Sériale Lectrice : Ge papote avec Noc Tenbule

Sériale lectrice :

Ge papote avec Noc Tenbule

Hello mes polardeux,

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter une de nos nouvelles indics.

En effet vous le savez déjà peut-être mais Noc Tenbule a répondu présente à mon dernier appel à candidature et elle a ainsi intégré le team « Collectif Polar »

Aujourd’hui je suis heureuse de papoter avec Elle. Et vous allez enfin pouvoir découvrir quelle lectrice, elle est vraiment. Même si effectivement notre indic tient à garder l’anonymat. 

Alors pour en savoir un peu plus sur Noc et ses goûts littéraires je vous propose  pour commencer une interview

« Seriale Lectrice »

ITW Sériale Lectrices spéciale indic

GVL : Bonjour, es tu prête à être soumise à la question ?

Je n’ai pas le choix. Je suis prête. Ca va faire mal ? 😉

 

GVL : Alors, , peux-tu te présenter ? je veux tout savoir, ta scolarité, ton parcours pro, ton âge, oui je le demande même aux dames ! Surtout quand elle aime le noir !

 J’ai étudié la médiation culturelle afin de créer des ponts entre la culture et les gens. Mais je n’ai pas trouvé de travail dans ce secteur assez particulier. Alors je dévore la culture et j’essaie de la partager avec ceux qui m’entoure que se soit IRL ou en numérique.

 

GVL : Dis-moi : Quelle place avait la lecture dans ton milieu familial ?

En voilà une question très précise. Il y a beaucoup de livres chez mes parents. Ma mère avait acheté diverses collections pour faire jolie sur des étagères. Il a fallu attendre longtemps avant que j’ai le droit d’y toucher. Et à ce moment-là, je n’avais pas envie de classiques mais de 9ème art. Mon père dévore les livres et va même parfois jusqu’à relire 3 voir 4 fois le même livre. Le reste de ma famille n’aime pas lire même s’ils disent à leurs enfants que c’est important.

 

GVL : Comment abordait-on le livre chez toi ?

 On ne l’abordait pas du tout. J’allais chercher mes livres au bibliobus puis à la médiathèque quand elle a ouvert. J’ai découvert les choses en partie au hasard et puis un peu grâce aux bibliothécaires. Personne ne se préoccupait de ce que je lisais.

 

GVL : Veux-tu bien me montrer ta/tes bibliothéque (s) :

Et m’expliquer comment elles fonctionnent, comment elles sont rangées ?

Je ne peux pas te montrer toutes mes bibliothèques car elles sont en cours de réaménagement.
Il fut un temps, les romans étaient classés par auteur. Puis un jour, j’ai décidé de tout mélanger pour inciter à mieux regarder toutes les étagères. Pour les mangas, ils sont classés dans l’ordre de la série et par ordre d’arrivée sur l’étagère. Pour les bd, elles sont classées par auteur par rapport aux étagères. Pour les livres autres, ils sont classés par thématiques comme cuisine, art, guide de Paris, travaux pratiques, graphismes, travail… Et tous ceux qui n’ont pas encore de place, ils forment des piles ici et là. 

GVL : Et le livre et la lecture pour toi c’est quoi ?

La lecture pour moi est un indispensable. Il ne se passe pas un jour sans que je lise. Je lis en marchand, dans les transports en commun, dans les files d’attente, dans les salles d’attente, pendant les pubs au cinéma… C’est ce qui me permet de respirer, de vivre, de rêver, de comprendre, d’apprendre… Je ne sors jamais sans un livre.

 

GVL : Es-tu papier ou numérique ?

Je lis du papier en général. Je passe au numérique quand je pars en vacances car les livres prennent trop de place et pèsent trop lourds dans les bagages.

 

GVL ; En parlant de bibliothèque, vas-tu ou es-tu allée en bibliothèque ?

Je suis inscrite à 3 médiathèques ce qui me permet de trouver pleins de choses ici et là. Mais c’est très addictif. Surtout que dans l’une, les prêts sont en illimités. Comment résister à tant de choses qui me susurrent « lis moi ». Ces livres si tentateurs…

 

GVL : Si oui qui as-tu trouvé, que t’ont-elles apportée ?

