Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 50

Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 50

L’idée avait le mérite d’être simple : liquider son auteur-vedette pour transformer en best seller son dernier manuscrit totalement délirant.

Geneviève V. n’avait plus qu’à trouver le bon tueur. Mais à jouer avec le feu on risque de se cramer les doigts, et tout le reste. L’éditrice n’avait pas prévu de croiser la route de son ancien tortionnaire ni de réveiller le Jaguar. Dans l’ombre un concurrent sadique attend son heure…


Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 50

par Jacques Vandroux

Quand c’est trop, c’est trop

 Jacques Vandroux

 

Fuckin’ blue sky ! Les mains derrière la tête, Dan observait le ciel azur, la mer qui étincelait, les quelques nuages qui ne donneraient pas une goutte d’eau. Il scrutait surtout l’horizon désespérément vide. Un paradis quand on est allongé dans un transat avec une piña-colada à la main, un enfer quand on dort depuis des semaines sur le sable et qu’on se nourrit en mâchouillant des algues ! Lui, le gentil Dan hypersensible, la gonzesse comme l’avait surnommé ce connard de Harlan, ne supportait plus personne ! Les ego de toutes ces stars des librairies, échouées sur cette putain d’île comme des merdes de chien sur un trottoir du XVIe arrondissement parisien, avaient prodigieusement désenflé. À commencer par ceux des Scandinaves : tous ces descendants de pêcheurs de harengs ou de paysans qui se prenaient depuis dix ans pour les rois du thriller mondial ! Sans déconner, pas un qui ne soit le nouvel empereur du noir suédois, le roi du polar norvégien, le prince du comté d’Östergötland, la révélation danoise de l’année… à croire qu’il y avait autant de prix que d’auteurs ! Ils s’étaient réunis entre eux, mais le soleil avait eu raison de leur peau laiteuse. Si Dan avait eu pitié des premières victimes, c’est avec satisfaction qu’il les entendait maintenant râler la nuit. Ses compatriotes ne valaient pas mieux : Harlan s’était autoproclamé leader et se prenait pour Rambo. Tous avaient vite remarqué que les leçons de survie qu’il prodiguait provenaient sans doute d’un manuel des Castors Juniors parcouru en dégustant une coupe de champagne. Dan aimait la France et sa culture, mais il détestait les Français… à commencer par ce raté de Claude France dont l’éditrice gonflait facticement les chiffres de vente à chacune de ses sorties. Mais c’est surtout à un homme qu’il en voulait ! Et c’est cette haine qui avait dicté sa décision irrévocable, un acte qu’il n’aurait jamais imaginé accomplir, même dans ses pires cauchemars ! Le King ! Fuckin’ bastard King ! Chaque année, Dan payait sa cotisation d’un million de dollars au KFC. En échange de cette valise de billets, le King avait promis aux dix membres une assurance vie Platinum, better than the best. Et quoi ? En plusieurs semaines, le King ne les aurait pas repérés ? Le KFC avait accès à des satellites capables de reconnaître la religion d’un mec en train de pisser ! Impossible de croire qu’ils n’avaient pas été localisés. Le King faisait le vide autour de lui, period ! Dan lui avait fait confiance, l’avait même vénéré… et l’autre l’avait lâché sans état d’âme ! Le problème avec les gentils, c’est que quand ils deviennent méchants, ils n’ont plus de limites. Dan avait décidé d’agir seul. Pendant des années, il avait fréquenté le Vatican et le monde parfois interlope qui gravitait autour. En 2007, il avait été admis dans une secte sataniste. Jamais il n’aurait pensé mettre en application tout ce qu’il avait emmagasiné pour ses romans. La veille, il avait discrètement subtilisé l’unique couteau du campement. Sa victime, il la tenait aussi. Une certaine Clarence P s’était introduite sur l’île pour régler un différend avec l’un des Suédois. Dan l’avait aidée à le localiser, et il devait rejoindre ce soir la chasseresse et sa proie. Ce que ne savait pas madame P, c’est que c’était elle qui serait sacrifiée. Pourquoi Lucifer préférait-il le sang d’une femme ? Dan n’en avait aucune idée, il s’en foutait, mais c’était dans le protocole. Une fois le pacte signé, il serait tout-puissant. Alors adieu les blonds, Harlan, Cloclo, son éditrice… et surtout le King.

 

5 réflexions sur “Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 50

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s