Goliat, Mehdy Brunet

Goliat de Mehdy Brunet paru le 3 septembre 2020 dans la collection Le tourbillon des mots chez Taurnada Editions ; prix 9€99 ; (198 pages) ; 11 x 18 cm

4ème de couverture :

La mer de Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d’une série de meurtres odieux. David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l’hécatombe. Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme… Et bien plus encore

 

 

 

 

 

 


L’auteur : Mehdy Brunet, né en 1974 à Bressuire dans les Deux-Sèvres, est  auteur de thriller chez Taurnada Editions depuis le 15 avril 2015. Il habite actuellement à Bordeaux. Agent de maîtrise dans l’industrie technologique, ce n’est que plus tard qu’il se met à l’écriture. Il a notamment écrit Sans raison en 2015, Le fruit de ma colère en 2018 puis Goliat en 2020.

 

 

 

 


Extrait :

 – Comme pour les quatre autres victimes ! Il n’y a donc aucun doute, c’est bien notre homme.
 – Oui, il y a de grandes chances. Ce type est un fantôme, je me demande vraiment si nous réussirons un jour à lui mettre la main dessus.
 – Tu sais bien qu’il finira oar faire une erreur. Et le moment venu, nous serons là pour le cueillir.
 – Oui mais combien de victimes d’ici là ? Et nous avons intérêt à nous tenir prêts parce que, si tu ne te trompes pas, le jour de l’affrontement il préférera sûrement mourir plutôt que de se rendre.
 – Je ne me trompe pas, affirme Diaz sans hésitation, et tout m’amène à le penser. Chacun des lieux où il a frappé était propice à une action…

Les missives de Fanny H

Goliat, Mehdy Brunet

Goliat est mon premier roman en numérique et en même temps, je me suis dit aussi aïe, moi qui suis à 99% papier, j’espère que je vais aimer, savoir le lire et y prendre goût. Résultat, je l’ai fini rapidement puisque je me suis laissée porter par le flot des mots, surtout ceux au sein de cette plateforme pétrolière en pleine mer extrêmement agitée… Il me tarde d’ailleurs de savoir comment l’auteur s’y est pris pour décrire cette construction marine, la vie à l’intérieur ainsi que les éléments qui se déchaînent à l’extérieur. J’ai trouvé cela incroyablement bien détaillé. Mehdy Brunet a-t-il fait des recherches sur le net ou dans des livres ? Connait-il quelqu’un qui travaille dans ce milieu ou a-t-il déjà lui-même travaillé dans cet endroit si impressionnant ?

Dès que je suis rentrée dans l’histoire, j’ai apprécié le langage courant employé et j’ai eu envie de continuer le livre dès la fin du premier chapitre, curieuse de découvrir ce qui allait se passer dans ce pays nordique.

Je n’ai pas voulu en savoir plus sur l’auteur avant de commencer, je voulais rester dans la découverte totale et je n’ai pas été déçu. Il y a quand même pas mal de personnages avec leurs petites histoires qu’il faut bien retenir dès le début, ce n’est pas un livre qu’il faut poser pour le reprendre deux semaines plus tard. J’ai dû bien me concentrer car je l’avais mis de côté seulement deux jours… D’ailleurs, je voudrai bien savoir aussi quelle trame l’auteur utilise pour avancer avec tout ce petit monde, post-it, pc ou autre ?  Je me suis demandée également comment tout cela allait se rejoindre et au final pas de soucis car tout se met bien en place. Il est vrai que lorsque l’on découvre un auteur, on ne sait pas du tout à quoi s’attendre et c’est cela qui est intéressant. La fin est différente de ce à quoi j’aurai pu m’attendre mais chut !

Au-delà du thriller, l’auteur met l’accent sur un sujet très sensible et douloureux pour les familles : le don d’organes. Ce geste permet de sauver des vies. Depuis la loi du 22 décembre 1976 (loi Caillavet), chacun est présumé donneur, sauf en cas de refus exprimé de son vivant. Le personnel soignant interrogera quand même des proches afin de connaitre les volontés du défunt. C’est un sujet dont on ne parle pas assez je trouve et pourtant nous pouvons tous y être confronté un jour aussi bien en tant que donneur ou receveur pour nous ou un proche.

Dans Goliat, vous trouverez également un chapitre en particulier assez bouleversant qui traite d’un deuxième sujet concernant l’éthique médicale mais je ne peux pas vous en dire plus, il faut bien sûr le découvrir par vous-même. J’espère qu’il vous plaira de le lire autant qu’il m’a plu.

Alors, et vous, seriez-vous prêt à faire don de l’un de vos organes ou tissus pour sauver une ou plusieurs vies ?

14 réflexions sur “Goliat, Mehdy Brunet

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s