Elles m’ont permis de trouver un grand choix d’ouvrages. J’aime me dire qu’à chaque passage en médiathèque, je pars comme une exploratrice qui va découvrir des trésors. Et en plus, je gagne à tous les coups. Le bonus, est que je peux emprunter des instruments de musique, des cd, des dvd…. Sans oublier des activités comme les petits déjeuners littéraires, les rencontres avec les auteurs, les ateliers créatifs, les conférences…

 

GVL : As-tu une librairie attitrée ? Une ou plusieurs d’abord. Une ou tu achètes tes bouquins ?

J’achète mes livres principalement en librairie. Après j’évite de trop y aller car entre tous les livres que j’ai déjà acheté, ceux que l’on m’offre et ceux que j’ai emprunté à la bibliothèque, cela en fait déjà un bon paquet. Mais je franchis de temps en temps la porte des librairies où j’en sors toujours accompagné de quelques pages en papier. L’addiction c’est quelque chose. Surtout quand vous connaissez un libraire qui a les mêmes goûts que vous et qui vous conseille toujours des pépites.

 

GVL : Où achètes-tu principalement tes bouquins. (ça peut-être dans différent lieu, par exemple, moi c’est dans ma librairie de quartier, dans les librairie où je vais voir des auteurs, des librairie que je visite en vacances. Et aussi énormément sur les festivals et les salons où je vais. Parfois même c’est dans ma bibliothèque quand je reçois des auteurs…mais là c’est une libraire qui vient vendre les bouquins à la biblio pour l’occasion)

J’achète mes livres principalement en librairie. Mais j’ai trouvé des librairies d’occasion comme celles d’Oxfam où on achète des livres pas trop chers et on fait une bonne action. C’est gagnant gagnant. J’achète aussi à la médiathèque surtout qu’à 0,50cts ou 1€ c’est plutôt alléchant. Le souci après est de trouver une place chez soi.

 

GVL ; Bon passons aux choses sérieux, tu es toujours prête ?

oui cheffe

GVL : Combien de livre lis-tu par semaine, par mois, par ans ?

Par semaine, je lis entre 2 et 10 livres cela dépend de mes activités après le travail, le temps de transport que j’ai et à quelle heure je prends les transports.
Mon objectif est de 300 livres dans l’année avec des quotas à atteindre par catégorie. Pour les romans, c’est minimum un livre par semaine alors pour les bd, j’essaie d’atteindre 150.

 

GVL : Tiens-tu décompte précis de tes lectures ?

J’essaie de faire une chronique de toutes mes lectures.

 

GVL : As-tu une PAL ?

J’ai commencé à en faire une mais elle ne cesse de s’agrandir de jour en jour. Tu es partagée entre le plaisir de te dire que tu as pleins de choses à découvrir et que tu n’auras jamais le temps de la terminer avant de mourir. Et comme je n’ai pas le TARDIS de Doctor Who, je ne peux voyager dans le temps et l’espace pour avoir plus de temps pour lire.

GVL : Combien de livre dans ta PAL ?

Beaucoup, beaucoup trop. J’ai mis toute ma mangathèque, toute ma bdthèque, les livres jeunesses mis de côté, les livres que l’on m’a offert et déjà là, je n’ai pas assez de temps pour l’année.

GVL : Pour toi c’est quoi ta PAL, quelles relations entretiens-tu avec elle ? Comment la vis-tu ?

Dans l’idée, les livres que j’ai le plus envie de lire. Mais dès que je fais un classement, d’autres viennent me dire qu’ils sont plus palpitants. Et il y a toutes les copinautes qui parlent de lectures passionnantes ou bien noires ou les deux. Comment vraiment s’y tenir ?

 

GVL : Alors…..Et le polar dans tout ça ? Pourquoi tu en lis ? as-tu un rapport particulier avec le genre. (J’entends par polar tout ce qui a attrait aux littératures policières, du roman de procédure, au roman noir en passant par tous les types de thrillers…)

Le polar/thriller dans tout ça ? J’aime bien. Tu t’en doutes. J’aime beaucoup quand on trouve des rebondissements inattendus, que l’on m’emmène ailleurs, que l’on titille ma curiosité. J’apprécie quand les genres se mélangent car cela permet d’autant plus piquer notre curiosité, dépasser les chantiers battus et se laisser surprendre.

 

GVL :, dis-nous, quels sont tes auteurs favoris ?

