Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 79

Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 79

L’idée avait le mérite d’être simple : liquider son auteur-vedette pour transformer en best seller son dernier manuscrit totalement délirant.
Geneviève V. n’avait plus qu’à trouver le bon tueur. Mais à jouer avec le feu on risque de se cramer les doigts, et tout le reste. L’éditrice n’avait pas prévu de croiser la route de son ancien tortionnaire ni de réveiller le Jaguar. Dans l’ombre un concurrent sadique attend son heure…

Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 79 par Tugdual Saint-Yves

79

Dan

Tugdual Saint-Yves

 

Dan regarda autour de lui, hébété. Du sable, encore du sable ! Il s’était fait rouler ! Ah…non… peut-être pas ? Au loin, un bruit délicieux berça son oreille : le crachotement d’un moteur diesel asthmatique. Yes ! Yes ! Il avait quitté sa putain d’île déserte ! Saloma avait donc tenu parole : il était sur Tahiti. Quelle aventure !

Comme prévu, il avait rejoint la veille au soir, ou l’avant-veille, il ne savait plus trop, Clarence P. Il avait achevé l’ami scandinave que la belle Clarence avait sérieusement entamé. Soit le Viking lui avait fait des propositions trop appuyées, soit il avait oublié de lui en faire. Dan n’avait pas cherché le fin mot de l’histoire. Une fois le Blond égorgé, l’Américain avait commencé le rituel de sacrifice de sa partenaire. Elle l’avait d’abord observé avec des yeux ronds avant de se débattre comme une damnée… s’il pouvait se permettre cette expression. Dès que Clarence P. avait saisi la situation, elle avait appelé une certaine Vic à son secours. Ce furent ses dernières paroles qui terminèrent dans un borborygme à l’hémoglobine. Note de Dan : trouver qui est cette Vic. Dan avait ensuite attendu quelques minutes à l’abri de la forêt. Il avait tout de même évoqué une des créatures les plus puissantes des enfers, et ces gars-là ont souvent le sens de l’esbrouffe. Il scruta l’horizon, prêt à voir un démon débarquer en surfant sur un tsunami, lorsqu’il entendit une voix douce murmurer derrière lui : « tu m’as appelée, je suis venue ».

Effrayé, il se retourna et tomba nez à nez avec une superbe Lolita : un paréo qui couvrait tout juste un corps nubile qu’il devinait parfait, des yeux couleur améthyste, un sourire à la fois enfantin et enjôleur. Dan savait qu’il avait en face de lui le nec plus ultra de la jet set infernale : Saloma, une des préférées de Belzébuth lui-même. Celle qu’il envoyait en mission pour pervertir les hommes les plus prudes ! L’écrivain oublia rapidement son érection naissante pour se concentrer sur sa demande : quitter cette fuckin’ island et partir se venger sur la terre ferme. Elle accepta avec une moue amusée et la négociation commença. Elle dura un gros quart d’heure. Puis, en bons maquignons, ils se serrèrent la main. Le premier objectif assigné à Dan : éliminer la fameuse Vic implorée par Clarence P. Cette chasseuse de démons avait causé un peu trop de soucis aux amis de Saloma. Dans la foulée, il devrait se débarrasser de Patrice G., un autre empêcheur de tourner en rond. Libre ensuite à Dan de s’abandonner à sa fureur comme il l’entendait. En échange, Saloma l’envoyait sur Tahiti, avec des fringues, une arme et un relooking complet : les cheveux, la barbe, la manucure ; Saloma avait même insisté pour lui prodiguer un massage californien et une épilation du torse. Et enfin, cerise sur le gâteau, la démone avait, dans un battement de cils angélique, promis d’éliminer tous les auteurs américains et scandinaves encore vivants sur cette île déserte. Une prestation impeccable, diablement plus efficace que celle du King.

Et Saloma avait joué franc jeu ! Dan se releva, plus souple que jamais grâce aux bons soins de son alliée. Il tiqua juste en regardant ses nouveaux vêtements : un costume en velours côtelé jaune moutarde et des pompes à glands. Saloma s’était quand même un petit peu foutu de sa gueule. Mais vu le reste du service fourni, c’était de bonne guerre. Il fouilla le sac qu’elle lui avait remis : vingt mille euros en petites coupures, un plan de l’île et de ses lieux de fête, un pistolet et ses chargeurs, les adresses de ses cibles. Il était prêt à remplir sa mission. En route vers Papeete ! Saloma l’avait briefé sur cette Vic et sur l’organisation à laquelle elle appartenait. Pas une enfant de chœur, la Vic ! L’Américain avait donc décidé de jouer sa meilleure carte : se présenter comme le gentil Dan, celui dont personne ne s’était jamais méfié. Vic ne verrait pas le coup arriver !  Il s’occuperait ensuite de sa cohorte de groupies ainsi que de Geneviève V. Il mettrait un point final à son aventure tahitienne en rayant Patrice G. de la terre des vivants. Et alors, et alors… direction le Maine pour l’explication ultime avec le King !

 

3 réflexions sur “Exquis Cadavre exquis Saison 2 Episode 79

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s