Les Mafieuses – Pascale Dietrich

Le livre : Les Mafieuses – Pascale Dietrich. Paru le 7 février 2019 chez Liana Levi dans la collection Littérature française; 15€. (150 p.) ; 22 x 15 cm

 

Il y a toujours moyen de s’arranger avec la réalité chez les gangsters. À condition de respecter le code d’honneur, on peut même mener une vie formidable ! C’est en tout cas ce que Leone Acampora, vieux mafioso grenoblois, a enseigné à sa famille. Michèle et ses deux filles ont donc appris à fermer les yeux lorsqu’elles trébuchaient sur un cadavre ou une valise de cocaïne dans leur joli salon en marbre. Et si, aujourd’hui, Dina a parfois mauvaise conscience, elle espère se racheter en travaillant dans l’humanitaire. Quant à Alessia, pharmacienne inspirée, elle a pas mal d’idées pour moderniser le business paternel. Ainsi va la vie chez les femmes Acampora, entre coups de fusil à pompe et séances de tai-chi. Jusqu’à ce que le vieux Leone perde les pédales. Car avant de mourir, il a laissé une dernière instruction : lancer un tueur à gages aux trousses de sa femme… L’occasion pour les mafieuses de déboulonner un vieux monde machiste et ringard. 

À propos de l’auteur  : Pascale Dietrich est née à Tours en 1980. Sociologue à l’Ined à Paris, ses travaux portent sur les populations précaires et les inégalités. Côté écriture, elle est l’auteur de nouvelles et de courts romans flirtant avec le polar, dont Le Homard (In8, 2013), Une île bien tranquille (Liana Levi, 2016) et Les mafieuses – Liana Levi 2019

 

Extrait :
Elle dévissa le bouchon et avala une lampée au goulot. Pourvu qu’il ne devine pas qu’elle se saoulait à son chevet. C’est le genre de choses qu’il aurait détesté. Pour lui, les femmes devaient être exemplaires, en particulier la sienne. Pas question de se laisser aller quand on était mariée à un homme comme Leone Acampora.

 

Le petit avis de Kris

Les Mafieuses – Pascale Dietrich

Éditions Liana Levi

Dina et Alessia Acampora sont les filles de Michèle et de Léon, un parrain de la mafia grenobloise. Par esprit de rébellion, la première a choisi de s’engager dans l’humanitaire mais découvre un milieu qui la déçoit. La seconde utilise la pharmacie qu’elle dirige pour écouler de la cocaïne et décide de reprendre le business de son père, tout juste tombé dans le coma.

Un régal que ce livre !!
Une image de la mafia feminine traitée avec beaucoup d’humour et de finesse.
Un récit court, enlevé, sans temps mort, comme je les aime .

Subtilement féministe, délicieusement féroce, Pascale Dietrich bouscule les codes pour teinter de rose le roman noir.

Excellent, vraiment !

2 réflexions sur “Les Mafieuses – Pascale Dietrich

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s