Snowblind, Christopher Golden

Le livre : Snowblind, Christopher Golden. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Benoît Domis Paru le 4 juillet 2018 aux Editions Bragelonne, collection Terreur. 6,90 ou 3,99€ ; (456 pages) ; 11 x 18 cm.

4ème de couverture :
Au cours d’une terrible nuit d’hiver, la petite ville de Coventry, fut frappée par une tempête de neige. D’une rare violence, elle emporta plus d’une dizaine de victimes, à jamais perdues dans l’immensité blanche. Des familles entières furent brisées en une seule nuit, et l’existence des habitants en fut changée à jamais. Douze ans plus tard, la vie a repris son cours à Coventry, même si subsiste chez les survivants une angoisse aussi sombre qu’irrationnelle à l’approche de l’hiver. C’est alors qu’une nouvelle tempête s’annonce, plus terrifiante encore que la précédente…car cette fois, les disparus de cette nuit maudite sont de retour.

L’auteur : Né dans le Massachusetts, Christopher Golden a fait de l’horreur et du suspense ses genres de prédilections. Il est notamment l’auteur de La Passerelle, Le Passeur et Des saints et des ombres, ainsi que de Sauvage (avec Tim Lebbon, paru chez Castelmore). Ses romans ont été publiés dans une quinzaine de langue à travers le monde.

 

 

 

 

Extrait :
« Des doigts gelés s’agrippèrent à lui, lui entaillèrent la peau, transformèrent ses os en glace, puis le tirèrent. Le visage d’Isaac s’écrasa contre la moustiquaire, ses bras suivirent. Il s’érafla le dos contre le bas de la fenêtre levée et battit l’air, essayant de trouver une prise. Une main se referma sur sa cheville ; ce fut qu’à ce moment-là qu’il entendit les cris. Le sien et ceux ce son frère.
La traction sur la cheville ne dura qu’un instant, assez longtemps pour lui permettre de se tortiller et de regarder derrière lui, dans la pièce, et de voir Jake le lâcher en hurlant son nom.
Puis il tomba. »

L’avis de Miss Aline :

Snowblind, Christopher Golden

Martha, Niko, Gavin, Marc, Monsieur Wexler, Charlie, Cherie, Isaac, tous ont trouvé la mort pendant une tempête de neige sans précédent à Coventry.
Douze ans plus tard, la ville s’apprête à vivre une nouvelle tempête de neige. Ses habitants sont un peu nerveux. Le passé est toujours présent, blessure béant et douloureuse.
Des événements étranges vont plongés mari, frère, fille, amant… dans la tourmente mais surtout dans l’horreur. Les morts sont de retour. Comment est-ce possible ? Pourquoi ?

J’ai choisi ce livre pour sa couverture : j’adore l’hiver. La 4ème de couverture a fait le reste. J’ai tout de suite accrochée bien que la mise en place des nombreux personnages soit difficile à suivre. Issac est arrivé, le facteur émotion aussi et te voilà captivée.

L’auteur n’en dit pas assez et pourtant suffisamment pour te maintenir en haleine. Tu veux savoir qui sont les « ils », se qu’ils veulent et pourquoi ? Il faudra attendre une bonne moitié de livre pour en apprendre un peu plus et voir les choses s’accélérer. Comme les survivants de Coventry tu peines à croire se qui arrive.
Intrigue, angoisse, attachement… tout y est pour passer un bon moment de lecture bien que ce ne soit pas un polar.

Bonn lecture.

8 réflexions sur “Snowblind, Christopher Golden

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s