Flic sans frontières de Philippe Muratet

Le livre : Flic sans frontières de Philippe Muratet Paru le 9 mai 2018 aux Editions Le Lys Bleu, 128 pages, 14×18, 14,90€.

4ème de couverture : Découvrez le récit authentique de 8 années d’un policier-coopérant à l’étranger. Après 24 ans de police judiciaire en France, l’auteur a voulu donner un nouveau sens à son métier et est parti exercer à Madagascar puis au Sénégal. Au travers de nombreuses anecdotes il nous fait découvrir l‘expérience de ce travail de policer peu ordinaire au sein de deux polices et de deux pays francophones.

 

 

 

L’auteur : Philippe Muratet est né en 1958. Montalbanais de naissance et Appaméen d’origine, attiré par l’armée il goûte aux enfants de troupe à Aix puis à la gendarmerie pour son service militaire et atterrit au sein de la Police Nationale. Ah les école de polie il les a connues, celle de gardien de la paix puis celle des « enquêteurs » et enfin celle de inspecteurs de police, aux côtés d’Olivier Marchal, tout cela en 1979 ! Il fait ses armes au commissariat de police de Vincennes puis intègre lle travail de l’Office Central pour la Répression du Banditisme (ORCB) avant de poursuivre au S.R.P.J. de Toulouse à la division criminelle jusqu’en 2004. Il choisit ensuite de partir à l’étranger avec le Servie de Cooporation Technique International de Police (SCTIP) et est affecté durant 3 ans à Madagascar puis 5 ans au Sénégal où i prend une retraite anticipée en 2012. Et, 2015, il a eu envie de faire découvrir cette expérience méconnue et s’est plongé dans l’écriture avec sa seule mémoire comme aide.
Extrait : 
«Fall m’explique être toujours porteur d’un sifflet d’arbitre qui peut lui servir pour prévenir les autres gardiens des maisons alentour et appeler du secours en cas d’intrusion nocturne. Je me dis que cette solidarité en cas de danger, qui semble exister entre les différents gardiens, ne se retrouve pas souvent en Occident. Parfois lorsque j’ai des visiteurs étrangers, Fall aime aller chercher dans le jardin un petit caméléon qu’il relâche aussitôt après le leur avoir montré. J’entretiens de bons rapports avec le personnel de mon service. Certains expatriés sont plus souvent distants et pensent que les gardiens peuvent être complice ou auteurs de vols comme cela peut arriver dans tout profession ».

 

Chronique d’une flingueuse : l’avis de Sylvie K

Flic sans frontières de Philippe Muratet

Merci à Philippe pour son cadeau et sa confiance. Et encore merci pour m’avoir emmené en voyage. Pourquoi ?

Car cette histoire m’a rappelé mon voyage en Guyane en 1984 y’ a bien longtemps ! Découverte d’un autre pays si loin mais si proche et si différent c’est exactement ce que j’ai retrouvé dans l’histoire de Philippe. Ce roman est une tranche de vie. Celle d’un policier qui de son métier a fait un enrichissement.

Il nous raconte simplement la vie à Madagascar et au Sénégal de 2008 à 2012 dans des pays dit pauvres mais tellement riche humainement.

On se rend compte que dans d’autres pays on peut travailler juste avec le strict minimum. Philippe nous fait partager dans les détails sa vie au quotidien, la faune de ces pays, les différences culturelles, ses rencontres, ses joies, ses déconvenues, richesses ou pauvretés qui serrent le cœur.

On sourit, on est surpris voir heurtés de certaines pratiques ou façon de faire, on aurait envie d’aller à la rencontre de certains, le ressentit est là !

Ces souvenirs sont des souvenirs personnels liés à une période et une époque et Philippe nous présente bien cette vue d’ensemble en précisant que c’est son point de vue. Il a également un mot pour chacun que ce soit une secrétaire, une fondation ou un personnage atypique croisé au hasard.

J’aime le positif de Philippe pour résoudre des affaires, dans son récit il ne se met pas avant il raconte se raconte et c’est plutôt bien !

Mon petit bé mol j’aurais adoré avoir des photos celle du marque page est une invite. Mais si vous êtes curieux et si je vous ai donné envie de découvrir ce Flic hors norme allez voir sa page FaceBook vous aurez les photos. Je vous laisse découvrir ses histoire dont celle au pays de la Téranga.(Bon accueil…).

3 réflexions sur “Flic sans frontières de Philippe Muratet

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s