Sale temps pour les grenouilles d’Isabelle Bourdial

Aujourd’hui sur Collectif Polar c’est

« vraie fausse double chronique »

ou plus exactement

Une Double et une fausse double Chronique

Où quand  3 flingueuses ou indics parlent d’un même auteur.

Je vous laisse découvrir cela avec ce troisième avis de flingueuse


 

Le livre : Sale temps pour les grenouilles de Isabelle Bourdial. Paru le 25 mars 2019 aux Editions du Loir. 16€90 ; (264 p.) ; 21 x 14 cm

4e de couv : 

Je m’ appelle Hadrien Lapousterle et je travaille aux Éditions Galvani. De l’avis général, je suis un type posé et pacifique. Pourtant, il n’a fallu que quatre mois pour faire de moi un tueur. Ma cible, c est mon chef, Grégoire Delahousse. Il vient d être nommé à la tête du pôle Arts et Savoirs. Un harceleur, un costkiller… Cerise sur le gâteau, c est le parfait sosie du Dr House, et il est aussi toxique pour son entourage que son modèle cathodique. Au bout de quelques mois, le service entier est en burn-out. Pas le choix ! Je dois me débarrasser de ce boss machiavélique. Souhaitez-lui bonne chance…

Une comédie noire contre le harcèlement au travail et le burn-out, un hommage aux séries télévisées et à la culture populaire.

 

L’auteur : Isabelle Bourdial est journaliste et auteure. Chef des informations au magazine Science & Vie, puis rédactrice en chef des Cahiers de Science & Vie jusqu en 2017, elle a publié une vingtaine de documentaires (éditions Nathan, Atlas, Gallimard, Flammarion, Larousse…). En 2016, elle signe Chasseurs d’esprit, roman policier paru aux Éditions Lajouanie et pré-sélectionné en 2017 pour le prix du Goëlan Masqué. En 2018, avec la MéMO, elle crée Polar’Osny, le festival de la littérature policière de la ville d’Osny (Val-d Oise). Elle poursuit en parallèle ses activités de journaliste en free-lance et anime des ateliers d’écriture. Sale temps pour les grenouilles est son second roman. Elle a aussi publié un livre de cuisine astucieuse :
Ce que ne dis pas la biographie officielle c’est qu’ Isabelle est aussi une des Légistes Flingueuses chez Collectif Polar. Et que c’est en parti grâce à Isabelle que notre cadavre exquis, A Fleur de cadavre, à vu le jour.

 

Extrait  : 
Dans notre pôle, une autre personne était en souffrance, pour des raisons différentes. Magali nous avait appris que son mari était atteint d’une leucémie. Son état avait nécessité une greffe de moelle. Il devait passer plusieurs mois en chambre stérile à La Pitié-Salpêtrière. Magali ne s’était pas arrêtée de travailler mais passait le voir à l’hôpital matin et soir. Cette nouvelle nous avait bouleversés. Notre collègue faisait preuve d’un grand courage. Elle nous avait demandé de ne pas aborder le sujet. Et nous la soutenions d’un sourire, d’une attention, en respectant sa pudeur.

 

 

Chronique d’une flingueuse : l’avis d’Isa

Sale temps pour les grenouilles d’Isabelle Bourdial

Aujourd’hui, il pleut… un temps idéal pour les grenouilles ! Je vais donc vous parler d’une véritable bouffée d’oxygène que je viens de terminer en moins de deux jours. Un exploit par les temps qui courent… « Sale temps pour les grenouilles » d’Isabelle Bourdial. Dans ce roman, vous allez partir à la découverte du milieu de l’édition. Pas celui du glamour et des paillettes, mais bien un monde cruel, délétère où l’arrivée d’un nouveau directeur va venir broyer un département tout entier. Le sujet est lourd. L’histoire sent le vécu à plein nez mais Isabelle a réussi, grâce à une écriture fluide, douce et humoristique, une écriture à son image en fait, à rendre cette lecture addictive. Dans la première partie du roman tous les mécanismes du burn out sont parfaitement décrits : harcèlement, surmenage, réduction de l’espace de travail, délation, modification des lignes éditoriales, humiliation. Tout y est. Dans la seconde partie, l’heure de la vengeance a sonné. La galerie de personnages est extra. On rit avec eux. On souffre avec eux. On se rebelle avec eux.

Ces grenouilles sont une comédie noire et cynique. Je vous conseille vivement cette lecture qui fait beaucoup de bien. Que vous ayez été victime de burn out dans votre travail ou pas, vous passerez sincèrement un excellent moment.

PS : j’ai adoré tous les clins d’œil aux séries télévisées, étant moi même une addict du genre.

10 réflexions sur “Sale temps pour les grenouilles d’Isabelle Bourdial

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s