Zone d’anomalie de Andriy Kokotukha

Zone d’anomalie de Andriy  Kokotukha. Traduit de l’ukrainien par Iryna Dmytrychyn. Paru le 3 novembre 2016 chez Michel Lafon dans la collection Thrillers. Disponible uniquement enepub, 13€ 99. Réédité en poche chez Pocket le 11 janvier 2018, 7€60. (349 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couv :

Zone d’anomalie

À cause de l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, Tamara Tomilina n’a jamais connu son village natal, Pidlisné, au nord de l’Ukraine. Sa mère et tous les habitants avaient été évacués. Mais depuis quelque temps, la nuit, Tamara perçoit un irrésistible appel de ce lieu où elle n’a pourtant jamais mis les pieds. Elle a entendu dire que d’autres avaient ressenti la même chose, s’étaient rendus sur place et avalent disparu dans la zone de Tchernobyl. Elle entre alors en contact avec un journaliste de Faits incroyables, Victor Chamray, pour qu’il publie son histoire. Il accepte mais il est peu convaincu par les allusions de la jeune femme à des événements surnaturels.

Le lendemain de la parution, Tamara disparaît. Victor décide de se rendre à Pidlisné et de mener l’enquête. Lorsqu’il est kidnappé et menacé, il comprend vite qu’il a mis le doigt dans un engrenage bien plus inquiétant et réel que les prétendus fantômes de Tamara…

 

L’auteur : Écrivain, journaliste et scénariste, Andriy Kokotukha est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages de fiction et non-fiction. Né en 1970, il vit à Kiev, en Ukraine, où son travail a été distingué par de nombreux prix littéraires.

 

 

 

 

 

 

Extrait :
Lorsque le monde réel vous prend à la gorge, vous écrase le cerveau et que la vie devient insupportable, les gens fuient, consciemment ou inconsciemment, dans un monde parallèle.

 

 

Le post-it de Ge

Zone d’anomalie de Andriy Kokotukha

Vingt ans après la catastrophe de Tchernobyl, Tamara Tomilina entre en contact avec un journaliste pour faire publier son histoire. Sa mère, alors enceinte d’elle, aurait dû être évacuée de Pidlisme, village du nord de l’Ukraine, après l’explosion de la centrale nucléaire. Mais, depuis quelque temps, la nuit, Tamara entend des gémissements effrayants, ainsi qu’un irrésistible appel de ce village.

Très bien écrit, un style fluide et un récit prenant, les personnages sont bien campés et les situations énigmatiques ne demandent qu’à être éclaircies par le lecteur. Et l’Ukraine d’après Tchernobyl ajoute au côté sombre de cette histoire prenante aux mystères à tendance quasi surnaturelle….

Une belle découverte que cet auteur qui en plus de savoir recréer une atmosphère pesante et une histoire originale sait aussi manier l’humour quand il le faut pour nous permettre quelques belles respirations dans ces intrigues angoissantes.

On espère que d’autres traductions de cet auteur arriveront bientôt.

14 réflexions sur “Zone d’anomalie de Andriy Kokotukha

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s