Amélia, Kimberly McCreight

Le Livre : Amélia de Kimberly McCreight. Roman traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Élodie Leplat. Paru le 31 août 2016 aux Editions Le Livre de Poche. 8€60. (568 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couv :

Amelia

À New York, Kate élève seule sa fille de quinze ans, Amelia. Très proches, elles n’ont pas de secrets l’une pour l’autre. Jusqu’à ce matin d’octobre, où elle reçoit un appel du lycée qui lui demande de venir de toute urgence.

Elle ne reverra plus jamais Amelia : celle-ci a sauté du toit de l’établissement.

Rongée par le chagrin, Kate plonge dans le désespoir et l’incompréhension. Pourquoi une adolescente en apparence si épanouie s’est-elle donné la mort ? Mais un jour, Kate reçoit un message anonyme qui remet tout en question : « Amelia n’a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, elle s’immisce dans la vie privée de sa fille et découvre, à travers les réseaux sociaux, les mails et les SMS d’Amelia, une réalité terrible, un véritable monde parallèle qu’elle n’aurait jamais pu imaginer.


Kimberly McCreight est l’auteur d’Amélia, roman bestseller du New York Times, nominé pour les prestigieux prix Edgar, Anthony et Alex, et publié dans dix-sept pays. Diplômée du Vassar College, et de l’université de Pennsylvanie avec mention, elle vit aujourd’hui à Brooklyn avec son mari et leurs deux filles. 

Extrait : 
Amelia n’avait jamais eu de problème de toute sa vie. Ses professeurs ne tarissaient pas d’éloges à son propos : brillante, créative, réfléchie, concentrée. Elle excellait en sport et était inscrite à toutes les activités extrascolaires imaginables. Elle était bénévole une fois par mois à CHIPS, une soupe populaire locale, et apportait régulièrement son aide lors des manifestations organisées avec le lycée. Exclue temporairement ? Non, pas Amelia. Kate, malgré son travail accaparant, connaissait sa fille. Vraiment. Il y avait erreur.« Oui, Amelia a été exclue trois jours, répéta Mme Pearl, comme si cela répondait à la question pourquoi. Pour des raisons évidentes, nous ne pouvons la laisser partir qu’avec un parent ou un tuteur. Cela vous pose-t-il problème, madame Baron, de venir la chercher ? Nous avons conscience que vous travaillez à Manhattan et que le père d’Amelia n’est pas disponible. Mais malheureusement, le règlement scolaire est ce qu’il est. »Kate s’efforçait de ne pas se mettre sur la défensive. Elle n’était même pas sûre de percevoir le moindre jugement dans la voix de Mme Pearl. 

 L’accroche de Miss Aline

Amélia, kimberly McCreight

Il faut suivre… il y a Kate d’hier et Kate d’aujourd’hui. Il y a Amélia vivante puis morte. Il y a les réseaux sociaux : un bien pourri qui crache son venin sur tout le monde et les basiques FB, Il y a Ben mais c’est qui celui là ? Ben on sait pas bien, il est plutôt fuyant le garçon. Il y a Sylvia la meilleure copine d’Amélia. Elle est un peu, beaucoup disponible mais pas forcément pour ce que vous croyez. Tout ce petit monde se croise, se décroise au fil des pages. Kate doit faire le deuil de sa seule et unique fille (je sais si elle est seule, elle est unique !!) . Au fil du temps elle va découvrir sa fille mais peut être un peu tard ? Malgré tout l’amour que tu peux porter à quelqu’un, connait-on jamais cette personne ?

La lecture se fait doucement mais surement. j’ai juste manqué d’émotions.

Bonne lecture !

9 réflexions sur “Amélia, Kimberly McCreight

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s