Dilemme de Sandrine Roy se met à table

Hello mes polardeux,

Nous vous avions promis de nouvelles chroniques sur Collectif Polar.

Et bien ce matin c’est Sabine qui nous offre une nouvelle rubrique ,

 » Polar et thriller se mettent  à table. »

 Elle nous propose une rubrique qui lierait lecture et cuisine

Et pour débuter celle si aujourd’hui nous allons déguster avec vous :

Dilemme de Sandrine Roy.

 

Le livre : Dilemme de Sandrine Roy, paru le 14 février 2020 chez Eaux Troubles dans la collection Polar, 21€. (319 pages),

4ème de couv : Dans les années 2000, un tueur s’apprête à sévir sur une famille de banlieue parisienne, observant ses proies au plus près avant de passer à l’acte. Bien des années plus tard, il récidive, il opère la nuit et décime des familles entières. Quelle est la motivation de ce tueur d’un nouveau genre qui ne connaît aucune pitié ? De tous ces massacres, il ne reste qu’un seul rescapé, le petit Nathan qui va être confié aux soins d’Agathe Delcourt, dans un institut spécialisé en Normandie. Le lieutenant Louis Salvant-Perret, surnommé le Prince du central, non sans raison, va essayer de découvrir qui est cet assassin sans foi ni loi.

Biographie de l’auteure : née à Bègles, Sandrine Roy a fait des études de Lettres Modernes qui ont affirmé son goût déjà prononcé pour la lecture et l’écriture qu’elle pratique depuis son plus jeune âge. Depuis 14 ans, elle vit tout près de Montauban où elle travaille en milieu scolaire.
Elle est l’auteure de la série Lynwood Miller dont le dernier tome Le Mur d’Hadrien est sorti le 18 septembre 2020 aux Editions Lajouanie.

 

Extrait :  « il avait quasiment hurlé ces derniers mots. Le changement de ton fit frisonner Agathe, qui prit peur. Cet homme n’avait pas l’air très équilibré. Même s’il était venu à son secours, quelque chose lui disait qu’il valait mieux ne pas trop chercher à le connaître.
Malgré les tremblements de sa main, elle ramassa ses clefs et parvint à ouvrir sa porte, les jambes écartées pour ne pas mettre les pieds sur le paillasson. Demain, elle le jetterait aux ordures et en achèterait un autre. »

La Chronique de Sabine

Sandrine Roy et Sabin Bolzan

Dilemme de Sandrine Roy passe à table

Dilemme de Sandrine Roy : dès la première page, on ressent comme une plongée en apnée mais sans préparation physique…mentale plutôt 😉.

On est rapidement privé d’oxygène à la fois à cause du rythme de l’écriture mais aussi de l’enchaînement des meurtres et de l’horreur qui se déverse sur ses familles et par ricochet sur les personnages principaux et…sur nous, lecteurs.

Au fur et à mesure, on sent l’étau se resserrer et l’angoisse monte, devient encore plus forte et notre cœur ne bat plus normalement. C’est certain, nous allons nous-aussi être la victime du tueur.

Et c’est là qu’interviennent l’intelligence et l’habileté de l’écriture de Sandrine Roy. Elle nous amène dans la vie des enquêteurs, créant une histoire dans l’histoire en plus de la double temporalité du récit. Nous donnant de la respiration…

Le style est percutant et incisif. Chaque mot est choisi méticuleusement et contribue à la montée de stress pour le lecteur.

Nul besoin de parler de l’histoire et des personnages, d’autres chroniqueurs l’ont déjà fait et très bien même. J’avais envie de partager avec vous les sensations éprouvées lors de la lecture car c’est souvent là qu’on voit la patte d’un grand écrivain.

Sandrine Roy s’en tire avec brio dans ce one shot.

Le petit plus : l’originalité des motivations du tueur.

Bon, alors cher thriller, tu passes à table ?

Dans Dilemme, le personnage principal, le lieutenant Louis Salvant-Perret, surnommé par ses collègues « le prince du central », adore déguster les lasagnes de sa maman.

C’est avec ce plat que le thriller va passer à table. Mais, d’une façon plus originale. En effet, tout le monde connaît la recette de ce plat particulièrement gourmand et convivial.

C’est pourquoi, j’ai décidé de vous proposer une recette de lasagnes de saison :

 

                                      Les lasagnes de potimarron.

Ingrédients : 1 potimarron de 800g, 3 carottes, 1 gros oignon, 4 cs d’huile d’olive, graines de tournesol, pignons de pin, noix de muscade râpé, sel, poivre, gruyère râpé, parmesan râpé, 20 cl de crème liquide, feuilles de lasagne, 6 tranches de bacon (facultatif)

Lavez le potimarron et les carottes. Epépinez le potimarron. Gardez les graines. Lavez-les et séchez-les. Une fois bien séchées, vous les passerez 10 min sous le grill chaud. Salez-les et dégustez à l’apéritif. Trop bon!

Epluchez l’oignon. Coupez en morceaux tous les légumes. Mettez l’huile d’olive dans une sauteuse puis versez tous les légumes. Faites légèrement dorer. Baissez le feu et couvrez. Laissez cuire 20 min. A la fin de la cuisson, ajoutez la crème liquide, la noix de muscade, sel et poivre. Mixez!

Beurrez un plat à four rectangulaire. Déposez un peu de purée de potimarron. Déposez par-dessus des feuilles de lasagne afin de former une couche. Puis versez de la purée de potimarron. Ajoutez des pignons de pin. Parsemez de gruyère râpé et de parmesan. Encore une couche de feuilles de lasagnes, de la purée de potimarron, trois feuilles de lasagne, de la purée de potimarron, des graines de tournesol, du gruyère râpé et du parmesan. Au four pendant 30min th 7.

Si vous souhaitez ajouter le bacon, faites-le griller auparavant 15 min sous le grill puis déposez les tranches sur le râpé.

Accompagné d’une bonne salade, ce plat vous surprendra par sa simplicité et sa saveur.

Le petit plus « plus gourmand » : faites une béchamel et alternez feuilles de lasagnes, crème de potimarron et béchamel.

6 réflexions sur “Dilemme de Sandrine Roy se met à table

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s