicile, une balle dans la tête, son arme à la main. La thèse du suicide est pourtant très vite abandonnée par le groupe du commandant Rebecca de Lost, et les pistes militaires et familiales se multiplient. Dans le même temps, le « tueur au marteau », demeuré silencieux depuis l’enterrement du capitaine Atlan, décide de reprendre du service. Deux enquêtes sous haute tension. Un final explosif !

 

 

 

 

L’auteur : Née au Maroc en 1966, Isabelle Villain a travaillé pendant une quinzaine d’années dans la publicité et l’événementiel. Amatrice de littérature policière depuis l’enfance, elle obtient en 2015 le prix Maurice Bouvier pour  Peine capitale, et en 2016 le prix polar du festival Jeter l’Encre pour Âmes battues. Après le très remarqué Mauvais genre en 2018, elle revient avec Blessures invisibles, un thriller survolté.

 

 

 

 

 

 

 

Extrait :« Je vais vous dire un truc le SSPT ça n’existe pas. C’est une connerie inventée par des faibles en retour de mission. Des gars qui ne sont tout simplement pas faits pour la vie militaire. Des gars qui feraient mieux d’aller bosser dans un bureau 35 heures par semaine. Moi, j’ai fait Centrafrique, le Tchad et le Mali. J’ai utilisé mon arme. Souvent j’ai tué des gens . Sans états d’âmes. On est en guerre. On a été formés pour ça. »

 

Chronique d’une flingueuse : L’avis de Sylvie K

Blessures invisibles – Isabelle Villain

Le major Maraval s’est donné la mort ; atteint du syndrome de stress post-traumatique, il trimballe de lourdes séquelles depuis son retour du Mali. Devenant agressif, il avait demandé à sa femme de s’éloigner avec les enfants le temps qu’il se soigne. Il souhaitait retrouver une vie de famille normale et ne se serait pas suicidé aux dires de sa femme. Mais un droitier ne se tire pas une balle de la main gauche!

Le commandant Rebecca de Lost a aussi des blessure intimes celle de la perte de son mari alors pour pallier, elle bosse. Son adjoint lui demande d’enquêter sur la mort du major qui est le mari d’une de ses amies.

Elle devra donc gérer cette enquête et celle du tueur au marteau. L’assassin après avoir tué 12 femmes était en pause mais les meurtres reprennent toujours aussi atroces. Le tueur au marteau harcèle Rebecca, il la veut pour lui !

Une histoire comme j’aime ; pas de temps mort, des personnages complexes, un tueur sanguinaire, de fausses pistes et surtout un dénouement inattendu.

Chaque personnage a son histoire et son importance que ce soit Rebecca, son adjoint amoureux transi, sa jeune lieutenant homosexuelle en mal d’enfant, son amant et ses enfants, la femme du major et même le légiste !

Isabelle Villain réussi à donner un vrai sens à cette histoire qui est émaillée de référence ou d’annotations concernant l’armée (la grande muette), l’ambiance actuelle avec les attentats, le milieu policier, les flics avec leurs forces, leurs faiblesses, leur difficultés. Le tout nous donne une intrigue plurielle où elle dose parfaitement ses différents ingrédients qui rendent ce thriller captivant. J’ajouterai que le titre est bien trouvé ! (bah oui mon truc c’est les titres et le final …).

Un bé mol :

Un seul regret ……….. celui de ne pas avoir lu le roman précédent (au vu des références mais celui ci peut se lire indépendamment) et celui de ne pas avoir rencontré cette auteure plus tôt. J’y ai remédié Madame Isabelle Villain je vous suis et ne vous lâcherai pas de sitôt !

7 réflexions sur “Blessures invisibles – Isabelle Villain

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s