 Je n’ai pas d’auteurs phares que je lis avec gourmandise. Cela va dépendre des moments. En ce moment, j’apprécie beaucoup Jasper Fforde et Douglas Adams qui m’ont marqué car se sont les rois de l’absurde drôle, improbable, loufoque qui vous emmènent là ou vous n’auriez jamais inventé. C’est d’une richesse incroyable. C’est à la fois du policier, de la science-fiction, du feel-good…

 

GVL : Peux-tu nous parler de 5 livres qui t’auraient marqué ces dernières années


Il y a tout d’abord la série « Le Guide du voyageur galactique » puisque j’ai évoqué plus tôt Douglas Adams ainsi la série « Thursday Next » de Jasper Fforde qui proposent des romans loufoques, improbables, surprenants, drôles, multigenre, multimonde… Vous vivez des aventures qui dépassent tout ce que vous pourriez imaginer ou rêver.
J’aime les romans un peu barrés, je l’avoue. Dans la série des histoires les plus saisissantes, les plus marrantes et les incroyables lu, comment ne pas se souvenir de « «Féroces infirmes, retour des pays chauds » de Tom Robbins. Un de mes libraire préféré m’a juste dit que le roman a été écrit sous LSD, en pourrait-être autrement ? Une maîtrise de A à Z d’une histoire qui vous marquera à vie.
Dans un autre genre, « L’homme-dé » de Luke Rhinehart qui nous interroge sur la notion de hasard. Le hasard existe-t-il ? Depuis, j’ai toujours un dé dans mon sac. Si je ne sais pas me décider, le dé le saura pour moi.
Et enfin « Des fleurs pour Algernon » de Daniel Keyes qui raconte une expérimentation sur un simple d’esprit qui devient un génie avant de redevenir ce qu’il était avant. Un bouleversement émotionnel fort tout au long que l’on tourne les pages. J’ai vu la magnifique adaptation au théâtre avec Grégory Gadebois qui a su restituer avec fidélité tout ce que j’avais ressenti au cours de la lecture.

 

GVL :  Rhooo que des choses que j’adore, merci Noc ! Mais dis moi…Fréquentes-tu les festivals et autres salons…Si oui depuis quand ?

Avant j’allais assez souvent dans des salons ou festivals, mais j’achetais beaucoup de livres dont je ne prenais pas le temps pour les lires. Alors j’ai arrêté car il fallait être raisonnable et se faire aimer de son banquier. Je préfère maintenant rencontrer des auteurs dans des librairies ou des médiathèques, je trouve cela plus convivial.

GVL : Que t’apportent ces salons, ces rencontres ?

Cela permet de comprendre le travail des auteurs, leurs inspirations, leurs peurs… Le fait de mettre un nom, une rencontre sur un livre, on se sent plus proche de lui.

GVL : Peux-tu partager une anecdote avec nous, un truc rien qu’à toi !

J’ai assisté à une rencontre avec Todd Robinson qui faisait une tournée en France pour Gallmeister. Comme la librairie où j’étais étais la dernière de son parcours en France, je lui ai demandé ce qu’il retenait de se voyage, ce qu’il avait aimé. Après avoir raconté bien des anecdotes violentes qu’il a vécu dans sa vraie vie aux Etats-Unis, il se met d’un coup à avoir un grand sourire. Il me parle de sa passion pour la nourriture française avec les escalopes à la crème, le foie gras et surtout sa plus grande révélation culinaire : la chouquette. Imaginez-vous un gars assez costaud, barbu, qui vous parle d’armes à feu et d’agression qui se transforme en un enfant, les yeux brillant de plaisir, qui vient de découvrir la plus belle chose au monde : la chouquette.

 

GVL : Sinon…rien à ajouter ?

Un grand merci à toi Geneviève de toutes ces questions.

GVL : Tu es certaine que c’est ton dernier mot ?

Non. Tu es formidable.

 

GVL :  Oh punaise voilà maintenant je suis rouge écarlate et j’ai les chevilles qui gonflent. Mais reprenant notre interview ! Allez un petit coup de gueule. ET Un gros coup de cœur… ?

 Un coup de gueule car je ne peux plus traîner dans les médiathèques pour trouver des petits trésors et cela me manque un peu. Je vais patienter jusqu’à septembre pour qu’elles rouvrent leurs portes. Et un gros coup de cœur, les musées commencent à accueillir le public même s’il n’y a plus d’actions de médiation.

GVL :  Merci pour ces petites confidences, et à très vite sur Collectif Polar

8 réflexions sur “Sériale Lectrice : Ge papote avec Noc Tenbule

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s