Sombres secrets de Delphine Montariol

Le livre : Sombres secrets :  Worthington & Spencer, détectives privés de  Delphine Montariol. Paru le 29 juillet 2018 chez AFNIL. 9€50. (196 pages) ; 13 x 20 cm
4e de couv:
1890, dans un manoir de la campagne anglaise, Henry Worthington, chef de famille aussi redouté que respecté, découvre le corps sans vie de Mary, l’une de ses domestiques, morte étranglée. L’inspecteur en charge de l’affaire conclut sans délai à un crime de rôdeur. Peu convaincu par cette enquête bâclée, Henry décide d’appeler à l’aide son neveu Stuart Spencer, fils illégitime de sa sœur Violette. Bien qu’il n’ait jamais rencontré Stuart, Henry connaît ses talents d’enquêteur. Pressentant un drame plus vaste que le seul assassinat de la bonne, Stuart prend le premier train en partance de Londres pour rejoindre le manoir familial. Le neveu rejeté se retrouve plongé en pleine réunion de famille où les tensions ne font que croître face à la détermination d’Henry de réintégrer Stuart et sa mère dans la succession. Sous la glace de la bonne société victorienne, un torrent de haine s’apprête à déferler et à détruire tous ceux qui se mettraient sur son passage.

Cette première enquête des Worthington & Spencer nous plonge dans un huis clos fondateur, où les influences d’Agatha Christie et de « Gosford park » ne sont jamais très loin.

L’auteur : Française et anglophile, Delphine Montariol a d’abord écrit une thèse de Doctorat en Histoire du droit et plusieurs articles scientifiques. Docteur en histoire du droit et des institutions, elle a enseigné cette matière à l’Université Capitole de Toulouse puis est devenue Avocat pendant huit années, avant de revenir à ses premières amours : l’écriture et l’histoire. Elle est aujourd’hui scénariste et romancière à plein temps.

 

Extraits :
Elsie avait tant envié à son aînée son apparence fragile et délicate qu’elle n’avait jamais pris conscience des conséquences négatives de cette apparence : Cathy avait toujours été laissée dans l’ignorance de tout. Elle était jolie donc elle n’aurait pas de difficultés à trouver un mari. A quoi bon dans ces circonstances prendre la peine de la préparer à la violence du monde. Pour la première fois de sa vie, Elsie fut contente de son apparence. Grande, charpentée, énergique et curieuse, sa mère avait su que la partie serait plus difficile pour elle et avait veillé avec soin à sa formation intellectuelle.

La Kronik d’Eppy Fanny

Sombres secrets de  Delphine Montariol – La 1ère aventure de Worthington & Spencer, détectives privés.

J’ai rencontré Delphine lors d’un salon. Puis un autre… Et après nos échanges j’ai eu très envie de découvrir son univers. Un concours de la ligue du chapitre 22 à laquelle elle appartient, et voici cette 1ère aventure qui est arrivée jusqu’à moi.

Un autre de ses romans est toujours en attente dans ma Pal. Tant d’ouvrages à découvrir et si peu de temps…

Dans ce récit Delphine nous entraîne dans la campagne anglaise en 1890.

Un chef de famille, Henry Worthington, retrouve le corps sans vie de Mary. Une domestique au service de la famille depuis toujours. Elle a été étranglée. L’inspecteur en charge de l’enquête est un incompétent de première et l’affaire est classée sans que les faits n’aient été creusés ni approfondis.

Henry était très attaché à Mary, qui fut sa nurse. Il décide donc de faire appel à son neveu inconnu, Stuart Spencer, le fils illégitime de sa sœur Violette. Sa sœur adorée qu’il n’a pas vue depuis qu’elle a dû quitter l’Angleterre, rejetée par sa famille.

Le doyen, pour introduire Stuart, a décidé d’organiser une réunion de famille dans le manoir familial. Et il souhaite rattraper l’injustice qui a spolié Violette et ses enfants des droits successoraux qui leurs revenaient.

Stuart va donc se rendre au manoir, même s’il bout de colère vis-à-vis de cette famille qui n’est rien pour lui et qui a fait tant de mal à sa mère. C’est un homme droit, rigoureux, ancien officier de l’armée des Indes. Pendant plus de 8 ans il a été affecté à un groupe d’officiers servant d’enquêteurs au sein de l’armée. Son expertise lui sera bien utile.

Il va découvrir cette famille, oncles, tantes, cousins et cousines, ainsi que leurs enfants.

L’accueil ne sera pas que bienveillant. Mais Stuart a du répondant.

Puis voilà qu’alors qu’il s’entretient avec son oncle dans le bureau de ce dernier, Henry s’effondre, quasi mort. Tous les yeux se braquent alors sur Stuart. Henry décédera peu après.

Heureusement Henry va trouver une alliée dans cette famille. Sa cousine Elsie, un caractère bien trempé, plus à l’aise avec un fleuret qu’avec un éventail.

Et d’allié il aura bien besoin car toutes les rancœurs vont remonter à la surface et s’exprimer.

Extrait P.211 : « – Elsie ! Il va nous tuer ! Hurla Stuart.

Elsie s’arrêta net. Elle observa de nouveau devant elle l’obscurité et, soudain, remonta à l’étage. Au fond du couloir, elle jeta un coup d’œil à Stuart, son visage était dégoûtant de sang. »

Un huis clos étouffant va suivre, des secrets seront dévoilés et la mort continuera de frapper jusqu’au dénouement.

Un dénouement qui verra la naissance d’une agence de détectives familiale, car rien ne peut résister à la volonté d’Elsie. Pour notre plus grand bonheur puisque d’autres aventures attendent notre duo.

J’ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman qui m’a rappelé l’univers des Agatha Christie dévorés il y a bien longtemps. Comme un moment suspendu dans une autre époque, calée dans un fauteuil de chintz, une tasse de thé brûlant à la main.

Merci Delphine Montariol pour ce voyage dans le temps et la découverte de ces héros.

 

Autres extrait :
Stuart se sentit scruté comme jamais auparavant. Toute la famille l’entourait, le pressait de questions, l’observait sous toutes les coutures. Chacun tendait l’oreille pour entendre les multiples réponses que Stuart fournissait de bonne grâce, essayant de combler une vie de séparation en quelques minutes. Henry fut soulagé du tour que prenaient les événements. Nul doute que nombre d’explications allaient encore suivre mais la tâche la plus délicate était passée.

8 réflexions sur “Sombres secrets de Delphine Montariol

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s