Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 67

Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 67

L’idée avait le mérite d’être simple : liquider son auteur-vedette pour transformer en best seller son dernier manuscrit totalement délirant.
Geneviève V. n’avait plus qu’à trouver le bon tueur. Mais à jouer avec le feu on risque de se cramer les doigts, et tout le reste. L’éditrice n’avait pas prévu de croiser la route de son ancien tortionnaire ni de réveiller le Jaguar. Dans l’ombre un concurrent sadique attend son heure…

Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 67
par Marek Corbel


67

 

L’Imaginaire de Lucifer

 Marek Corbel

Elias Armand plastronne tout en se rapprochant du pupitre. Il savoure plus que l’instant. Ce stratagème, il le tient depuis tant de décennies. Il considère que la carapace de son avatar de neveu, Francis T, se trouve bien mieux à sa place ici que dans un hôpital glauque des tropiques.

Il essaye tant bien que mal de se frayer une voie au milieu de la cohue de ce Tout-Paris littéraire de moins en moins polardier. Et pour cause… Oui, Elias Armand est sur le point d’aboutir à la conclusion de son funeste projet. Une journaliste au tailleur un peu trop cintré s’accroche au revers de son costume.

« Monsieur A, une déclaration peut-être sur les étranges évènements qui endeuillent depuis quelques semaines le monde du roman policier ? Cela remet-il en cause la parution de votre roman ? »

Le garde du corps en blazer rouge repousse l’impudente sans trop de ménagement. Elias Armand goûte assez peu la rudesse des molosses de la société de sécurité que lui a imposée l’éditeur-diffuseur. De ce qu’il en a compris, le patron de ladite société est un major retraité de la police nationale. Un certain Éric D, spécialisé dans le génital, comme il l’assène de sa voix grasseyante.

Voilà que ce dernier écarte sèchement deux curieux qui bloquent l’accès d’Elias à l’estrade où est disposé le pupitre. L’écrivain en devenir n’en peut plus de la chaleur suffocante de cette immense salle carrelée du 6ème arrondissement. Les larges baies vitrées ouvertes n’y changent rien.

Le mystérieux éditeur-diffuseur, à l’origine de la manifestation du jour, a vu les choses en imposant. Tandis que les coupettes en plastique s’entrechoquent, un Francis-Elias en sueur teste le micro. Il considère l’assistance non sans une certaine délectation. Ils sont venus, ils sont tous là, y a même Naulleau le critique maudit. Ce qui reste de chroniqueuses du noir a fait le déplacement malgré les circonstances. Il reconnait ainsi cette Ophélie C, une des flingueuses de la bibliothèque parisienne où Geneviève V avait pour habitude de zoner.

Francis-Elias prend son souffle avant de se lancer dans le soliloque transmis dans une enveloppe anonyme par son intrigant éditeur-diffuseur. Il se raisonne une énième fois. Les desseins de cet énigmatique bienfaiteur confortent son projet : organiser la Saint-Barthélemy du roman policier hexagonal. Entre les guerres intestines des ligues d’auteurs, la vénalité de Claude France, les naufrages polynésiens, de ce côté-là effectivement la voie est libre.

L’enveloppe physique de Francis T. confère au seul auteur de polar autoproclamé debout une épaisseur inédite. Il avale d’une traite le fond du gobelet posé sur le pupitre. Il attaque, déterminé.

« Il m’incombait en dépit des réserves que certains d’entre vous nourrissent sur ma personne de maintenir le flambeau du roman de genre… »

4 réflexions sur “Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 67

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s